Aujourd'hui : Doncaster
September HIT Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 25/09/2018 au 26/09/2018
September Yearling Sale Part 1
Fairyhouse - le 27/09/2018
September Yearling Sale Part II
Maryland - du 01/10/2018 au 02/10/2018
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 02/10/2018 au 03/10/2018
Orby Sale
Saint-Cloud - le 04/10/2018
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 04/10/2018
Sportsman's Sale

L'essentiel : Edition du Dimanche 4 mars 2018

04/03/2018 - L'essentiel
Quel bonheur de retrouver Auteuil et ses cracks et quel plaisir de voir s'envoler De Bon Cœur dans la phase finale du Prix Juigné en ce dimanche de réouverture de l'hippodrome de la Butte Mortemart. Chez les meilleurs steeple-chasers, l'irréprochable Saint Goustan Blue a fait parler de lui dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre. Mais le spectacle était bien présent tout au long de journée et des 10 courses du programme. Hormis Auteuil, faisons un tour également à Abu Dhabi et Saint Brieuc pour une course d'AQPS. Retrouvez l'essentiel de l'actualité mondiale des courses au galop

Auteuil : Perfect Impulse aux boutons

2ème du Grand Steeple Chase de Paris puis 3ème de La Haye Jousselin à l’automne 2017, la belle Perfect Impulse (Poliglote) faisait sa rentrée en haies en 2018 dans le Prix Jean Doumen. Ultra favorite à 1,2/1, la jument de 6 ans montée par son fidèle jockey Tristan Lemagnen a été inquiétée par Tiesto d’Authie, Invicter et Faubourg Rosetgri sur les deux dernières haies mais est repartie de plus belle s’assurant un premier succès cette année. Le but du jour était de sauter correctement et cela n’a été qu’une formalité puisque les sauts de la jument étaient tous parfaits. Entraînée par Arnaud Chaillé-Chaillé, la jument sera désormais dirigée vers le Prix Murat puis le Grand Steeple-Chase de Paris. Son propriétaire, le vétérinaire Richard Corveller, n’a pas pu assister au succès de sa pouliche sur place à Auteuil étant aux sports d’hiver, alors bon ski Richard !

 

Auteuil : le gros potentiel de Magic Saint

« Il a un très gros potentiel ». De la bouche de Guillaume Macaire, cela veut tout dire. Magic Saint s’est montré impérial dans le Prix Agitato sur le steeple d’Auteuil pour sa rentrée en 2018. Le fils de Saint des Saints reste invaincu sur les obstacles soit sa 4ème victoire sur la Butte Mortemart. Rappelons que le protégé de John-Dawson Cotton avait remporté le Prix Finot (Listed) en septembre dernier après une 4ème place pour ses débuts en compétition en plat à Royan en août. Cheval tardif, Magic Saint aurait pu débuter au printemps de ses 3 ans selon son entraîneur mais ce dernier a préféré « l’attendre ». Guillaume Macaire évitera pour l’heure la confrontation avec Whetstone qui sera amenée vers le Prix Duc d’Anjou. Monté par Kevin Nabet, Magic Saint a été élevé par la SCEA des Prairies, Sylviane Jeffroy et Philippe Cochard qui avaient déjà élevé la mère Magic Poline (Trempolino), une placée de Listed à Auteuil. Guillaume Macaire avait acheté Magix Saint sur le ring d’Arqana à la vente d’automne 2015 pour 90.000€ alors que le poulain était yearling.

 

Auteuil : De Bon Cœur, on s’en remet à peine

« Vous avez vu une grande crack » a dit François Nicolle après la promenade de sa pensionnaire De Bon Cœur dans le Prix Juigné (Gr.3). Très calme avant la course comme elle n’a pas l’habitude de l’être, la fille de Vision d’Etat inquiétait son entourage et cela pouvait être soit bien soit très mauvais. Toujours à la tête du combat, la championne associée aujourd’hui à Thomas Gueguen a laissé à 10 longueurs un Galop Marin ainsi qu’un excellent Alti Plano qui revenaient tous deux de Pau. Device, encore dernier à l’avant dernière haie, a très bien terminé pour finir au pied du podium. Pour l’heure, aucun programme n’est encore défini pour la représentante de Jacques Détré et Nicolas de Lageneste qui l’ont élevée au Haras de Saint-Voir. De Bon Cœur, restée à l’entraînement cet hiver à Saint Augustin, compte désormais 9 victoires en 10 sorties. Madame !

 

Auteuil : Saint Gouston Blue plus sage

Issu de la deuxième génération de son père Blue Bresil, Saint Goustan Blue élevé par Albino Bassi, s’est adjugé le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr.3), première épreuve préparatoire officielle qui mène au Grand Steeple-Chase de Paris. C’est Kevin Nabet qui était associé au gagnant. Ce dernier a remplacé James Reveley, tombé la veille et a pu être libre après le forfait d’Edward Argent pour cause d’abcès. Déjà auteur de 13 victoires en 17 sorties, Saint Goustan Blue, s’est assagit selon son entraîneur Guillaume Macaire. Ce dernier voulait passer le parcours intérieur du steeple d’Auteuil avant d’attaquer « les gros » mais pour l’heure aucun programme n’est encore établi. En début d’année, l’idée était d’aller sur le Prix des Drags. Simon Munir et Isaac Souede avaient acheté Saint Goustan Blue après sa première sortie, une victoire à Senonnes, à Guillaume Macaire.

