Prochainement : La Teste le 26/04/2017
Vente Breeze Up et CAE

Sir Bani Yas, un champion PSAR par Amer débute au Haras de Thouars

09/01/2017 - Catalogue d'Etalons
 Elevé et appartenant  Al Asayl Racing, écurie d'Abu Dabhi, le champion Sir Bani Yas, doublé vainqueur de Gr.1 en Angleterre, meilleur fils d'Amer en 2015 débute sa carrière d'étalon en 2017 au Haras de Thouars.

Précoce et tenace, polyvalent, Sir Bani Yas fut capable de rester au top niveau durant 4 saisons consécutives, de 3 à 6 ans. A 3 ans, le pensionnaire d'Elisabeth Bernard enlève son 1e Gr.2 pour seulement sa 2e sortie à l'occasion du Prix Cheri Bibi, à Craon. Il remporte un 2e Gr.2 en début d'année de 4 ans à Toulouse, dans le Prix de Carthage - Hannibal - HH SHEIKH ZAYED SULTAN AL NAHYAN. Dans la foulée, il parvient à prendre la mesure d'un crack, Al Mourtajez, dans le Derby des 4 ans (Listed) à Chantilly. Comme attendu, Sir Bani Yas décroche une victoire de Gr.1 méritée ensuite pour sa 1e tentative en Angleterre, sur la courte distance de 1600 m, monté par Jean-Bernard Eyquem dans le Qatar International Stakes à Goodwood, battant Mister Ginoux grâce un superbe changement de vitesse. Au cours de cette période, il a terminé dans les 3 premiers de toutes ses courses, dont la Qatar Arabian World Cup à Longchamp, et a été sacré meilleur fils d'Amer de la saison 2015.
 

 

 
 
Sir Bani Yas est resté au sommet de sa forme en 2016, gagnant son 2e Gr.1 à Sandown Park, dans la Sheikh Zayed Bin Sultan Al Nayhan Cup. A l'automne, son entourage a décidé de faire débuter Sir Bani Yas comme étalon au Haras de Thouars en 2017. C'est un fils d'Amer, un chef de race et un père de pères. Sa mère, Nassem El Baher, est fille de Madawa, la mère d'Abu El Amerat, la meilleure 4 ans du monde en 2008, année où elle a remporté la triple couronne des Emirats Arabes Unis, déjà sous la casaque du Sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan. Sir Bani Yan sera disponible au Haras de Thouars, chez Emmanuel Cessac en 2017, avec une semence fraiche ou congelée.
 




Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)