Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Prix Maurice Gillois 2016 pour Carriacou : bravo cherie !

06/11/2016 - Evénements
Monsieur avait le père. Madame avait la mère. Cela a donné Carriacou, fils de Califet, l'étalon fétiche de Guy Chérel, et de Medanik, une jument de sa compagne Isabelle Pacault qui remporte en tant que propriétaire éleveur et entraineur le 1e r.1 de sa carrière avec Carriacou dans le Prix Maurice Gillois 2016 à Auteuil. En partenariat avec l'étalon GEMIX.

 

" Allez grand-mère, allez grand-mère ! " Les petits-enfants d'Isabelle Pacault ont ainsi hurlé dans la ligne droite pour soutenir le cheval de leur mamie, Carriacou, qui était en passe de remporter très courageusement le Prix Maurice Gillois sous la selle de Stéphane Paillard. "Bravo chérie". Le sourire plein les lèvres, l'entraineur, propriétaire et éleveur vedette Guy Chérel a ainsi félicité sa compagne et souvent rivale, l'entraineur, propriétaire et éleveur Isabelle Pacault. Voici 3 décennies, Guy Chérel a commencé sa carrière en tant qu'entraineur particulier d'un grand propriétaire de l'époque, Jean-Claude Evain, dirigeant d'entreprise américaine, un vrai type de l'avant qui avait jetté les bases d'un élevage et de toute une structure au Haras de Mirande, en 1970 avec une 1e poulinière AQPS issue de la matrone du centre Isis H.

 


Carriacou, magnifique sauteur (PHOTOS APRH)

 

Guy Chérel a eu sa 1e grande jument de courses avec Quarté d'Or, qu'il a monté lui-même lorsqu'elle a gagné en débutant à 3 ans en plat aux Sables d'Olonne en mai 1985. Mais à la fin de l'année 1992, Guy Chérel décide de voler de ses propres ailes. Apparait alors dans la colonne des entraineurs Isabelle Pacault, sa compagne, fille de Jean-Claude Evain qui prend en main l'entrainement, puis toute l'entreprise "Mirande" au décès de son père en 2003.

Depuis, Isabelle Pacault fait fort bien tourner la boutique. Mais il lui manquait à son palmarès un Gr.1, ce graal qui avait toujours échappé à son mémorable champion Lord Carmont. Et c'est Carriacou qui le lui a apporté en ce dimanche 6 novembre 2016 de gloire à Auteuil, en compagnie de toute sa famille, ses filles et ses petits-enfants. Elle a battu les Papot, tous les Papot qui étaient pourtant 5 au départ et qui ont complété le podium gagnant avec Sainte Turgeon qui termine 2e devant Paulougas.

 


Un formidable moment de joie pour Stéphane Paillard, le partenaire de Carriacou, qui enlève son 1e Gr.1, en battant Sainte Nono

 

Vainqueur l'hiver dernier à Pau, puis du Prix Agitato à Auteuil et du Prix Hopper (Listed) à Enghien au printemps, Carriacou est un fils de Caiifet, un étalon à succès qui a été entrainé par Guy Chérel avant de devenir étalon en Anjou, au Haras du Chêne Vert. Très populaire au début, produisant bien, il avait toutefois subi un désamour en 2012 et 2013 conduisant à sa vente en Irlande, chez John Flood à Boardsmill Stud, où il saillit près de 200 juments par an. Après Blue Dragon l'an dernier, le voila qui sort une nouvelle vedette.

 


Isabelle Pacault, un moment de liesse avec ses petites-filles.

 

La mère de Carriacou, nommée Medanik, est morte au poulinage en 2014. Avant Carriacou, elle avait déjà donné 3 bons vainqueurs : Goldik (Goldneyev), Medanix (Al Namix) et All Over Now (Prince Kirk). Descandant de la grande souche Wertheimer de Vali, et elle-même gagnante à Pau, Medanik (Medaaly) était le seul et unique produit de sa mère Nikora, morte 4 mois après sa naissance. Fille de Nikos, Nikora avait été une peite jument gagnante de 3 courses dans l'ouest. Elle avait été vendue à réclamer par Isabelle Pacault, qui l'avait finalement récupéré après 4 échecs subie ensuite chez Eric Pilet et Christian Scandella. Il a fallu attendre, mais c'était bien vu...
 

"Une constitution en acier trempé, un mental à toute épreuve et une classe indéniable, telles sont les qualités qui viennent immédiatement à l'esprit à l'évocation du nom du champion Gémix. Mais il convient d'ajouter qu'il fut aussi très précoce et doté de beaucoup de vitesse, que sa lignée mâle est ultra-classique, et que sa souche maternelle est clairement amélioratrice... Double lauréat de la Grande Course de Haies d'Auteuil Gr1, il est aujourd'hui le sauteur le plus titré au haras en France. Ses premiers foals sont nés en 2016 et ils sont splendides ! 

Gémix fait la monte au haras de Victot à 3.500 € L.F. L'Opération Millionnaire est reconduite en 2017 : pour une saillie achetée, bénéficiez de 3 saillies à -50% à utiliser jusqu'en 2020 !"