Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Automne
Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale 2018 Part 1
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2018
Kill - le 24/11/2018
November Foal Sale 2018 Part 2
Newmarket - le 26/11/2018
December Yearling Sale
Newmarket - du 28/11/2018 au 01/12/2018
December Foal Sale
Newmarket - du 03/12/2018 au 06/12/2018
December Mare Sale
Maryland - le 04/12/2018
Midlantic Winter Mixed

Podium Cyprès pour le Concours de Cercy 2017 : résultats, photos, vidéos

10/06/2017 - Evénements
En plein sur ses terres nivernaises, la famille Cyprès a trusté le podium du Concours 2 ans AQPS de Cercy-la-Tour 2017, Jacques devançant son frère Thierry et sa fille Fanny grâce à Flashkille. Déjà champion des foals à Decize, ce fils de Network passera à la prochaine vente d'été à Deauville le 6 juillet. Voir les résultats complets, les photos et les vidéos.


Le jumelé gagnant des Cyprès, avec de gauche à droite : Thierry, Augustine, Pierre, Jacques et Nicolas

 

Premier concours du calendrier annuel, organisé par le Syndicat des AQPS de la Nièvre, l'événement de Cercy rassemble toujours une assemblée très fournie avec des éleveurs trop contents d'enfin quitter leurs prés à la fin des poulinages voire des vêlages, et des entraineurs venus entretenir les bonnes relations avec leurs fournisseurs de bons chevaux, ou encore trouver à louer quelques pouliches. Car, revers de la médaille de l'extraordinaire santé du marché britannique, des razzias irrésistibles sont effectuées par des hordes d'acheteurs de foals assoiffés du sang bleu des sauteurs à faire courir ou plus encore à revendre à des anglais rêvant de gloire à Cheltenham. A tel point les mâles de qualité ne courent plus les vertes et vastes prairies de la région centre à l'âge de 2 ans. Et pourtant c'est bel et bien un mâle, ou plutôt un hongre, qui a été sacré champion de Cercy 2017, alors que le sexe fort représentait moins du quart du catalogue.

 

VOIR LES RESULTATS COMPLETS, PHOTOS et VIDEOS INDIVIDUELLES

 

En fait, le vainqueur, Flashkille, est un cas particulier. Son éleveur, Jacques Cyprès, détenteur avec son fils Nicolas d'une quarantaine de poulinières avec la réussite que l'on sait, peut se permettre de garder de côté un très bon poulain, de résister aux offres d'achat forcément alléchantes pour un animal d'une telle qualité intrinsèque, afin de jouer le jeu des enchères. Car de la qualité, il en a ce Flashkille. En fait, il saute aux yeux. Rien qu'au pas il domaine l'assemblée. Il ne trotte pas il vole. Déjà, ce fils de Network avait remporté le titre de champion suprême des foals de Decize en 2015, ce qui n'est pas une mince affaire quand sait la concurrence féroce qui se déploie pour ce concours, le plus prestigieux du genre en Europe. (VOIR LA VIDEO DE FLASHKILLE FOAL A DECIZE)

 


 

 
En plus du modèle et du père qui va bien, Flashkille est né d'une excellente compétitrice polyvalente chez François Nicolle, Nashkille, classique en plat à 3 ans puis gagnante des Prix Bay Archer et Styrax à Enghien parmi ses 6 victoires en obstacles. Bien qu'elle ait couru jusqu'à 9 ans, elle s'est tout de suite transformée en bonne poulinière (VOIR LE PEDIGREE), mais bien sûr Flashkille n'est que son 3e produit alors que sa mère, par ailleurs cousine de Vieux Morvan et nièce de Alcaloïde, Bilbao et Gibraltar, est aujourd'hui âgée de 16 ans. Pour l'exploitation de sa production, Jacques Cyprès s'est associé avec une figure du bourg de Cercy, Patrice Rabineau, tenancier du Tabac Presse, Liste de Mariage, baguette, café, machine à café et à machines à tout de ce que voulez, objets divers et hyper indispensables à la vie de tous les jours, enfin tellement de choses que Guy Denuault, digne successeur des jésuites au niveau de la pensée de Combrée, lui a trouvé ce slogan " Chez Rabineau, Y'a tout c'qui faut". Patrice Rabineau, en plus d'être un type sympa et souriant, est un ami de 30 ans de Jacques Cyprès et enfin le mec le plus veinard du grand morvand avec les chevaux. Pas fou le Jacky. Il pourrait le renommer " Rabineau, il gagne les courses et les shows"
 
 
 
 
 

Flashkille il y a 2 ans à Decize, lorsqu'il était sacré champion des foals
 
 
 
Flashkille, déjà gagnant de 2 concours, reviendra sur un ring avec cette fois un monsieur au micro qui parle plus vite que moi et un autre monsieur à la tribune qui agite un marteau. Celui-ci tombera forcément pour une belle somme, avant que ce store ne repasse sans doute l'année prochaine, dans une grande vente de store de 3 ans, en Angleterre ou en Irlande. Ce circuit était inenvisageable dans les temps anciens, enfin pas si anciens que Pompidou, même sous Sarkozy et sa compagnie créole. Les époques changent, et parfois c'est bien.
 

