Doncaster - du 24/04/2019 au 25/04/2019
Breeze Up Sale
Cheltenham - le 26/04/2019
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale

Arqana - Octobre 2018 - J2 : le top version allemande

24/10/2018 - Ventes élevages
Une fille du top étalon allemand Soldier Hollow vendue par le Haras de Saint-Arnoult s’est distinguée en étant le top price de la deuxième journée à 140.000€. Moins de deux heures avant la vente, sa sœur se classait 3ème du Prix des Réservoirs. Retrouvez ce qu’il fallait retenir de cette deuxième journée de la vente de yearlings d’octobre à Arqana.
La fille de Soldier Hollow nommée Naaluna achetée 140.000€ par John Hammond était le tout premier lot de ce mercredi
 
 
DIFFERES ET RESULTATS COMPLETS DU JOUR 2
 
 
Il fallait être à l’heure pour ne pas louper le top price de ce mercredi. Paul Nataf et John Hammond se sont battus jusqu’à 140.000€ pour avoir cette fille de Soldier Hollow. L’avantage est revenu à l’entraîneur cantilien qui a acheté cette pouliche pour un syndicat de propriétaires. Larissa Kneip du Haras de Saint-Arnoult nous a donné plus de détails du point du vue du vendeur : « Nous avons préparé et vendu cette pouliche pour le compte de Bernd Dietel. Cette dernière a d’ailleurs été élevée à la maison car l’éleveur nous a laissé pour l’instant quatre de ses juments. Une cinquième arrive dès demain et huit autres vont arrivées en décembre car Bernd est le propriétaire de notre nouvel étalon Dschingis Secret. Il adore Soldier Hollow et a toujours mis ses juments à Soldier Hollow. Dschingis Secret est un fils de Soldier Hollow et sera très soutenu dès sa première année en 2019.
La mère de cette yearling a été achetée par Bernd Dietel à son ami Helmut von Finck de Gestüt Park Wiedingen qui est quant à lui le propriétaire de Soldier Hollow. Neckara avait déjà produit Nova Sol qui a également été élevée au Haras de Saint Arnoult. Les juments de ce propriétaire avaient l’habitude de partir en Allemagne juste avant le poulinage et de revenir en France une fois pleines. Neckara a eu un mâle de Soldier Hollow né en mai cette année et a été laissée vide. »
Moins de deux heures avant la vente de cette yearling nommée Naaluna (voir son pedigree), sa propre sœur aînée de 2 ans Nova Sol, vendue 45.000€ à MAB à Osarus en 2017, s’est classée 3ème du Prix des Réservoirs (Gr.3) derrière Cala Tarida et Montviette pour les couleurs de l’association Pandora/Mouknass/Decocq.
 
 
La fille de Camacho vendue 130.000€ par le Haras de l'Aumônerie ©APRH
 
 
Le deuxième top price de la journée est parti à 130.000€, acheté par Amanda Skiffington. Cette fille de Camacho, le père de Teppal, a été présentée par Julie Mestrallet du Haras de l’Aumônerie. La yearling a fait l’objet d’un beau pinhooking puisqu’elle avait été achetée pour seulement 12.000€ à l’amiable à la vente d’élevage de décembre 2017 alors présentée par Irène Scheldt pour le compte de l’éleveur de la pouliche Gestüt Kussaburg (voir le pedigree). C’est le courtier allemand Axel Donnerstag qui avait d’ailleurs acheté la mère Song Of Time, une fille de Kheleyf alors pleine de Youmzain en décembre 2014 pour 10.000€.
 
« L’irlandaise Nicola Kent avait acheté cette pouliche foal et je la remercie de me l’avoir confiée depuis fin août pour la préparation, a déclaré Julie Mestrallet. C’est la deuxième fois que je travaille avec elle. Je lui avait déjà vendu un foal l’an dernier. Ca se passe très bien pour le Haras, côté piste aussi puisque deux filles de Maréchale que j’ai élevé ont gagné hier. Lady Sidney a remporté le Grand Handicap de la Fibrée à Deauville et une demi-heure plus tard, sa sœur La Grande Dame a gagné à Compiègne et demain (lire ce jeudi 25 octobre, nldr) court l’autre fille de Maréchale Comme Une Grande, également à Deauville. Alors pourquoi pas un coup de trois ! »
 
 
La fille de Siyouni, nièce de Méandre vendue 120.000€ ©APRH
 
 
Deux yearlings ont ensuite été vendus 120.000€. Le premier, une femelle par Siyouni, a été présentée par son éleveur le Haras de Meautry. Cette nièce du quadruple lauréat de Gr.1 Méandre (voir le pedigree) a été achetée par Paul Nataf qui a battu Laurent Benoit aux côtés de Steve Burggraf mais ces derniers ont pris leur revanche quelques numéros plus tard sur une fille de Golden Horn, nièce de Free Port Lux (voir le pedigree) présentée par le Haras d’Etreham.
 
Quatre lots ont ainsi dépassé la barre symbolique des 100.000€, quatre femelles, contre deux pour la même journée en 2017. Si le pourcentage de vendus s’est maintenu autour des 80%, le prix moyen est cependant passé de 35.676€ à 32.882€. Le chiffre d’affaires de la journée a perdu près de 200.000€ par rapport à la journée de mercredi de l’exercice 2017.
 
 
Quatrième et dernière pouliche a avoir passé la barre des 100.000€, une fille de Golden Horn vendue 120.000€ ©APRH