Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Aujourd'hui : Saratoga Springs, New York
The Saratoga Fall Sale
newmarket - du 17/10/2019 au 18/10/2019
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - du 23/10/2019 au 25/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 01/11/2019
Autumn Horses in Training Sale

Johnny Barnes en vidéo : be happy au Haras des Granges

10/10/2019 - Catalogue d'Etalons
 Nommé en l'honneur d'une grande figure des Bermudes, un personnage qui a passé 30 ans à un carrefour en distribuant de l'amour et du bonheur au passant, Johnny Barnes a commencé sa carrière d'étalon au Haras des Granges chez Mathieu Daguzan-Garros en 2019.

  • sSst9ql-9KM

 

Ce cheval n'est décidément pas comme les autres. Originaires des Bermudes, îlot perdu au large de la Floride, mais célèbre pour son légendaire Triangle qui a fait sombrer tant de navires et avions, les propriétaires l'ont nommé Johnny Barnes en hommage à une grande figure du pays, un gentil illuminé qui a passé 30 ans de sa vie à distribuer de l'amour et du bonheur aux passant du carrefour le plus usité de la capitale, Hamilton.
 


Johnny Barnes a passé 30 ans de sa vie à distribuer de l'amour dans la Capitale des Bermudes. Il a même été statufié de son vivant.

Et comme la vie est bien faite, parfois, le cheval s'est révélé fidèle à son patronyme. C'est un amour de pur-sang, toujours d'accord avec ce qu'on lui demande, que ce soit pour aller au combat, pour vivre paisiblement au quotidien à l'entraînement et à l'élevage, ou pour saillir des juments. Placé chez John Gosden, il y a suscité l'affection de toute l'équipe et fut l'un des très rares pensionnaires de cette écurie ultra-classique à rester à l'entraînement jusqu'à 5 ans. Mascotte de l'écurie, il était aussi le chouchou de Frankie Dettori avec qui il a remporté le Prix Quincey (Gr.3) à 3 ans face à ses aînés sur les 1600 m de la ligne droite de Deauville.

Précoce, Johnny Barnes avait gagné 2 courses à 2 ans en Angleterre et conclut 2ème de Gr.1 dans le Critérium international à Saint-Cloud. Tenace, il a été soigneusement préparé par son entourage pour décrocher l'un de ses très gros handicaps dont les anglais sont si friands. Ainsi, il a décroché le Grosvenor Handicap dans un lot de 19 partants à Goodwood en 2017.

 

 

Johnny Barnes lors de sa victoire dans le Prix Quincey (Gr.3)

 

En quête depuis un moment d'un membre de cette fameuse lignée paternelle Royal Applause / Acclamation / Dark Angel qui produit tant de bons chevaux solides et qui est complémentaire du sang hégémonique de Sadler's Wells, Mathieu Daguzan-Garros n'a pas laissé passer l'occasion de recruter ce fils d'Acclamation, un étalon qui fait la monte à 40.000 € à Rathbarry Stud en Irlande.

De plus, Johnny Barnes est l'ultime produit de Mahalia (Danehill), une gagnante du Prix Imprudence (Listed à l'époque) avant de s'imposer comme une formidable matrone au haras, d'où descendent 8 gagnants de black-type, dont les frères Most Improved (St James's Palace St., Gr.1), Ectot (Criterium International, Gr.1), mais aussi Albisola (Prix de Flore, Gr.3) ou autre Daban, également issue d'Acclamatinon et 3ème des 1000 Guinées (Gr.1) de Newmarket.

 


L'un des premiers produits de Johnny Barnes, né en février 2019, est une fille d'Innassouvie.

 

Et même s'il est arrivé tardivement, en janvier 2018, pour débuter sa carrière d'étalon au Haras des Granges, Johnny Barnes a tout de suite recueilli des sollicitations et a fini sa 1ère saison de monte avec 58 juments saillies. De plus, il a bénéficié du soutien de ses propriétaires qui ont acheté des juments, et pas n'importe lesquelles, pour lui envoyer. A la vente mixte de février 2018, par exemple, par l'intermédiaire de Jake Warren, Bermuda Thoroughbred (Simon Scuphamp) a acquis Lorgnette pour 200.000 € ! Cette fille de Galileo était présentée par l’Ecurie des Monceaux, pleine de Le Havre. Elle avait été achetée 1.000.000€ yearling, alors présentée par le Haras de Montaigu, par Anthony Stroud, pour le compte de Marjus Jooste, le magnat sud africain quelque peu ennuyé par la justice dans son pays...Quelques jours plus tôt, Bermuda Thoroughbred avaient déjà acheté à Goffs des sœurs de New Girlfriend et Kenhope pour respectivement 32.000 et 48.000€, également pour les envoyer au Haras des Granges à la rencontre du nouvel étalon. 

 

GALERIE PHOTOS :

 

 

 

 

 


On en parle dans l'article