Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Emmanuel Clayeux : qui est-ce ? Où est-ce ?

21/02/2018 - Découvertes
Réputé discret par nature, préférant la quiétude des vastes plaines de l'Allier aux frasques et aux paillettes, le self made man Emmanuel Clayeux reste méconnu du grand public alors qu'il s'est hissé dans le top 10 de l'obstacle et a organisé le tout premier Point to Point en France, chez lui à Vaumas. Découvrez son centre d'entraînement, immense, vu du ciel.

 

 

Emmanuel Clayeux n'a pas manqué de surprendre lorsqu'il a annoncé vouloir importer le concept des Point to Point anglais et irlandais, et a stupéfait l'assemblée lorsqu'il est parvenu, avec sa femme France et une poignée de fidèles amis, à passer du stade de projet à celui de réalisation avec le succès que l'on sait, fin août 2017. Il a tout monté de toutes pièces chez lui, à Vaumas, loin de tout dans la campagne de l'Allier au centre de la France dans une région aussi charmante que peu peuplée. Comme Montesquieu, Emmanuel Clayeux est un voyageur, un aventurier capable qui n'aime rien tant que d'aller courir de Cheltenham à Pardubice, mais en même temps il reste viscéralement attaché à sa base, à sa terre de Vaumas.

 


Emmanuel Clayeux


 

 Il est né là, au milieu d'une vaste ferme familiale de 600 hectares où continuent de pousser des céréales aujourd'hui. Son métier, il l'a appris lui-même, finalement sur le tas toujours chez lui, bien qu'ayant passé des heures au téléphone avec Guillaume Macaire, un maître théoricien. Il a marché sur les traces de son père Dominique Clayeux, éleveur, permis d'entraîner à succès et agriculteur toujours très présent dans la partie agricole du domaine. Puis Emmanuel est devenu pré-entraîneur il y a 20 ans, le seul à l'époque dans la vaste région Centre-Est et d'autant plus demandé qu'il était l'un des très rares en France à proposer la prestation de dressage sur les obstacles avec des installations déjà très évoluées. En 2007, il franchi le cap et obtient sa licence d'entraîneur public. Titulaire de 24 victoires dès sa 1ère année complète d'exercice en 2008, il rentre dans le top 10 seulement 3 ans plus tard pour ne plus quitter l'élite de sa profession, tout d'abord grâce à des vedettes comme Etoile d'Ainay, Sirène d'Ainay, Net Lovely, Rhialco ou autre Pythagore

 


Emmanuel Clayeux avec Felix de Giles.

 

Emmanuel Clayeux, homme discret, n'est guère hâbleur. Mais s'il n'est pas du genre à prendre la parole spontanément en société, il devient intarissable dès qu'on lui pose des questions, surtout sur le cheval, surtout sur l'obsacle et plus que tout sur le cross, sa discipline préférée. Lui qui a obtenu nombreux de ses plus grands succès avec Jonathan Plouganou, cavalier de génie, fils de François Plouganou, amoureux du cross installé dans les Landes, il a fait venir d'Angleterre depuis plusieurs année Felix de Giles, lui-même dans son jardin dans cette discipline. Ensemble, ils ont d'ailleurs marqué l'histoire avec le rarissime doublé Anjou Loire Challenge - Grand Cross de Craon la même année avec la jument Vinga, alors âgée de seulement 6 ans.

 

 

L'Angleterre...Un rêve pour tous les sportmen et les puristes comme Emmanuel Clayeux. Ce dernier a vécu comme un aboutissement personnel le fait d'y courir pour la 1ère fois à l'automne 2016 avec Vézelay. Seulement 2 mois plus tard, Emmanuel Clayeux décroche son 1er succès anglais, dans le temple des courses Outre-Manche, à Cheltenham, avec Urgent de Grégaine. L'été suivant, il crée donc le French Point to Point. Urgent de Grégaine y fit sa rentrée pour conclure 2ème du Grand Cross de Vaumas, en prélude à une 2ème place dans le Grand Prix de Pardubice en octobre 2017. Son prochain objectif ? Le Grand National de Liverpool bien sûr ! Emmanuel Clayeux, qui n'est plus à un défi près, envisage déjà l'édition 2019 de son Point to Point, enrichi d'un Concours de Saut d'obstacle la veille.

 

 

En attendant, ce printemps, il envisage de créer un équivalent français du Golden Button, course délirante en Angleterre qui ramène à l'origine même de ce que pouvait être une course de chevaux dans les temps anciens, c'est à dire à travers les champs en sautant les clôtures et les haies comme elles viennent...Il faut de la place pour ce genre de manifestation mais Emmanuel Clayeux n'en manque pas. De part et d'autre des 600 hectares du domaine familial, Emmanuel Clayeux a même 2 centre d'entraînement distincts. Dans la plaine, il a ses pistes plates et aussi maintenant ses 20 obstacles créés pour le Point du Point. Dans le Bois, il a tout les obstacles possibles et imaginables, de haies, de steeple et de cross, sans oublier les manèges de dressage et les ronds d'havrincourt à côté de ses écuries. L'obstacle, chez Emmanuel Clayeux, c'est une première nature.