Aujourd'hui : Fairyhouse
August National Hunt Sale
Deauville - du 18/08/2018 au 20/08/2018
Vente de yearlings d'août
Deauville - le 21/08/2018
Vente de yearlings V2
Ascot - le 21/08/2018
Ascot August Sale
Le Lion d'Angers - le 23/08/2018
Show AQPS
Doncaster - du 28/08/2018 au 29/08/2018
Premier Yearling Sale

Vivez EN DIRECT de la rentrée de l'obstacle à Angers, jeudi 16 février

15/02/2017 - Evénements
 Pour la 1e fois, France Sire vous propose de vivre en direct toutes les coulisses des courses d'Angers ce jeudi 16 février, une grande réunion d'obstacle avec Edward d'Argent en tête d'affiche. Vous pourrez suivre en live l'activité des écuries, du rond de présentation, et des balances avec les interviews et les ambiances pour les 4 premières courses de la journée. A partir de 12H00.


Vainqueur du Prix Congress (Gr.2) lors des derniers 48H de l'obstacle, et donc meilleur steeple-chaser de 3 ans en 2016, Edward d'Argent fera sa rentrée non point à Auteuil mais sur les haies d'Angers, en ouverture de la réunion d'obstacle du 16 février 2017 dans le Prix Ubu III à 12H25. Or, pour la 1e fois, France Sire vous fera vivre les coulisses des courses sans coupure, de la préparation dans les écuries jusqu'aux impressions d'après course en passant par le rond de présentation et le retour aux balances. Concernant la course en elle-même, France Sire n'ayant pas les droits de diffusion, vous pourrez la suivre en parallèle, sur les sites dont vous avez déjà l'habitude (pmu, equidia, etc...) sur votre ordinateur ou votre mobile.
 

Voir le direct de France Sire.

 

Pour cette diffusion en direct et en continu, sans "plateau" et toujours en mouvement, nous utilisons les services de facebook live, que vous pourrez consulter directement sur Facebook, ou sur la page d'accueil de France Sire où le programme complet sera publié. Cette émission, présentée par Arnaud Poirier et Loïc Stecher, couvrira les 4 premières courses de la réunion, soit les Prix Ubu III, Métatéro, René Couétil et Isopani, à partir de 12H00 jusqu'à 14H15.
 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)