Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Cheltenham 2017 - Joffret Huet fête son 20e Festival, rencontre

17/03/2017 - Evénements
Le français Joffret Huet connait sur le bout des doigts le Festival de Cheltenham. Lui qui a déjà monté sur ce champ de course au moment du meeting revient sur sa nouvelle carrière de courtier, entamée il y a 5 ans. Par les envoyés spéciaux sur place Anne-Lise Legorgeu et Loïc Stecher.

Joffret Huet sur l'hippodrome de Cheltenham devant le rond de présentation

 

Le rêve d’un propriétaire d’obstacle anglais est bien entendu de gagner pendant le Festival de Cheltenham. Pour y parvenir, ces derniers font appel pour la plus part du temps aux courtiers, une profession exercée aujourd’hui par Joffret Huet. Le professionnel à l’avantage de connaitre l’Angleterre puisqu’il est arrivé en 1997 chez Martin Pipe pendant 8 ans. Il y a exactement 20 ans, il participait à son premier Festival de Cheltenham en tant que lad en présentant les chevaux de Martin Pipe. Plus tard, il a monté une course pendant le Festival car l’homme était aussi jockey. Revenu en France en  2003 pour travailler pour Arnaud Chaillé-Chaillé, Joffret est ensuite reparti en Angleterre en 2005 pour revenir en France deux ans plus tard. Bref, il connait les allers-retours par cœur.
 
Installé en 2007 à Senonnes, il a ensuite travaillé pour Alain Couétil et Joël Boisnard. Ce dernier l’a d’ailleurs beaucoup soutenu au moment de s’installer courtier. Car après deux accidents conséquents, Joffret Huet n’avait plus la même hargne pour monter en course. Il s’est alors associé à un autre français, Claude Charlet qui vit en Angleterre. Leur surnom était déjà tout trouvé : "The French Team". Depuis, Joffret Huet, ne manque pas d’occupation. Aller voir débuter un cheval sur un champ de course à l’autre bout de la France, se déplacer dans les élevages, participer aux concours et présentation … Son agenda est chargé.
 
 
Voir l'interview de Joffret Huet, rencontré pendant le Festival de Cheltenham 2017
 
 
Depuis ses débuts de courtier, Joffret Huet a acheté plus de 130 chevaux dont 70% de ceux qui ont débuté ont gagné. Le premier achat est une star : Sire de Grugy, repéré par Joffret à Senonnes et gagnant pour l’heure de 5 G.1. L’entraineur de ce fils de My Risk est d’ailleurs Gary Moore, le premier entraineur qui lui ait fait confiance. D’autres ont suivi comme Tom George, Paul Nicholls depuis 2 ans ou encore de nombreux jeunes entraineurs à l’instar de Tom Symonds qui a sous sa responsabilité Don Bersy (Califet), un "juvenile hurdler" acheté par Joffret Huet et qui reste sur trois succès consécutifs.
 
D’autres vainqueurs d’importance figurent dans le palmarès des achats de Joffret Huet comme les excellents Adrien du Pont (Califet, relire l’article), Connetable (Saint des Saints), Le Mercurey (Nickname), Antony (Walk In The Park), Baron Alco (Dom Alco), Camping Ground (Goldneyev), Casse Tête (Poliglote), Module (Panoramic), Diego du Charmil (Ballingarry), Divin Bere (Della Francesca), Romain de Senam (Saint des Saints), Traffic Fluide (Astarabad), Dolos (Kapgarde), …

 

Diego du Charmil avait gagné en 2016 le "Fred Winter" un Gr.3 qui se dispute pendant le Festival de Cheltenham. Joffret Huet (droite) avait acheté ce poulain à Arnaud Chaillé-Chaillé pour Paul Nicholls (au centre) et le propriétaire Johnny de la Hey ©JeanCharlesBriens

 

Joffret Huet et Philippe Peltier ont inspecté ensemble la nouvelle piste d'obstacle de Compiègne au début du mois ©APRH