Demain : Deauville
Vente d'Automne
Demain : Kill
November Sale 2017 - Foals - Part 1
Kill - du 23/11/2017 au 24/11/2017
November Sale - Mares
Kill - du 25/11/2017 au 26/11/2017
November Sale 2017 - Foals - Part 2
Newmarket - le 27/11/2017
October Yearling Sale Book 4
Newmarket - le 27/11/2017
December Yearling Sale
Newmarket - du 29/11/2017 au 02/12/2017
December Foal Sale
Newmarket - du 04/12/2017 au 07/12/2017
December Breeding Stock Sale

LORD DU SUD, le nouvel étalon du Haras du Lion en 2017, en vidéo

17/02/2017 - Catalogue d'Etalons
 Son entraineur Jean-Claude Rouget ne tarit pas d'éloges au sujet de Lord du Sud. Le maître de Pau rappelle ainsi ses grandes qualités de cheval de course, mais il souligne aussi sa réussite en tant qu'étalon particulièrement notable vu le faible nombre de juments saillies à ses débuts. Le fils de Linamix arrive au Haras du Lion en 2017, en provenance du Centre où il a cette fois beaucoup sailli pendant 4 ans, alors qu'il aura donc sa 1e génération de 3 ans nombreuse sur les pistes.

  • IDmKCIhEwJs
  • Tzdk6Yba9CU
  • XRJMnK6jvYI
  • uy_6_T50NMI
  • cSCffD3ppVU
  • W9UB61MThI4

 

 

Fils de Linamix comme Martaline, Lord du Sud a pris un 2e départ au haras alors qu'il avait déjà réussi le 1e malgré des conditions défavorables. Gagnant dès 2 ans, classique à 3 ans puis champion stayer chez Jean-Claude Rouget, Lord du Sud a déjà sorti de nombreux black type dont Activial, Liberté d'Aimer et Comas Sola en n'ayant sailli que très peu de juments au début. Il arrive dans l'ouest alors que sa 1e génération "complète" conçue lors de son arrivé dans la Région Centre aura 3 ans en 2017.

Un fils de Linamix.

Disparu pendant 2016, Linamix reste le symbole de l'extraordinaire réussite de Jean-Luc Lagardère, un homme de défi qui avait tout misé sur lui. Champion miler, Linamix fut le meilleur étalon français des années 90, devenu un père de mères mais aussi un père de pères, ce qui est un accomplissement encore plus rare, d'autant que la "potion magique" fonctionne autant en plat qu'en obstacle. Ainsi, Linamix est aujourd'hui le père des confirmés Martaline, Al Namix et Slickly mais aussi le père de mère de Kendargent et Montmartre.

Un 2 ans, un classique, un stayer

Jean-Claude Rouget était particulièrement attaché à son pensionnaire Lord du Sud, ce qui est plus aisément compréhensible à regarder en détail la carrière de ce cheval qu'il a fait courir et gagner pendant 5 saisons consécutives, alors qu'il ne garde que très peu de chevaux à l'âge. " J'encourage tous les éleveurs à utiliser les services de Lord du Sud. C'était un cheval de course formidable qui n'a jamais eu un seul problème de santé. C'était un champion sur les longues distances, amateur de terrain lourd et capable de gagner de bout en bout. Mais cela ne doit pas faire oublier qu'il a été assez précoce pour gagner en débutant à 2 ans et qu'il faisait partie des meilleurs 3 ans français sur la distance classique. Vu ce qu'il a déjà produit malgré le peu de juments saillies, il est évident que Lord du Sud est un étalon améliorateur. "

 
 

Lord du Sud dans le Prix Hocquart (Gr.2) - PHOTOS APRH
 

Lord du Sud dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2)


Lord du Sud dans le Prix Kergorlay (Gr.2)

 
 
 
22 courses : 10 victoires et 9 places pour 730.000 € de gains
 
 
Non seulement Lord du Sud a remporté des gains considérables, grâce à ses victoires dans 3 Groupes et 4 Listeds, mais il a fait preuve d'une régularité exceptionnelle tout en changeant plusieurs fois de sport...
 
  • A 2 ans :
1e à Bordeaux en débutant, devant Young Tiger.
  • A 3 ans :
1e PRIX HOCQUART (GR.2), devant Prospect Park, Cherry Mix
2e Prix Chaudenay (Gr.3), de Reefscape
  • De 4 à 6 ans :
1e PRIX KERGORLAY (Gr.2), devant Policy Maker
1e PRIX VICOMTESSE VIGIER (Gr.2), devant Ponte Tresa
1e Grand Prix de Nantes (Listed), devant Kalderon
1e Prix Max Sicard (Listed) devant Le Carré
1e Grand Prix de Cagnes/Mer (Listed), devant Silver Cross
1e Prix Right Royal (Listed), devant Le Carré
2e Prix Kergorlay (Gr.2), de Getaway
2e Prix Exbury (Gr.3), de Samando
2e Prix de Barbeville (Gr.3), de Petite Spéciale
 
 

Activial, gagnant de Gr.2 à Kempton en Angleterre.


Liberté d'Aimer, gagnante à Auteuil et 2e du Prix Alain du Breil (Gr.1)
 

Comas Sola.
 
 
LORD DU SUD, un étalon qui a forcé le destin

Pendant ses 1e saisons de monte, déménageant sans cesse, LORD DU SUD n'a que très peu sailli, ayant une 10aine de produits par an. Mais dès sa 1e génération, il se distingue avec 3 vainqueurs pour 5 partants, dont Lord of Scotland, très bon en plat puis en obstacle.
 
L'année suivante, avec 11 naissances seulement, Lord du Sud sort 2 vedettes de l'obstacle : ACTIVIAL, gagnant de Gr.2 à Kempton chez Willie Mullins, et LIBERTE D'AIMER, 2e du Prix Alain du Breil (Gr.1) chez Nicolas Bertran de Balanda. Ensuite, ce sera au tour de COMAS SOLA de s'imposer dans le Prix d'Arles (Listed) à Auteuil pour Jean-Paul Gallorini. Quant aux rares 3 ans nés en 2013, ils comportent DOUCE DE MAFRAY, bonne gagnante à Nantes à l'automne 2016.
 
Les choses promettent de s'accélérer en 2017. Car Lord du Sud revient de 4 saisons passés dans le Centre, cette fois avec des carnets de bal bien pleins. Et sa 1e génération "complète", née en 2014, prendra donc 3 ans au 1e janvier. Déjà remarquée sur les rings des concours de modèles durant l'été 2016, cette nouvelle armée s'impatiente de s'illustrer désormais sur les pistes de courses !
 
 
GALERIE PHOTOS
(Haras du Lion, le 8 février 2017)
 



 














 
 

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)