Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Kill
Autumn Yearling Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Demain : Kill
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale

Pornichet : en profiter jusqu'au dernier coup de pédale

01/09/2019 - Evénements
 Laurent Milourd et un autre gars dont j'ai oublié le nom ont gagné les 2 vélos électriques. Un gosse de 17 ans prénommé Tom a battu la jeune vedette Thomas Ferasse dans la grande finale cycliste et Maxime Guyon a engrangé 2 points supplémentaires dans sa course en avant vers sa 1ère cravache. Mais aussi, Mathieu Androuin vous fait vivre votre 1ère course sur PSF de l'intérieur. Et c'est du bon !

 

 

Commencée très tôt avec les canicules de juin, la saison des vacances se poursuit vers un nouvel été indien qui s'annonce. dans ce contexte, la réunion de clôture du meeting estival de Pornichet sentait l'air d'une douceur de vivre qui ne veut pas s'arrêter. Tombées en désuétude, les installations de cet hippodrome ont été entièrement refaites et le site a retrouvé sa superbe avec l'ambiance de la belle époque à 2 pas de la plus belle plage d'Europe, celle de la Baule où la bonne société de l'Ouest de la France se réunit dans les villas familiales aux beaux jours. Les organisateurs font des efforts pour les animations, et cela a fini par payer, car le meeting d'été a été un festival pour le public, en moyenne un score tout à fait considérable de 2500 entrées payantes par soir.

 

 

Les gens viennent entre amis et/ou en famille, boivent des coups au bar terrasse hyper bien placé entre le rond de présentation et la piste au son du DJ du bar le Scénario de la Baule, jouent des petits tickets (5 € de moyenne calculée) mais applaudissent à tout rompre à chaque passage des chevaux devant les tribunes. Bref, on s'amuse bien même le dernier week-end d'août où, par la force des choses, le plus gros des troupes d'estivants a repris, la mort dans l'âme, la sinistre autoroute de l'usine...Il y a un peu moins de monde qu'au plus fort de la saison mais on a encore un peu de mal à se frayer un chemin à travers un public qui semble bien apprécier l'animation proposé par les Cycles de la Baie : les courses de vélos.

Ce soir, en plus des courses de chevaux, il y a donc des courses de vélos avec des vrais cyclistes en maillot bigarré. il sont 28 au total, d'âge variés, qui participent à 2 courses de démonstrations atypiques sur la piste de trot un peu plus tassée qu'à l'ordinaire pour l'occasion, avec départ...dans les stalles ! Tous les coureurs sont amateurs sauf un professionnel, et pas n'importe lequel. Thibault Ferasse vient de remporter les boucles de la Mayenne, une épreuve de classe 1 dans le milieu professionnel, réputée comme l'antichambre du Tour de France auquel notre homme a de bonnes chances de participer l'an prochain s'il trouve la bonne équipe. Evidemment, il remporte sa demi-finale et semble avoir course gagnée à mi-ligne droite dans la finale, quand soudain, il se fait crucifier sur le poteau par un jeune en bleu, prénommé Tom. Heureusement qu'on n'avait pas joué la recette de la journée.

Et sur la piste en PSF, il y avait aussi des choses à voir avec le beau succès de Nice Stroke (Masterstroke), le poulain de Florent Monnier monté par Maxime Guyon dans le maiden de 3 ans et la toute 1ère victoire en France du jeune entraîneur grec Alexandros Giatras dans le Prix Jobic Severe avec le 4 ans Garlizain, frère cadet de la vedette Garlingari (1 million d'euros de gain) par Youmzain, lauréat l'été dernier à Athènes. Chez les 2 ans, Maxime Guyon, nourrit sa course en tête à la cravache d'or avec le favori Carnival Zain, autre fils de Youmzain, entraîné par Eoghan O'Neill chez les mâles. Chez les femelles, c'est Julien Augé qui a dû mettre aux ordres la coquine Grudge (Free Eagle), soeur de Contributer (Gr.1 aux Etats-Unis) achetée 200.000 €, pour s'imposer dans le Prix des Bénévoles, pour l'entraînement chez Christophe Ferland. Et c'est ainsi que la Société des Courses de la Côte d'Amour a remercié ses 47 bénévoles indispensables à la tenue ds courses dans ce cadre exceptionnel.

 

GALERIE PHOTOS