Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Cheltenham - le 15/11/2019
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Vente d'Eté Arqana 2017 - J2 : une poulinière du Petit Tellier s'attire les gloires

07/07/2017 - Ventes élevages
Pour la 2e année consécutive, le catalogue de la vente d’Eté Arqana comprenait une section élevage et une fois n’est pas coutume, c’est une poulinière, Sailor Moon, qui a réalisé le top price face aux chevaux à l’entrainement. Retour sur cette seconde journée avec VIDEOS, PHOTOS, DIFFÉRÉS et RÉSULTATS complets.
Sailor Moon, top price de la 2e journée à 280.000€ ©ZuzannaLupa
 
 
VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 2
 
 
Son produit Sailor Right avait déjà réalisé le 3 e top price à la Goffs London Sale le mois dernier à Londres en étant vendu £450.000. Cet ancien représentant de Christophe Ferland était devenu le 2e vainqueur de Listed de sa mère Sailor Moon après Stone Roses en seulement 3 produits en âge de courir, le 3e étant vainqueur.
 
 
 
 
 
Le Haras du Petit Tellier avait donc judicieusement inscrit cette poulinière à la vacation d’Eté Arqana et l’entité d’élevage de Patrick Chedeville a été récompensée. Sailor Moon a réalisé le top price de cette seconde journée à 280.000€ en faveur de Meridian International qui agissait pour le Haras des Monceaux et plusieurs de ses associés.
 
 
 
Voir la vente de Sailor Moon en action
 
 
Appartenant à Eric Schmid, un propriétaire fidèle du Haras du Petit Tellier, Sailor Moon était présentée pleine d’Olympic Glory. Cette sœur de 3 black-type et tante du lauréat de Gr.1 Contributer est une fille de Tiger Hill (VOIR SON PEDIGREE). Notons que sa fille yearling par Dabirsim devait originalement passer aux ventes d’août mais celle-ci a d’ores et déjà été déclarée absente. Le précitée Stone Roses, anciennement entrainée par Freddy Head, avait comme sa mère été vendue 280.000€ à la vente d’élevage 2016.
 
 
Voir le passage sur le ring de Lord Glitters, vendu 270.000€
 
 
Jusqu’en 2016, les chevaux à l’entrainement convoitaient les tops prices lors de la seconde journée de la vacation d’Eté. Cette année, ces derniers ont néanmoins fait afficher de beaux prix à l’instar du fils de Whipper Lord Glitters (VOIR SON PEDIGREE). Présenté par son entraineur Christophe Lotoux pour le compte de ses propriétaires l’Ecurie bretonne du Trieux, Lord Glitters a été acheté 270.000€ par Jason Kelly et l’entrainement David O’Meara pour une future association regroupant Elwick Stud d’une part et Middleham Park Racing de l’autre. 3 ans plus tôt, les mêmes propriétaires avaient acheté à cette même vente Mondialiste, futur lauréat de Gr.1 dans l’Arlington Million et le Woodbine International. Invaincu en deux courses cette année, Lord Glitters s’était placé 2e du Grand Prix du Lion d’Angers (Listed) l’an passé à 3 ans.
 
Un cheval invaincu en plat en deux sorties, un AQPS, s’est vendu 230.000€. Il s’agit de Dortmund Park. Retenez bien son nom car son entourage et notamment son entraineur Fabrice Foucher a déclaré "je n’ai jamais eu un cheval de ce calibre dans mes boxes". Et dire que le professionnel de Saint Michel Chef Chef était l’entraineur d’Un de Sceaux en début de carrière… ! L’histoire de ce poulain a commencé dans les prés de ses éleveurs Saint Pierre La Cour chez Florence et Patrick Roulois. Ces derniers avaient confié ce fils de Great Pretender au débourrage et pré-entrainement au Haras du Chêne. Et c’est avec beaucoup d’émotions que Patrick Roulois a commenté après la vente : "Ce cheval est le dernier poulain débourré et pré-entrainé par notre ami Yann Poirier. J’ai cherché le poulain aux écuries le jour de sa sépulture."
 
Voir la vente de Dortmund Park acheté 230.000€
 
Vendu dans la foulée à Richard Hobson, Dortmund Park a ensuite été progressivement amené à débuter chez Fabrice Foucher à 4 ans. Gagnant au Lion d’Angers puis du Grand Prix des AQPS à Nantes en se tordant de rire, le poulain neveu de United Park, cousin de Cotton Bowl d’une famille provenant de l’Elevage de la Morinière (la famille Humeau), celle de Sadler’sFlaure, Babylone des Motte, Valyssa Monterg, ... suscitaient d’énormes convoitises. Willie Mullins avait fait venir son vétérinaire sur place pour une visite d’achat comme d’autres acheteurs anglo-saxons.
Finalement, Dortmund Park passe aux ventes en wild card et c’est Margaret O’Toole qui signe le bon à 230.000€ pour Gigginstown en battant Harold Kirk. Le poulain ira à l’entrainement chez Gordon Elliott.
 
 
Les tops du JOUR 2 en termes de chiffres d'affaires

On en parle dans l'article