Aujourd'hui : Doncaster
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

Diane Longines 2017 : Senga et la nouvelle Princesse Electra

20/06/2017 - Evénements
Senga, la petite fille de Denebola, s'est vengée de son échec dans la Poule d'Essai avec un succès éclatant dans le Prix de Diane Longines sous la selle du très populaire Stéphane Pasquier, soutenue par la propriétaire éleveur, une jeune princesse grecque nommé Electra Niarchos. VOIR LE GRAND REPORTAGE VIDEO.

 
 
La jeune génération adore Stéphane Pasquier, dit Paquito, une des meilleures cravaches du peloton, raffiné et physique en même temps. Ancien vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe du temps de son association avec André Fabre, avec Rail Link en 2007, Stéphane est depuis plusieurs années le 1e jockey de la casaque Niarchos, aujourd'hui nommée Flaxman Holdings, mais qui est bien celle qu'a adoré la génération des années 80.
 
En cette période étrange où le monde a réellement changé, dans cette décennie qui ressemblé à une bringue permanente où les "valeurs" n'avaient de sens qu'artificielles, un homme a fait une apparition fracassante au sommet mondial des courses : Stavros Niarchos. Immensément riche, marié 5 fois, cet armateur grec qui avait crée le 1e superpetrolier en 1952 peu avant de posséder la plus grande flotte du monde, se lance avec force et des millions de dollars dans la chose hippique alors qu'il approche les 70 ans. Il acquiert le Haras de Fresnay-le-Buffard et achète les top price sur tous les rings du monde, surtout des femelles afin de se créer une jumenterie. C'est l'époque où il s'éloigne de l'industrie hose navale pour se rapprocher de la finance et du commerce de diamant. Il vit en Suisse et vient souvent en France.
 
 

Le jour du sacre pour Senga, associée à Stéphane Pasquier. (PHOTOS APRH)
 
 
Célébrité mondaine, Niarchos donne es fêtes géantes sur ses yachts géants. Ce milliardaire semble dépenser sans compter mais compte quand même. En 1983, quand il estime avoir surpayer une nièce de Northern Dancer par Halo, sous les encouragements de François Boutin, son entraineur préféré, il appellera la yearling...Coup de Folie.
 
Ce Coup de Folie s'est transformée en Coup de Génie, sa fille qui lui a offert les Prix Morny et Salamandre (Gr.1) à 2 ans.  Outre cette dernière, Coup de Folie, elle-même gagnante du Prix d'Aumale, a eu une descendance exceptionnelle. Elle est mère de 10 vainqueurs dont 3 étalons, Machiavellian, un phénomène, Exit To Nowhere, un très bon souvenir, et Ocean of Wisdom, un échec. Plus près de nous, on trouve dans cette cousinade les noms de Bago, Maxios et autre Denebola, gagnante du Prix Marcel Boussac. Cette dernière a eu une production hétéroclite, assez décevante finalement sans black-type malgré ses rencontres avec des étalons très prestigieux. Mais la famille Niarchos a poursuivi avec ténacité l'exploitation de chevaux de courses après le décès du fondateur à 86 ans en 1996, un an après cela de son fidèle François Boutin avec qui il avait remporté le Diane 1994 grâce à East of the Moon, fille de la crack Miesque. Dès lors, les Niarchos ont conservé à l'élevage Beta Leo,  une fille de Denebola par A.P. Indy, gagnante à 2 ans chez Pascal Bary, et l'ont envoyé à Blame, un fils de Arch qui fait la monte à Claiborne Farm aux Etats-Unis. On note d'ailleurs ici la passion permanente des Niarchos pour les courants de sangs américains, même s'ils exploitent majoritairement en France. Il est vrai que leur histoire a commencé avec Nureyev, ex top price de Keeneland.
 
 

Charlotte, la lad de Senga, avec Stéphane Pasquier.
 
 
Totalement inconnu en France, Blame a pourtant marqué tous les esprits du monde en l'espace d'une seconde fatidique, quand il a résisté d'un nez au retour de la crack Zenyatta qui tentait de rester invaincue pour sa 20e et dernière sortie dans la Breeders'Cup Classic 2010 à Churchill Downs. Il a été envoyé étalon aux côtés de son père à Claiborne Farm quelques jours après la course, car l'assistant entraineur recevait des menaces de morts et injures en série. Sa 1e génération est née en 2012. Il saillit toujours au prix de $ 25.000 bien que Senga ne soit que sa 1e gagnante de Gr.1 et qu'il ait obtenu jusqu'alors des succès satisfaisants, mais pas si marquants.
 
Vainqueur du Jockey-Club pour Niarchos avec Sulamani, qui avait lui aussi beaucoup couru dans les semaines précédents la grande échéance, Pascal Bary avait déjà gagné le Prix de Diane pour les propriétaires grecs, avec une petite phénomène qui a forcé l'admiration de tous ceux qui ont la chance de la voir courir : Divine Proportions, une fille de Kingmambo, lui-même fils de Miesque.
 
 

Pascal Bary
 
 
C'était en 2005. A cette époque, elle avait aussi marqué la mémoire de la jeune Electra, fille de Philippos Niarchos et petite-fille de Stavros, alors âgée de 10 ans. Aujourd'hui une jeune femme de 22 ans, Electra, la plus proche amie de Charlotte de Monaco, a grandi dans un milieu atypique, entre les rois et reines de ce monde, dans un milieu ultra VIP totalement éloigné de la réalité de la vie quotidienne de la population. Néanmoins, Electra Niarchos est apparue en ce Prix de Diane Longines, simple et discrète, abordable et beaucoup plus disserte que ce à quoi la famille avait habitué l'assemblée, sincèrement heureuse, souriante, enthousiaste tout en reconnaissant, au contraire de la fille gâtée qu'elle aurait pu être, tout le travail accompli avant elle par ses aînés dont elle a la chance d'être héritière.
 
Et finalement, pour une édition 2017 du Prix de Diane Longines marquée par la présence pour la 1e fois d'une femme jockey au départ, c'est bel et bien la féminité qui a triomphé avec la montée sur le podium d'Electra Niarchos, l'héritière, passionnée de cheval depuis son plus jeune âge, et prête à poursuivre l'oeuvre hippique construite par son grand-père depuis bientôt 40 ans.
 
 

Electra Niarchos