Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Anjou-Loire Challenge pour Toutancarmont : " C’est quand qu’ils arrivent ?! "

10/05/2013 - Evénements
Toutancarmont, le plus jeune des participants à l’Anjou-Loire Challenge 2013 (Listed) a été sacré dans la course la plus longue au monde devant une foule immense qui était pourtant venue acclamer une légende : Chriseti, malheureusement tombé à mi-parcours. Le représentant d’Isabelle Pacault fait honneur à sa grand-mère Quina du Perche, déjà excellente sur les parcours de Cross-Country. VOIR LA GRANDE GALERIE PHOTOS

 

Isabelle Pacault, éleveur, entraineur et copropriétaire de Toutancarmont a tremblé tout au long des 7300m du parcours et a dû se poser souvent la même question : « C’est quand qu’ils arrivent ? ». Quand son cheval de 6 ans a franchi le poteau d’arrivée, la pression est retombée et les larmes ont commencé à couler… Et pourtant, cela n’était pas fait d’avance car l’honorable Chriseti était une nouvelle fois au départ de LA course après ses succès en 2011 et 2012 et ce à l’âge de 13 ans (pincez-moi !).

 
 

Jonathan Plouganou est un grand jockey d'une polyvalence et d'une adaptabilité exceptionnelle. Il flatte son champion Toutancarmont quelques mètres après le poteau.

  
Depuis qu’il a goûté aux plaisirs du cross, si on peut appeler cela ainsi, Toutancarmont est ni plus ni moins invaincu dans cette discipline en 6 sorties. Et pourtant, sa 1e victoire du genre dans la discipline avait été acquise sous la chape de 77kg en décembre 2012 ! De quoi vraisemblablement écœurer un pur-sang. Certes, mais Toutancarmont est un AQPS.
 
 
Très sportif, Etienne Leenders, l'entraineur malheureux de Chriseti, félicite la lauréate Isabelle Pacault
 
 
Né le 9 avril 2007 au Haras de Mirande dans la Manche chez Isabelle Pacault, Toutancarmont est fils de l’étalon maison Al Namix et de Furie de Carmont, elle-même par Carmont, vainqueur du Prix du Président de la République 1981 puis 2e du Grand Steeple-Chase de Paris la même année. Celui-ci fut la pièce fondatrice de Mirande, étant acquis par Jean-Claude Evain, le père de la maîtresse actuelle des lieux. 
 
 
Grégoire et Gabriel, les 2 fils d'Etienne Leenders, aident leur père à préparer Chriseti avant sa tentative de triplé.
 
 
Débutant 4e sur l’hippodrome de Rostrenen (Côtes d’Armor), Toutancarmont n’a pourtant pas toujours été très régulier. En 2011, sa meilleure performance fut sa victoire dans le Prix René Couetil à Auteuil. C’est d’ailleurs après cette victoire que le cheval est passé a été acheté pour moitié par la famille Papot.
 
L'Anjou Loire Challenge est devenu un grand rendez-vous médiatique. Toute la presse accourent autour du boxe de Chriseti avant la course.
 
Pendant ce temps, Wilfrid Denuault révise son parcours.
 
 Toutancarmont monté par Jonathan Plouganou très concentré avant la course
 
 
Isabelle Pacault : " il a fallu courir sur la piste pour sauver la mère de l'euthanasie "
 
 
Sa mère AQPS Furie de Carmont débuta en course à 4 ans par une prometteuse 4e place dans le réputé Prix de l’Yonne (dont le dernier gagnant s’appelle Valkyri Colombe, lire l’article) avant d’être arrêtée lors de sa seconde tentative à Auteuil. Isabelle Pacault se rappelle : " La jument s’était fracturée le canon et il avait fallu courir sur la piste pour éviter que le véto ne la sacrifie. On a bien fait. " Sauvée, Furie part au haras. Son premier produit est déjà un phénomène en soi : l’électrique Lord Carmont gagnant de 7 courses dont les Prix Murat 2005 (Gr. 2), le Héros XII 2008 (Gr. 3) et le Montgomery 2004 (Gr. 3). Ce dernier s’est placé à 24 reprises : 2e du Grand Steeple de Mid Dancer en 2007 et 3e du Grand Steeple de Sleeping Jack en 2005. Très dur, Lord Carmont aura couru de 3 à 11 ans, âge durant lequel il remporte une nouvelle course le Prix de Saumur, un steeple sur la Butte Mortemart.
 
 
Le départ de l'Anjou Loire Challenge : les concurrents s'élancent pour la course la plus longue du monde sur 7300 m avec 47 obstacles.
 
 
En revanche, la suite fut moins glorieuse même si Ma Furie réussit à gagner une course à Pau avant d’être exportée en Angleterre. Rhétorique, une autre fille de Furie de Carmont par Smadoun a elle aussi été exportée en Grande-Bretagne fin 2009. Les autres produits de la mère Ofurie, Par Furie, Quick Carmont (pourtant propre frère de Lord Carmont) et Vicomte Carmont n’ont pu ouvrir leur palmarès. Idem pour le 3e produit de Furie de Carmont, Nassesseuse, inédite mais qui a sorti le bon Télénomie, lauréat de 6 courses et notamment 3e du Prix Hopper (Listed) à Enghien. Bien Nommée (née en 2011) porte désormais la lourde responsabilité de succéder à son frère Toutancarmont puisque celle-ci en est la propre sœur.
 