 

Abu Dhabi : la President Cup version pur-sang

Ce dimanche sur l’hippodrome d’Abu Dhabi se disputait la HH The President Cup, une Listed sur 1400m réservée aux purs-sangs. Il y a 3 semaines, s’était couru le pendant pour PSA remporté par le français Al Zahir. Dans la course pour PS, deux des représentants d’Hamdan Al Maktoum ont pris les deux premières places à savoir Muntazah et Eqtiraan (Helmet). Le gagnant a été élevé par son propriétaire. Né en 2013 en Grande-Bretagne, Muntazah a d’abord été entraîné par Barry Hills puis par Owen Burrens. C’est désormais Doug Watson qui entraîne ce fils de Dubawi, l’homme de Rayya, qui a gagné jeudi dernier les Oaks de Meydan. Côté papier maternel, Muntazah est issu de l’une des plus belles lignées de Shadwell. Sa mère Rumoush (Rahy) avait pris la 3ème place des Oaks d’Epsom (de Snow Fairy). Elle est la sœur de l’étalon Mawatheeq et de la double gagnante de Gr.1 et classique Ghanaati. Cousine de Lahudood (2 Gr.1), Rumoush est aussi la nièce de Nayef, Nashwan et Unfuwain. Sa 3ème mère Highclere avait remporté le Prix de Diane pour la casaque de la Reine d’Angleterre.

 

 

">https://twitter.com/Hcum3/status/970301688413409280?ref_src=twsrc%5Etfw">4 mars 2018

 

 

Auteuil : le 1er steeple d’Isabelle Gallorini

Chinco Star a offert un premier gagnant en steeple sur l’hippodrome d’Auteuil à la talentueuse et toujours souriante Isabelle Gallorini. C’était d’ailleurs son premier partant sur ce parcours, celui du 8 et du parcours intérieur du steeple sur 4400m dans le Prix Tofano. Plus qu’une victoire, le fils de Malinas a laissé une impression visuelle des plus folles. 20 longueurs ont sanctionné la supériorité du représentant de l’Ecurie Zingaro sur le bon Park Light, l’un des 5 bons adversaires de Chinco Star. Elevé par Jean-Paul Gallorini et associé à Thomas Beaurain en remplacement de James Reveley, Chinco Star restait sur deux très faciles victoires à Pau cet hiver. Ayant eu des problèmes de croissance l’ayant éloigné des pistes, Chinco Star est promis à un bel avenir. Ce 6 ans est le frère des bons Cagnard et Colline Magique, tous deux placés de Listed à Auteuil.

 

Auteuil : Alain Couetil s'offre le Rohan

Ayant la particularité de s’ouvrir aux chevaux de 4 ans et plus n’ayant pas couru en obstacle, le Prix Rohan est une Listed recherchée. C’est un peu aussi la course des courtiers. D’ailleurs, dans le rond d’Auteuil, plusieurs acheteurs étaient présents tels que Hubert Barbe, Joffret Huet, Pierre Boulard, Anthony Browley. Peut-être l’un d’entre eux va-t-il acheté le gagnant de l’édition 2018 Melchief, un fils d’Air Chief Marshal qui avait déjà gagné en plat à Durtal, Craon puis Bordeaux à 3 ans en 2016 ? Entraîné par Alain Couetil, ce poulain avait bien travaillé sur l’hippodrome d’Angers le 25 février dernier. Associé à Alexis Poirier, Melchief a été élevé par Karine Perreau qui avait acheté la mère Melazane (Arazi) en décembre 2010 alors pleine de Turtle Bowl. Le produit à naître, Vodka Rebulla, avait été vendu à François Rohaut et Michel Cordero. La pouliche a gagné 3 courses.

 

Auteuil : Lou Buck’s reste invaincu

Sale temps pour James Reveley, lui qui est tombé ce samedi à Fontainebleau et qui aurait du être associé à Lou Buck’s dans le Prix Varaville. C’est finalement Bertrand Lestrade qui a hérité de la monte. Le fils de Buck’s Boum élevé par Thierry Cypres venait de signer un premier succès à Pau le 7 décembre dernier pour sa première sortie. Entraîné par Guillaume Macaire, le poulain de 4 ans porte la casaque de Jacques Détré associé à François Seigneur, Edward Walsh, Olivier Rauscent et Thierry Cypres. L’éleveur avait acheté Loucessita, la mère de Lou Buck’s, en décembre 2011. Cette triple gagnante à Pau et placée du Grand Steeple-Chase de Lyon (Listed) est une sœur des très bons Juntico et Azulejo.

 

Saint-Brieuc : l’AQPS Elzillera n’est plus maiden

Seule course réservée aux AQPS à Saint-Brieuc ce dimanche 4 mars, le Prix de Saint Julien sur les haies, 3800m, a été remporté par Elzillera, une fille de Buck’s Boum. Si la pouliche de 4 ans a perdu son statut de maiden pour sa première sortie dans la discipline, la représentante de Bertrand Lefevre avait déjà gagné deux courses plates en 2017, à Senonnes puis à Jarnac. L’AQPS a été élevée par André Quesny qui avait déjà élevé sa mère Promo d’Alienor (April Night), lauréate de 3 courses en plat à Paray-le-Monial, Corlay et Challans en débutant. Elzillera est le 2ème gagnant de Promo d’Alienor. Denwork, un frère par Network avait été acheté en 2016 87.000€ par l’entraîneur Henry de Broomhead à la Land Rover Sale.

 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)