Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Arc 2017 pour Enable : le monstre sacré

01/10/2017 - Evénements
 Waaaouh ! Quand on voit s'envoler Enable dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe 2017, on en tombe de la chaise. Une fois relevé, encore abasourdi, les souvenirs de Peintre Célèbre, Zarkava, Sea The Stars ou encore Trêve ressurgissent. La monumentale anglaise repousse encore plus loin les limites du sport des rois.

Waaaouh ! Quand on voit s'envoler Enable dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe 2017, on en tombe de la chaise. Une fois relevé, encore abasourdi, les souvenirs de Peintre Célèbre, Zarkava, Sea The Stars ou encore Trêve ressurgissent. La monumentale anglaise repousse encore plus loin les limites du sport des rois et gagne le titre de monstre sacré.
 

 


Enable, un monstre sacré au propre comme au figuré (PHOTOS APRH)

 

 

Après les Oaks d'Epsom, les Oaks d'Irlande, les King George d'Ascot et les Oaks du Yorkshire, Enable a pulvérisé l'opposition dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe 2017, sa 5e victoire consécutive de Gr.1 en l'espace de 4 mois ! Elle qui possède un vrai pédigrée de tenue, fille du classique Nathaniel (Galileo) avec une mère par Sadlers'Wells, cousine de Flintshire, la pensionnaire de John Gosden a donc mis à défaut près d'un siècle d'histoire. En effet, jusqu'alors, jamais une pouliche de 3 ans n'avait fait le doublé Oaks - Arc la même année, et même aucune 3 ans anglaise n'avait gagné la plus grande course de chevaux au monde.

 

 

Mais cette Enable est hors du commun. Elle associe un tempérament de feu, une volonté de victoire inviolable, et un modèle hors norme. Malgré sa taille, elle parvient à enchainer les mouvements avec une parfaite fluidité, se mettre strictement en ligne et s'abaisser pour allonger ses foulées et aller chercher très loin devant elle le terrain qu'elle ramène sous elle avec une force herculéene pour se porter en avant plus vite et toujours plus vite. Enable a débuté à 2 ans mais tardivement, fin novembre sur le tout petit hippodrome de Newcastle, doté d'une piste All Weather. Elle avait alors gagné mais a été battu pour sa rentrée à Newbury. Gosden l'a envoyé à Chester, qui tourne pourtant beaucoup. Malgré son action, elle a gagné listed avant d'aller sur les Oaks. On connait la suite.

Bien que semblant tirer sous la main de Frankie Dettori, au sommet de sa forme à 46 ans et vainqueur de son 5e Prix de l'Arc de Triomphe depuis 1995 après Lammtarra, Sakhee et Marienbard pour le compte de la famille Maktoum, puis Golden Horn, déjà entrainée par John Gosden en 2015. Encore, il fat se rappeler qu'il a raté le 1e Arc de Trêve en 2013, victime d'un accident quelques jours avant la course.

 

 

Dettori devient ainsi le jockey le plus capé de l'histoire dans l'Arc, devançant Jacques Doyasbère, Freddy Head, Yves Saint-Martin, Pat Eddery, Olivier Peslier et Thierry Jarnet. Homme de spectacle sachant célébrer ses victoires, cet italien a fait beaucoup de bien aux courses modernes, et il a parfaitement su gérer la rupture de son contrat vieux de 20 ans avec Godolphin, à 40 ans passés.

Archi dominateur l'an dernier puisqu'il signait le trio gagnant dans l'Arc 2016, Aiden O'Brien, qui signe en ce moment la meilleure saison de sa carrière, est cette fois passé à travers de la course, malgré ses 4 partants, avec seulement la 4e place du vieux Order of St George. Et c'est le 4 ans d'André Fabre Cloth of Stars (Sea The Stars) qui a pris la 2e place à Ulysses (Galileo). Meilleur 3 ans français, Brametot prend une excellente 5e place. Habitué des fins de courses percutantes, cet attentiste a cette fois été monté dans le combat dès le début et a démontré un très grand courage pour aller au bout de son effort, bien que bousculé à mi-ligne droite.