Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Demain : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale

Prix du Jockey-Club : The Grey Gatsby l'anglo-français de Malcom Parrish et Pierre Talvard

02/06/2014 - Evénements
Le chauvinisme est-il toujours de rigueur dans le clan français ? Dimanche 1er juin pour la 174ème édition du Prix du Jockey-Club, les chances françaises se devaient d’être supérieures à celles des concurrents venus d’Angleterre et d’Allemagne et pourtant, The Great Gatsby a fait taire les hérétiques et a offert à l’Angleterre, ou plus précisément le Yorkshire, une superbe victoire dans le classique cantilien pour poulains de 3 ans. Mais rassurez-vous chers compatriotes, il nous reste une fierté, l’élevage ! Car oui, The Grey Gatsby a été élevé en Normandie au Haras du Cadran pour le compte de Malcolm Parrish. VOIR L’INTERVIEW DE PIERRE TALVARD. Par Loïc STECHER
Voir l'intervoew de Pierre Talvard, propriétaire et animateur du Haras du Cadran à Omméel
 
 
Son nom est tiré du roman écrit par Francis Scott Fitzgerald "The Great Gatsby" sorti en 1925 d’où plusieurs films dont le dernier "Gatsby le Magnifique" sorti en 2013, le jour d’ouverture du festival de Cannes. Lui est gris, The Grey Gatsby (Mastercraftsman) est désormais un classique. Face à 15 adversaires, l’édition 2014 du Prix du Jockey-Club était très ouverte avant-coup.
 
Facile vainqueur des Dante Stakes (Gr. 2) de York le 15 mai dernier, l’une des meilleures courses préparatoires au Derby d’Espom selon les anglais, The Grey Gatsby avait été programmé sur le Derby français par son entraineur Kevin Ryan et son propriétaire Frank Gillespie. Ce dernier l’avait acheté aux ventes breeze up d’Arqana en 2013 pour 120.000€ par l’intermédiaire du courtier anglais Stephen Hillen qu’il l’avait déjà acheté yearling en octobre pour la somme de 24.000€ pour le compte d’un autre client.
 
The Grey Gatsby (en photo) brise un écart de 9 ans! En effet, la dernière victoire étrangère dans le Prix du Jockey-Club remontait à 2005 avec le succès de Shamardal (Photos APRH)
 
Egalement britannique, Malcolm Parrish, l’éleveur de The Grey Gatsby, (en photo ci-contre) avait acheté la mère Marie Vison (Entrepreneur) 95.000€ yearling sur le marché d’août. Placée à l’entrainement en Irlande chez Jim Bolger pour la casaque de son acheteur, elle n’a pu faire d’étincelles en quatre sorties (3ème – 4ème – 7ème et 4ème) à 2 et 3 ans. Durant l’été 2004, lors de son année de 3 ans, elle intègre les boxes de David Smaga pour lequel elle remporte sa course à Deauville sur la PSF en août puis se classe 2ème de Listed à l’automne dans le Prix Solitude.
 
Saillie pour la première fois en 2005 par Oasis Dream, Marie Vison n’aura produit qu’un seul vainqueur avant The Grey Gatsby : Dream Land, né de l’union d’Oasis Dream et de Marie Vison en 2006 et gagnant à 11 reprises. C’est alors que Malcolm Parrish décide de se séparer de cette petite-fille de Maximova en décembre 2012. Pierre Talvard du Haras du Cadran est chargé de présenter Marie Vison et sa foal de l’année par Fastnet Rock aux ventes d’élevage de Deauville. La mère (pleine de Mastercrfastman) est vendue pour 11.000€ et le foal femelle pour 5.000€, toutes deux adjugées à Azeddine Sedrati pour le Maroc. Depuis l’éclosion de son fils The Grey Gatsby, sa mère Marie Vison aurait été achetée par Coolmore Stud, le haras où fait la monte Mastercrfatsman, la semaine précédant le Prix du Jockey-Club selon Pierre Talvard.
 
La première rencontre entre Pierre Talvard et Malcolm Parrish avait lieu à Lexington dans le Kentucky aux ventes Keeneland il y a 30 ans. En 1996, le propriétaire achète une pouliche yearling par Arazi et Duckling Park 620.000F à ses éleveurs Pierre Talvard en association avec Jean-Claude Seroul. Egalement éleveur, Malcolm Parrish a placé ses juments chez Pierre Talvard il y a maintenant plus de 5 ans après les avoir faites héberger au Haras d’Etreham de nombreuses années.
 
Notes : Rose Of Cimarron, la femelle par Arazi et Duckling Park, avait débuté victorieusement à 3 ans sur le sol américain à Belmont Park mais s’était ensuite blessée sérieusement après sa deuxième sortie. Rose Of Cimarron a été vendue comme poulinière.
 
Grâce à The Grey Gatsby, le duo Malcolm Parrish – Pierre Talvard a enlevé haut la main un premier succès au plus haut niveau. Auparavant, d’autres black-type ont été élevés au Haras du Cadran pour le compte de Malcolm Parrish comme Victoria Regina (une fille de Mastercraftsman qui court ce mardi 3 juin la Listed Prix Des Lilas).
 
Notes : Malcolm Parrish possède encore deux poulinières au Haras du Cadran (après avoir vendu plusieurs juments ses dernières années) Golden Wings suitée d’une femelle par Holy Roman Emperor et pleine d’Elusive City et Priceless Baby suitée d’un mâle d’Elusive City et pleine de Literato.
 
Pierre Talvard, un normand, un vrai !
 
Annoncé plus haut, The Grey Gatsby est un descendant de Maximova, sa bisaïeule. Sa deuxième mère nommée Métisse (Kingmambo), double gagnante à 3 ans et mère de deux black-type, est une sœur ¾ sœur de Macoumba (elle danse tous les soirs …) et une ½ sœur de Manureva (vous aussi vous chantez dans votre tête ?).
 
Macoumba, née en 1992 par Mr Prospector, courait sous la casaque du Haras d’Etreham et l’entrainement de Criquette Head-Maarek. Invaincue à 2 ans sur la série Prix de la Cascade – Prix Marcel Boussac (Gr. 1), Macoumba est la mère de l’inédit Malibu Moon (A.P. Indy), désormais étalon à succès à $95.000 la saillie en 2014 et d’une certaine Vimy Ridge, le yearling le plus cher de l’histoire du ring deauvillais, acheté 2.000.000€ en août 2002 par Gainsborough Stud.

On en parle dans l'article