Aujourd'hui : Deauville
Vente de yearlings V2
Aujourd'hui : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Débat & Assemblée de la Fédération des Eleveurs
Le Lion d'Angers - le 23/08/2018
Show AQPS
Doncaster - du 28/08/2018 au 29/08/2018
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 30/08/2018
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 31/08/2018
Yearling Sale
La Teste - du 04/09/2018 au 05/09/2018
Vente de Yearlings

L'essentiel : Edition du Mercredi 8 août 2018

08/08/2018 - L'essentiel
L'unique réunion de galop se déroule en semi-nocture sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch. Les 2 ans sont à l'honneur avec les trois premières courses qui leur sont réservées. L'expérimentée Primela s'adjuge la classe 2 alors que les maiden sont l'apanage de Paramount et du prometteur Rocquemont. Le Grand Prix revient à Oilivier Peslier, associé au protégé de Thierry Lemer, Bayoun, porteur de la casaque de la succession d'Henri de la Chauvelais comme son père l'étalon Kouroun ou Barouda, lauréate d'un prix des Réservoirs (groupe 3). Des couleurs et un élevage appelés à disparaître dans les prochaines semaines.

La TESTE : une "Ferland" en cache une autre

Le prix Nostalgie est un maiden réservé à des pouliches de 2 ans. Elle sont seize au départ des 1.600 mètres dont quatre débutantes. La préférée des turfistes est une "Ferland", Got Wind (Olympic Glory et Sarvana) associée à Julien Augé. Vite empoignée, elle n'est pas vraiment dangereuse dans la phase finale. Au contraire de sa compagne d'entraînement, Paramount (Siyouni et Pagua par Zamindar) montée par Enzo Corallo, qui termine en boulet de canon, en dehors, après avoir galopé à mi-peloton, pour s'imposer facilement. La représentante de Prime Equestrian S.A.R.L, élevée par l'écurie des Monceaux, Framont Limited, Antoine Bozo et Meridian International S.A.R.L, très jouée lors de ses deux sorties, a certainement été avantagée par l'allongement de la distance. Cette nièce de l'excellente Paita (Intikhab), gagnante de Groupe 3 et troisième de Shawanda (Sinndar) dans le prix Vermeille 2005 sous l'entraînement d'Elie Lellouche et de Puntilla (Acatenango) provient des Ventes Arqana de Deauville en août 2017. Elle a été présentée par ses éleveurs et achetée 140.000 euros par son propriétaire actuel.

Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 PARAMOUNT F.PS. 2 A.
SIYOUNI et PAGUA (ZAMINDAR)
PRIME EQUESTRIAN S.A.R.L. C. FERLAND (S) ENZO CORALLO ECURIE DES MONCEAUX, FRAMONT LIMITED, A. BOZO, MERIDIAN INTERNATIONAL SARL
2 SHE'S STILL MINE GB F.PS. 2 A.
KODIAC et NIGHT LILY (NIGHT SHIFT) NATIONAL SARL
MME THERESA MARNANE M. PALUSSIERE ANTOINE HAMELIN K. SNELL
3 MAWASKI F.PS. 2 A.
AMADEUS WOLF et KALAHAAG (IFFRAAJ)
ECURIE JARLAN D. GUILLEMIN (S) ALEXANDRE GAVILAN ECURIE JARLAN
4 TOY ROOM (IRE) F.PS. 2 A.
MOST IMPROVED et SHIVER STREAM (CAPE CROSS)
RICCARDO BILLERI M. GUARNIERI OLIVIER PESLIER MME MT. MIMOUNI
5 GOT WIND (GB) F.PS. 2 A.
OLYMPIC GLORY et SARVANA (DUBAI DESTINATION)
HARAS DE TRELI C. FERLAND (S) JULIEN AUGE M. MONFORT

 

LA TESTE : Rocquemont ou encore Anodin

Décidément, l'étalon de première production du Haras du Quesnay, Anodin (Anabaa et Born Gold par Blushing Groom) n'arrête plus de se faire remarquer par l'intermédiaire de ses produits. A Deauville, dans le prix Crèvecoeur, Anodor (Anodin et Decize par Kentucky Dynamite) a ajouté la manière à la victoire. Sur l'hippodrome de La Teste, le pensionnaire de François Rohaut, Rocquemont (Anodin et Rebecca's Filly par Elusive City) fait belle impression lors de ses débuts victorieux face à certains éléments déjà expérimentés. Venu côté corde, le partenaire de François-Xavier Bertras dispose sûrement de Majdi (Very Nice Name) dans les cent derniers mètres après avoir galopé à mi-peloton. Il a été élevé par Sonia et Clément Thomas, présenté aux ventes Arqana de Deauville en août 2017 et acheté 60.000 euros par Sylvain Vidal pour le compte de Gérard Augustin-Normand. Il est le neveu de Leaupartie (Stormy River), lauréate d'un prix Psyché, sous l'entraînement de Fabrice Chappet pour la célèbre casaque blanche toque violette et semble promis à un bel avenir.

Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 ROCQUEMONT M.PS. 2 A.
ANODIN et REBECCA'S FILLY (ELUSIVE CITY)
GERARD AUGUSTIN-NORMAND F. ROHAUT (S) FRANCOIS-XAVIER BERTRAS C. THOMAS,MME S. THOMAS
2 MAJDI M.PS. 2 A.
VERY NICE NAME et SOONER OR LATER (DR FONG)
CHEIK ABDULLAH BIN KHALIFA AL THANI Y. DUREPAIRE (S) OLIVIER PESLIER SCEA DU HARAS DE VICTOT
3 TORNERO M.PS. 2 A.
TORONADO et WILSIDE (VERGLAS)
ECURIE ANTONIO CARO X. THOMAS DEMEAULTE MICKAEL BARZALONA SUC. DE MORATALLA
4 AVOJEUX M.PS. 2 A.
ANODIN et DANUBE (MONTJEU)
HARAS DE LASSOS MLLE C. COURTADE JEAN-BAPTISTE VIGIE J. BERGES, D. LE BORGNE
5 EL MORRO IRE M.PS. 2 A.
HAVANA GOLD et BEST STEPS (ACCLAMATION)
MME S. DAVIS/MME M. O'NEILL E. O'NEILL (S) ANTOINE HAMELIN JG. REID

 

LA TESTE : Primela en toute logique

Certes, Primela (Orpen et Private Riviera par Stormy River) n'est pas la préférée des turfistes au départ du prix Isabelle Desmarais, une classe B pour des 2 ans sur 1.400 mètres mais elle détient les meilleurs titres. Titulaire de deux premiers accessits, la pensionnaire de Thierry Lemer avait trouvé plus fort qu'elle dans le prix du Bois, un Groupe 3, disputé sur 1.000 mètres, à Deauville. Présentée pour la première fois sur 1.400 mètres, la partenaire d'Antoine Werlé est au-dessus de son principal rival, le favori Scarlet Tufty (Siyouni et Marie Dar par Sinndar) au poteau des trois cents mètres. Idéalement placée du fait de son statut de maiden, la représentante de Guillaume de Tastes et de l'écurie Christian Audoy, élevée par le Haras d'Aspel, s'impose sans être menacée par le protégé de Christophe Ferland. Elle a été achetée 15.000 euros par Thierry Lemer aux ventes Osarus, en septembre 2017.

Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 PRIMELA F.PS. 2 A.
ORPEN et PRIVATE RIVIERA (STORMY RIVER)
G. DE TASTES/EC.AUDOY CHRISTIAN T. LEMER ANTOINE WERLE HARAS D'HASPEL
2 SCARLET TUFTY M.PS. 2 A.
SIYOUNI et MARIE DAR (SINNDAR)
JUSTWOW LTD C. FERLAND (S) JULIEN AUGE GL. FERRON, JP. GASCHET
3 DR RIO M.PS. 2 A.
RIO DE LA PLATA et DR WINTRINGHAM (MONSIEUR BOND)
CHARLES GREEN E. O'NEILL (S) FABRICE VERON C. GREEN
4 UNAMUNO IRE M.PS. 2 A.
GREGORIAN et FORREST STAR (FRAAM)
MME PATRICIA PEINADO MME E. IMAZ CECA MICKAEL BARZALONA A. QUINN
5 SO WHEN F.PS. 2 A.
NEVER ON SUNDAY et ETTY'S DIARY (ENRIQUE)
JEAN-MARC ROUSSIE P. SOGORB JULIEN GROSJEAN JM. ROUSSIE

 

LA TESTE : Bayoun ou la victoire de l'émotion

Le temps fort de la réunion est le Grand Prix de La Teste, une course B disputée sur 1.600 mètres. Installé favori, le hongre de 5 ans, Bayoun (Kouroun et Baenia par Verglas) reste sur trois succès dont deux acquis après une longue absence. Olivier Peslier ne s'embarrasse pas de tactique en plaçant le protégé de l'entraîneur local, Thierry Lemer, aux premiers rangs, à côté de Fastnet Lightning (Fastnet Rock et Arosa par Sadler's Wells). Au-dessus du lot à mi-ligne droite, il se détache de son rival sans forcer dans les cent derniers mètres et s'impose sûrement. Beaucoup d'émotion à l'arrivée, notamment chez l'entraîneur car l'élevage de la succession d'Henri de la Chauvelais est appelée à être dispersé dans les prochaines semaines. Une page des courses se tourne mais les anciens se souviendront longtemps de la casaque jaune à bande verte portée par Thierry Jarnet, Yutaka Take et Olivier Plaçais lors des prestations de l'étalon Kouroun (Kaldoun), père entre autres de Bayoun.

Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 BAYOUN H.PS. 5 A.
KOUROUN et BAENIA (VERGLAS)
SUC. HENRI DE LA CHAUVELAIS T. LEMER OLIVIER PESLIER SUC. H.DE LA CHAUVELAIS
2 FASTNET LIGHTNING IRE H.PS. 5 A.
FASTNET ROCK et AROSA (SADLER'S WELLS)
DOMINIQUE PAGEAULT G. HEURTAULT JEAN-BAPTISTE HAMEL BARRONSTOWN STUD
3 ASCOT ANGEL H.PS. 4 A.
DARK ANGEL et LADY ASCOT (EXCELLENT ART)
ECURIE ANTONIO CARO X. THOMAS DEMEAULTE MICKAEL BARZALONA MME G. FORIEN
4 LILLY KAFEINE F.PS. 4 A.
MYBOYCHARLIE et HAMIDA (JOHANNESBURG)
MME NATHALIE MEMRAN F. ROSSI ANTHONY CRASTUS C. MEMRAN
5 RUSPANTER MOR M.PS. 4 A.
RUSSIAN CROSS et PANTHERII (FOREST WILDCAT)
AZEDDINE SEDRATI D. GUILLEMIN (S) GABRIEL BON A. SEDRATI

 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)