Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Demain : Ascot
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Route des Etalons 2016 : Haras du Bouquetot avec The Wow Signal et Olympic Glory

31/01/2016 - Evénements
Depuis sa création il y a seulement 3 ans, le Haras de Bouquetot, appartenant au Cheikh Joaan Al Thani et développé par Benoit Jeffroy et Audrey Levyal, a intégré directement la cour des grands grâce aux recrues de Planteur et Style Vendôme, puis Olympic Glory en 2015 et The Wow Signal pour ce printemps 2016.

 

Il y a toujours du monde au Bouquetot. Le site fait figure d'attraction et il change tellement vite que cette année on a failli rater l'entrée ! En effet, le domaine du Bouquetot, à Clarbec dans le Calvados, racheté  par Cheikh Joaan Al Thani était presque un terrain nu, ou en tout cas à raménager entièrement, et les travaux ont été menés bon train pour pouvoir accueillir une cour d'étalons en constante progression. D'ailleurs, on peut dire que les placements de certains éléments de la famille Al Thani, et notamment des étalons du Bouquetot, ont propulsé la progression spectaculaire de la qualité du parc étalon de l'hexagone, ainsi que son image à l'étranger, passant de voie de garage à place de choix.

 

 

A ce propos, le symbole le plus fort a sans doute été l'ingration en France, directement pour débuter comme étalon, d'un cheval de la trempe d'Olympic Glory en 2015. Formidable cheval de course, quadruple gagnant de Gr.1 à 2 ans (Lagardère), 3 ans (Queen Elizabeth II Stakes) et 4 ans (Lockinge St., Forêt), ce puissant fils de Choisir a marqué les esprits en faisant affluer vers lui 166 juments dès sa 1ère saison où il était proposé à 15.000 €. Ce tarif qui fait cher par rapport aux standards français des 30 dernières années paraît très raisonnable aux yeux d'un Irlandais, et encore plus pour un Anglais eu égard au taux de change très favorable à la livre sterling actuellement. Par conséquent, Olympic Glory a participé avec quelques autres têtes d'affiche comme Le Havre, Siyouni ou Kendargent à attirer en France des juments étrangères par dizaines, ce qui n'était pas arrivé depuis... les invasions barbares.

 


Olympic Glory

 

Olympic Glory a rejoint en 2015 les 2 premiers étalons de Bouquetot, très bien connus en France où ils ont été entrainés, Style Vendome et Planteur, dont les 1ers yearlings seront bien sûr très attendus sur les rings de vente en 2016. Malgré un temps détestable, le public a défilé sans discontinuer ce samedi 30 janvier. En général, les gens se déplacent beaucoup pour voir les nouveaux étalons. En l'occurrence, l'équipe de Bouquetot présentait The Wow Signal, un super 2 ans en 2014.

 


Style Vendôme


Vainqueur de son maiden en avril à Ayr par 9 longueurs, il a gagné très facilement les Coventry Stakes (Gr.2) à Royal Ascot. Avant de poursuivre, il faut bien comprendre que même si cette course, comme les autres épreuves de 2 ans de ce meeting ne sont pas des Gr.1, la perspective de participer, voire de gagner, une course de 2 ans pendant Royal Ascot rend tous les propriétaires anglais complètement fous, y compris les Arabes faisant courir Outre-Manche. Avec ce succès, The Wow Signal avait déjà son ticket au haras. Et c'est logiquement, en fait, qu'il a enchaîné sa 3ème victoire consécutive dans le Prix Morny, le plus prestigieux des Gr.1 pour 2 ans en France, réunissant toujours plus de partants que le Prix Jean-Luc Lagardère d'ailleurs. A Deauville, il a tout de même battu l'américain Hootenanny, futur vainqueur de la Breeders'Cup Juvenile Turf, et la championne de l'Aga Khan Ervedya. Ensuite, le pensionnaire de John Quinn a subi un échec dans le Jean-Luc Lagardère et n'a plus recouru, se blessant au printemps de ses 3 ans lors de sa préparation aux Guinées.

 


The Wow Signal

 

Il a commencé sa carrière d'étalon en 2015, mais alors seulement dans l'hemisphère sud, à Swettenham Stud en Australie. Sa 1ère saison de l'hémisphère nord est bien celle de ce printemps, qu'il effectue à Bouquetot au tarif de 8000 €. A noter que ce petit neveu de Ta Rib (Poule d'Essai des Pouliches) est le 1er fils du jeune Starspangledbanner à entrer au Haras. Et pour cause, l'ancien champion sprinter fut presque stérile lors de sa 1ère saison de monte, ne donnant que 2 produits : ce The Wow Signal et... une gagnante des Queen Mary Stakes (Gr.3) nommée Anthem Alexander !

 


On en parle dans l'article