Notes : l’actuel 3 ans de Furie du Perche par Astarabad est à l’entrainement chez Isabelle Pacault mais n’a pas encore d’engagements.
 
 
Tros frais, Chriseti néglige un contre-haut et ne peut éviter la chute.
 
Une terrible solitude s'abat sur Wilfrid Denuault, qui reste longtemps assis à terre.
 
Il faut plusieurs minutes à Wilfrid Denuault pour se relever de sa tristesse et aller chercher Chriseti, qui a été repris par son fidèle lad, Jeanjean.
 
 
Guy Chérel : " la grand-mère faisait 1,10 m les bras levés ! "
 
Avec beaucoup d’humour, Guy Chérel , le compagnon d’Isabelle Pacault, décrit bien le physique de l’aïeule de Toutancarmont. Il s’agit de Quina du Perche (née en 1982 par Beaugency et Djoumie par Vieux Chateau), super jument de course entraînée par le jeune Guy Chérel au milieu des années 80 et représentant les couleurs de Jean-Claude Evain. Ce dernier avait judicieusement acquis ce petit bout de jument, au cœur gros. Son entraîneur de l’époque se rappelle :
" Quina faisait 1m10 les bras levés mais quelle championne, quelle sauteuse exceptionnelle, s’exclame-t-il ! Mon beau-père l’avait achetée à M. Lamotte d’Argy car la pouliche était totalement infirme, ses antérieurs étant arqués comme si elle avait appris à faire du cheval sur un tonneau… (rires).
 
 
Une magnifique arrivée au bout de 7300 m. A gauche, Toutancarmont devance Phakos, sur lequel David Cottin, blessé en début de réunion, a été remplacé par Fabien Dehez. Les deux pensionnaires de l'anglais Nick Williams, en casaque orange, le bai Maljimar et le gris Shalimar Fromento, terminent 3e et 4e devant Posilox qui a longtemps fait illusion.
 
 
Après un début de carrière difficile, on l’avait envoyé sur le Cross de Vichy et ce fut une révélation. " poursuit Guy Chérel.
" Elle s’était envolée et avait gagné avec 50 mètres d’avance. On a décidé ensuite de la faire saillir par Pot d’Or et nous a donné le très bon Bol d’Or II (NDLR : gagnant du Grand Cross de Craon 1995). Une fois le poulain sevré, on a remis Quina dans le circuit et pour sa rentrée, elle avait gagné de 100 mètres à Agen ! Puis, elle n’a jamais déçu. Je me rappelle, un jour à Pau, deux adversaires avaient décidé de venir la chatouiller sur la grosse banquette car elle allait toujours devant. Mais, ils en ont été pour leurs frais, les deux pilotes finissant un mètre au-dessus de leurs propres montures et leurs chevaux s’emplafonnant le fromage. Ah non, vraiment, elle était incroyable ! "
 
 
Isabelle Pacault est non seulement l'entraineur mais aussi l'éleveur du gagnant.
 
Moins de 9 mois après la naissance de son premier produit, Quina du Perche retourne donc à l’entrainement. Un choix plus que judicieux puisqu’elle remporta la bagatelle de 5 cross dont les Grand Cross de Mont-de-Marsan, de Compiègne et de Lyon, elle acheva sa carrière par une deuxième place dans celui de Corlay et fut sacrée championne de France de Cross en 1990.
 
 
Aussitôt l'arrivée, il faut éviter les malaises après un tel effort sur 7300 m. Heureusement, en semi-nocturne, la température est plus fraîche.
 
 
A l’élevage, Quina du Perche a donné naissance à 8 produits dont 4 gagnants et notamment Kinamique (née en 1998 par Panoramic). Cette dernière a elle aussi pu s’exprimer sur les parcours de cross (2e du Grand Cross de Pau Listed en 2004). Goquina (née en 1994 par Beyssac), une autre femelle de Quina du Perche, est désormais poulinière dans l’Allier chez André Quesny après avoir commencé sa carrière de reproductrice au Haras de Mirande. Elle a pouliné d’un mâle par Ballingarry en 2012 et, en 2007, Goquina a donné Troquinor (par Assessor). Ce dernier reste sur 2 victoires en 2012 dans la discipline … du cross évidemment.
 
 
Fou de joie, Jonathan Plouganou parade devant près de 20.000 personnes.
 
 
Le nouveau profil du champion. Un jeune cheval avec un jeune jockey, tous deux de grandes tailles et de grand talent.
 
 
C'est désormais Toutancarmont qui a l'honneur des caméras, ici celle de Xavier Herblot pour France Sire.
 
  
Notes :
Goquina et Furie de Carmont sont aujourd’hui les seules descendantes de Quina du Perche.
Quina du Perche était une sœur d’Otage du Perche (aussi bon que compliqué et il était vraiment très bon), lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris 1985 et Prix La Haye Jousselin 1986. Tombés sur une butte, Chriseti et Wilfrid Denuault, le couple double lauréat de l'Anjou-Loire Challenge se sont rentrés indemnes.
 
 
Les Papot veulent des champions. Venu en famille, Xavier Papot est bien servi avec Toutancarmont.
 
 
Le nouveau trio roi du cross : le 6 ans Toutancarmont, Isabelle Pacault et Jonathan Plouganou, en attendant que le vieux lion Chriseti tente de prendre sa revanche à Craon.
 
 
 
Toutancarmont, fier de son haut fait d'armes.

 

 

Chriset, sain et sauf, mais seul après sa chute pour son retour aux écuries, lui qui était habitué aux parades devant la foule.