La dauphine, Fille d'Idy.
 
Jacques Cyprès, grâce à ce top modèle qui ne retournera donc pas à Decize pour le Concours des 2 ans, puisqu'il passe aux ventes et parce qu'il n'y a plus de concours de 2 ans mâles à Decize, a devancé son frère cadet Thierry Cyprès avec Fille d'Idy (Kapgarde et la dernière propre soeur d'Ucello II) et sa fille Fanny avec French Bird (Cokoriko et Sacrée Môme).
 
 

French Bird avec Nicolas et sa soeur cadette Fanny Cyprès.



Pierre Colson, le vétérinaire belge de Cercy, qui ressemble à Jean-Claude Van Damme et qui est belge aussi, d'ailleurs associé à Dominique Van Damme. Mais ce dernier , bien que belge aussi, n'a rien à voir avec son homonyme, ni de famille ni de physique. Bref Pierre Colson est venu rejoindre French Bird, née de Cokoriko grâce à la saillie du fils de Robin de Champs qu'il avait gagné au tirage au sort de l'assemblée de l'hiver 2014/2015. Si quelqu'un a compris quelque chose à cette histoire belge, je lui paie une bière, belge.
 
 
 
Comme le veut la saine tradition des Cyprès afin de transmettre la passion de l'élevage à travers les générations, Fanny avait pu choisir une foal parmi toutes les femelles de la génération née en 2006, année de ses propres 18 ans. C'est mieux que les cadeaux pourris, vulgairement matériels, que les ados post boutonneux reçoivent généralement à cet âge. Là au moins, un cheval, c'est utile toute sa vie ! La toute jeune adulte avait alors choisi une pouliche nommée Sacrée Môme, un nom correspondant bien à son profil personnel, faisant toutefois fi du grand danger qui se tapissait pourtant dans l'ombre de son fourbe père Dark Moondancer, dont la carrière d'étalon tombait déjà de Charybde en Scylla. Elle fut prévenue, l'innocente, mais repoussa les oracles d'un méprisant revers de main de princesse. Sacrée Môme n'a pas couru et n'a pas donné encore un gagnant en course, malgré des moyens démontrés par ses 2 filles Cheltenham et Down Under. Onze ans après son choix, Fanny Cyprès décroche une 1e victoire, à un concours à défaut d'une course. Mais courage Fanny, tu remontes la pente et tu peux croire en ton yearling par Lord du Sud, nommé Gringotts (Harry Potter !), pour remplir ton coffre fort d'encens, de myrrthe et surtout d'or.
 
Pour la 1e fois, ce concours AQPS, qui s'est ouvert avec la présentation du nouvel étalon du Haras de Cercy , Elliptique, arrivé en avril, a accueilli 2 poulains pur-sang. Le 1e d'entre eux a généré un très vif intérêt. Fils de Kapgarde et la championne d'Auteuil Net Lovely, c'est l'un des 2 ans les mieux nés de France. Il appartient toujours à Patrick Joubert et Paul Couderc, déjà associés sur la mère.

 

 

 

Galerie Photos 2017 - © Laurence Roussel / Lise Hallopé (France Sire)
 

 

 

 
Joël Denis

 


Marc Trinquet et Guy Denuault

 


Elliptique

 


Nicolas Bertran de Balanda.

 

 

 


Dominique Van Damme et ses fans.

 

 
Hubert Laloi

 


Il fait toujours beau à Cercy : lunettes de soleil obligatoires.

 

 


Emmanuel Clayeux

 


Arthur Cyprès 

 


Benoit Magnien et Gregoire Leenders.

 


Patrick Joubert avec le fils de Kapgarde et Net Lovely.

 


Le jury Michel Aymeric Bodard, François Gorioux, Michel de Gigou et Claude-Yves Pelsy, avec un présentateur, Arnaud Poirier, qui a gardé ses lunettes de soleil de grand sportif

 

 
Flash d'Allier, beau gris par Lord du Sud.

 


Nicolas de Lageneste.

 

Elliptique 


Rémi Cottin.


On en parle dans l'article