Aujourd'hui : Le Pin au Haras
Le National de l'Obstacle

T'es qui toi Xavier Brelaud ?

06/07/2018 - Evénements
Comme chaque vendredi désormais, zoom sur l’un de nos éleveurs. Aujourd’hui, rencontrez Xavier Brelaud qui a lancé avec sa compagne Clarence Signol le Haras des Chataigniers voilà déjà 8 ans au Rousset au sud-est de Montceau-les-Mines en Saône-et-Loire. Ce jeune élevage ne manque pas d’ambition avec ses étalons, il a beaucoup fait parler de lui ce printemps à travers Willywell et Bénie des Dieux.
 
 
C’est comme si le printemps 2018 a appartenu au Haras des Chataigniers. Cette structure que l’on peut encore qualifiée de jeune, créée en 2010, a affiché les meilleurs résultats possibles dans la discipline de l’obstacle. En mars, une certaine Bénie des Dieux s’est envolée dans le Mare’s Hurdle de Cheltenham. Ce succès de Gr.1 a été suivi d’un autre en avril au cours du meeting de Punchestown. Cette fille de Great Pretender a été élevée aux Châtaigniers pour le compte de Gérard Doyen. Elle y a même été débourrée et pré-entraînée puisque cette facette du métier est l’une des activités du haras.
 
Une autre activité est celle d’étalonnage. Willywell fut le premier étalon à intégrer le haras en 2013. Dès sa première génération, le cheval entraîné par Jean-Pierre Gauvin a « sorti » une gagnante de Gr.1 à Auteuil. Imaginez l’exploit ! Cette jument a pour nom Wildriver. Brillante lauréate du Prix Alain du Breuil la veille du Grand Steeple mais aussi lauréate Prix de Pépinvast, cette 4 ans a été conçue aux Châtaigniers pour le compte de son éleveur Raymond Bietola, l’ancien employeur de Clarence Signol pour qui elle a travaillé près de 15 ans.
 
 
Xavier Brelaud avec une fille de Robin du Nord
 
VOIR LA JUMENTERIE DU HARAS DES CHATAIGNIERS

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)