Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Grand Steeple Chase de Paris 2016 : le scénario déchirant de Guillaume Macaire

23/05/2016 - Evénements
Il présentait trois concurrents dans l’édition 2016 du Grand Steeple Chase de Paris et pouvait avant le coup placer ses trois guerriers sur les plus hautes marches du podium. Guillaume Macaire a été entendu par les dieux divins des courses en signant le jumelé mais aussi et surtout touché par la disparition d’As d’Estruval qui s’est accidenté mortellement. Le cadet So French a battu son aîné Storm Of Saintly offrant une quatrième victoire à l’homme de Royan, un deuxième succès pour la propriétaire Magalen Bryant ainsi que pour l’éleveur Benoit Gabeur.

 

Cette édition du Grand Steeple Chase de Paris restera gravée dans les annales. Sous des cieux fâchés, au moins six chevaux pouvaient prétendre décrocher le graal suprême au bout des 6000m du parcours et des 23 obstacles. Storm Of Saintly et Milord Thomas, les deux derniers lauréats de la course en 2014 et 2015 étaient au départ.

dynavena


Le retour des héros. Les deux premiers du Grand Steeple Chase de Paris 2016 So French et James Reveley à gauche et Storm Of Saintly avec Arnaud Duchene ©APRH

 

Dès le lâché des élastiques, le favori As d’Estruval prend le train à son compte suivi de So French et Vezelay (un petit neveu d’Ucello II élevé par Michèle Juhen-Cypres). Le premier tour se passe sans encombre, les premières grosses difficultés sont avalées par ces sauteurs hors-pair. Mais déjà, au bout de la piste intérieure des steeple-chases, après le mur en pierre et seulement trois foulées avant la haie suivante, Ange d’Amour se blesse mortellement. Le train s’accélère pour le deuxième passage devant les tribunes et sa rivière. Un deuxième drame se prépare : As d’Estruval se blesse à son tour après le passage du petit open-ditch du tournant du Parc des Princes. Il succombera plus tard à ses blessures…

 

Attristé par la perte d'As d'Estruval mais ravi pour So French et Storm Of Saintly, Guillaume Macaire est très pensif après l'arrivée du Grand Steeple Chase de Paris 2016 ©APRH

 

Guillaume Macaire a le cœur déchiré. Ultérieurement, ses deux autres chevaux prendront les deux premières places. Le bien nommé So French, un fils de Poliglote, devance Storm Of Saintly, un produit de Saint des Saints. Il devient le 5ème poulain de 5 ans à inscrire son nom au palmarès du Grand Steeple depuis Katko en 1988, First Gold en 1998, Princesse d’Anjou en 2006 et Storm Of Saintly en 2014. Ainsi, les deux « Macaire » devancent le surprenant Alary (Dream Well), Milord Thomas (Kapgarde) et Pindare (Ballingarry).

 

So French était monté par James Reveley, un jockey anglais installé en France chez Guillaume Macaire depuis le début de l'année ©APRH

 

Né et élevé en Mayenne chez Marie-Christine et Benoit Gabeur, So French était déjà le meilleur steeple-chaser de 4 ans en 2015 suite à sa victoire dans les Prix Maurice Gillois (Gr.1) et Morgex (Gr.3).  Débourré puis pré-entrainé chez Richard Chatel, envoyé chez Guillaume Macaire, So French avait débuté sa carrière en plat. En 3 courses dans la discipline, il s’était classé 4ème, 1er et 2ème avant de débuter victorieusement sur les haies dans le Prix Finot (Listed).

 

Le podium du Grand Steeple Chase de Paris 2016 a honoré Magalen Bryant à gauche sous son chapeau, James Reveley au centre et Guillaume Macaire et Benoit Gabeur à droite ©APRH

Comme à chaque voyage en France depuis les Etats-Unis où elle réside en Virginie, Magalen Bryant est accompagnée de sa famille ©APRH

 

Loué par son éleveur à l’Américaine Magalen Bryant, l’une des propriétaires les plus actives en France en obstacle, So French a ni plus ni moins suivi les traces de sa mère Westonne. Elle aussi avait été élevée par Benoit Gabeur et courrait pour l’entrainement de Guillaume Macaire sous la casaque de Magalen Bryant. Même si cette fille de Mansonnien n’a jamais gagné Gr.1 (sa seule sortie à ce niveau a été synonyme d’arrêt de carrière sportive), Westonne a signé une victoire dans le Prix Fleuret (Gr.3) et plusieurs places dans les Prix Jean Stern (Gr.2), Edmond Barrachin (Gr.3), Orcada (Gr.3) et Duc d’Anjou (Gr.3).

 

Sous son si célèbre chapeau rouge, Magalen Bryant, dite "Maggie", caresse son nouveau champion. So French lui offre un deuxième succès consécutif dans cette course après Milord Thomas en 2015 ©APRH

 

So French est le premier poulain de Westonne puis est venu son propre frère Device qui compte en ce moment cinq victoires dans les groupes : Prix Amadou (Gr.2), Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2), Prix de Pepinvast (Gr.3), Prix d’Indy (Gr.3) et Prix Général de Saint-Didier (Gr.3). Aujourd’hui, So French a en quelque sorte vengé son petit-frère qui avait été battu par Footpad dans le Prix Questarabad (Gr.3).

Nièce de Nononito, Westonne a par la suite donné naissance à West Kap, un mâle de Kapgarde né en 2013 à l’entrainement chez … Guillaume Macaire ; Whetstone, une fille de Saint des Saints âgée de 2 ans et Makewish, une fille de Kapgarde née en 2015. Elle n’a pas eu de poulain cette année mais a été saillie par Poliglote pour faire naitre un propre frère ou une propre sœur de So French et Device. Relire toute l’histoire maternelle de So French publiée à l’occasion de sa victoire dans le Prix Maurice Gillois.

L’élevage de Marie-Christine et Benoit Gabeur brille une nouvelle fois dans le Grand Steeple Chase de Paris trois ans après le succès de Bel La Vie qui portait la casaque de Madame Patrick Papot. Comme So French, Benoit Gabeur avait loué sa carrière de course.

 

A l'instar de tous ses concurrents du jour, So French est un merveilleux sauteur. Le voici au passage du "Juge de Paix" ©APRH


DYNAVENA : le sponsor des gagnants !

Partenaire historique de France Sire, les aliments DYNAVENA ont quant à eux obtenu un triomphe total dans ce Grand Steeple-Chase de Paris. En effet, ils ont signé le trio gagnant de cette édition, où, de toute façon, tous les partanst sauf Milord Thomas sont nourris quotidiennement avec des aliments DYNAVENA ! En l'occurrence, Guillaume Macaire, auteur du jumlé avec So French et Storm of Saintly, utilise la gamme Activ 100, qui est la plus utilisée par les professionnels pour les chevaux en compétition.