Aujourd'hui : Deauville
Vente de yearlings V2
Aujourd'hui : Ascot
Ascot August Sale
Demain : Deauville
Débat & Assemblée de la Fédération des Eleveurs
Le Lion d'Angers - le 23/08/2018
Show AQPS
Doncaster - du 28/08/2018 au 29/08/2018
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 30/08/2018
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 31/08/2018
Yearling Sale
La Teste - du 04/09/2018 au 05/09/2018
Vente de Yearlings

Deauville: Une histoire d'écriture

09/08/2018 - L'essentiel

Coup de théâtre dès la sortie des stalles avec la séparation de corps entre Mickael Barzalona et Chamundi Hills (Lope de Vega). L’Ecriture ( Bated Breath) et Thierry Thuilliez prennent le commandement sans perturbation et repoussent aisément toutes les attaques dans la ligne droite en effaçant les prétentions des belles écuries comme Jean Claude Rouget et Francis Henri Graffard qui terminent ensemble derrière l’élève de Yohann Gourraud. Après une bonne quatrième place dans le Prix de Nonant le Pin où elle concluait à proximité d’Olendon, la fille d’Abandagold s’empare du Prix de Falaise bien composé et offre une première victoire en 2018 à son propriétaire Rémy Dupuy-Naulot. Vendue 53 000 € yearling aux ventes d’octobre à Arqana par le haras de Castillon, cette pouliche dépend notamment de la famille du stayer Mr Dinos ( Ascot Gold Cup et Royal Oak Gr.1). Photo APRH

Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 L'ECRITURE (GB) F.PS. 2 A.
BATED BREATH et ABANDAGOLD (ORPEN)
R. DUPUY-NAULOT/R. ANDRIEUX Y. GOURRAUD (S) THIERRY THULLIEZ S.C.E.A. DES PRAIRIES
2 QUIET DIGNITY USA F.PS. 2 A.
KITTEN'S JOY et FIGARIE (BERNARDINI)
MARTIN S. SCHWARTZ RACING JC. ROUGET (S) CRISTIAN DEMURO DREAM WITH ME STABLE INC
3 SIMONA F.PS. 2 A.
SIYOUNI et MONAVA (EL PRADO)
NIGEL ELWES FH. GRAFFARD (S) PIERRE-CHARLES BOUDOT N. ELWES
4 COURTESY F.PS. 2 A.
SIYOUNI et TOTEM (MIZZEN MAST)
JAN ROMEL JC. ROUGET (S) CHRISTOPHE SOUMILLON T.DE LA HERONNIERE, GESTUT ZUR KUSTE AG
5 FLAMING STAR F.PS. 2 A.
CAPTAIN MARVELOUS et FANTASIA (MONSUN)
GEORG KERN HA. PANTALL VINCENT CHEMINAUD G. KERN


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)