Daffodil Rose, un géant de 1m74 signé Picard et Zuliani !

18/02/2021 - Actualités
L'immense Daffodil Rose (1m74 !) a remporté une belle victoire en cross à Fontainebleau, et fait des heureux autour de lui. Le gentil géant a été élevé par Jean Picard, président de l'association Galop Baie et donc du centre d'entraînement de Dragey, où il est entraîné par l'ex-jockey Jérôme Zuliani, qui montait son oncle, le crack d'Enghien Moskitos d'Isigny ! Une nouvelle belle histoire que l'on vous compte ci-dessous.

L'immense Daffodil Rose s'affirme en Cross, et a une histoire bien particulière...qui nous ramène quoi qu'il arrive à Dragey ! (APRH)

 

C'est bien simple... Il est impossible de rater Daffodil Rose, que ce soit à la télévision ou sur l'hippodrome ! A 8 ans, le gentil géant de 1m74 s'affirme peu à peu comme une recrue prometteuse dans la discipline du Cross-Country. Il a remporté aujourd'hui sa 1ère victoire sur la terre à Fontainebleau, en battant la bonne Deauseille. A 8 ans, et avec seulement 21 courses au compteur, l'AQPS est maintenant gagnant dans les 4 disciplines du galop, et peut faire rêver son mentor Jérôme Zuliani, car il a sans doute de quoi attaquer les Grand Cross ! Ancien jockey de grand talent au service de Patrice Quinton, Jérôme Zuliani a été le partenaire du fameux Polar Rochelais, qui avait apporté un premier Grand Steeple au centre de Dragey, un lieu cher à l'ancien pilote de Martalin, Sulon, Malbereaux,...et aussi Moskitos d'Isigny !

 

Jérôme Zuliani, un ancien jockey de haut vol qui est désormais l'entraîneur du puissant Daffodil Rose (APRH)

 

Ce dernier fut un grand crack d'Enghien, et a été monté dans la plupart de ses courses par Jérôme Zuliani. Moskitos d'Isigny, malheureusement mort au champ d'honneur d'une fracture du boulet, est en fait l'oncle de Daffodil Rose. Le géant a été élevé par Jean Picard, président de l'association Galop Baie, qui nous raconte l'histoire peu commune de cette famille: " Mon beau-père Lucien Hermon était un très bon éleveur de chevaux de selle, mais n'avait pas de poulinières de courses. Il s'est avéré qu'un de ses clients qui avait une dette l'a payé avec une jument anglo de complément, Janalis, qui est l'arrière-grand mère de Daffodil Rose. Il a eu une seule femelle, Rose d'Isigny, qui est devenue la mère de Moskitos d'Isigny. C'est à cette époque que j'ai connu Jérôme Zuliani, qui était son jockey. J'ai pu récupérer Rose d'Isigny et avoir une seule femelle avec elle, Toprose, une fille de Useful comme Moskitos. Elle n'était pas très bonne, et nous avons décidé de l'arrêter pour la mettre à la reproduction car c'était la seule femelle de la famille qu'il nous restait."

 

Moskitos d'Isigny, le crack d'Enghien entouré par François Picard, le fils de Jean, et Jérôme Zuliani, son fidèle jockey ! (APRH)

 

Daffodil Rose est un fils du rare mais efficace Indian Daffodil, qui a repris du service ces dernières années suite à son acquisition par Sébastien Berger. A l'époque de la conception de Daffodil Rose, il faisait la monte à la station des Haras Nationaux de Sartilly: " Indian Daffodil faisait sa dernière saison à Sartilly quand on lui a mis Toprose. Comme il n'était pas énorme et que Toprose est elle-même une jument plutôt petite, je pensais que cela ferait un bel AQPS de plat. Au final, Toprose produit grand, puisque Daffodil Rose fait 1m74 ! On a même eu du mal à faire pouliner la mère... Son 2e produit par Saddex, Flamand Rose, est lui aussi un grand cheval. Comme, avec ma femme Martine, nous élevons pour nous faire plaisir, nous mettons les produits à l'entraînement sous nos couleurs. Jérôme était un tout jeune entraîneur, et il travaille très bien. Nous avons décidé de lui faire confiance avec nos élèves. C'est une famille de tardifs et il sait leur donner le temps qu'il faut." Ainsi, Daffodil Rose a débuté par une victoire en plat à la fin de son année de 4 ans, avant d'enchaîner en haies. Vainqueur des Grand Steeple de Segré et Durtal, il semble pouvoir se propulser à un niveau supérieur en Cross, et ainsi continuer de faire plaisir à son entourage ! 

 

Indian Daffodil est aujourd'hui stationné en Saône et Loire chez Sébastien Berger 

 

Ce qui est encore plus beau, c'est que Toprose est la seule poulinière de Jean Picard: " J'ai toujours été passionné par les chevaux depuis petit, puis je suis venu à m'intéresser aux courses. Finalement, quand mon beau-père a récupéré cette souche de galopeurs, cela m'a vraiment mis un pied dans ce milieu. Je n'ai que Toprose comme poulinière, car c'est une activité que je pratique uniquement pour mon plaisir. Malgré mon âge, je n'ai pas raccroché les bottes, et je continue à monter de temps à temps à l'entraînement. C'est un immense bonheur de pouvoir monter ses chevaux à l'entrainement. Avec Daffodil Rose par exemple, nous étions encore à la plage il y a une semaine ! Il faut le tenir ! Il a quand même son caractère bien trempé, mais tous ses jockeys s'accordent à dire qu'une fois que l'on est dessus, il n'y a plus qu'à le laisser faire... On savoure car cette famille nous a apporté beaucoup de joie. Mon fils François (NDLR: François Picard, ancien gentleman-rider et responsable commercial à MTM) a monté notamment le frère de Toprose, Dancing D'Isigny, avec qui il a gagné contre les professionnels et même couru à Auteuil... Il avait ce jour-là fini accroché à l'encolure, une fameuse cascade ! (Rires)". 

Cette victoire a aussi une saveur particulière, puisque Daffodil Rose représente fièrement le centre d'entraînement de Dragey, un lieu auquel François Picard est évidemment très attaché: " Tout se recoupe un peu dans cette histoire au final, puisque Daffodil Rose est entraîné par le jockey de Polar Rochelais, qui avait offert un 1er Grand Steeple au Centre de Dragey. Nous avons été élus récemment centre d'entraînement du mois par la FNCH, et il y a de plus en plus d'engouement autour du centre d'entraînement. Les résultats de ces dernières années montrent bien le potentiel de l'endroit. Il faut rappeler que c'est un centre qui est tenu par des bénévoles, qui donnent beaucoup pour que cela se passe bien. Quand c'est le cas, on ne peut qu'être fier. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à fêter la victoire du jour, et espérer que ce ne soit pas la dernière ! ". Au vu du style du jour, on peut penser que François et Martine Picard, ainsi que Jérôme Zuliani, auront bien d'autres occasions de le faire !

 

Jean Picard et Dragey tout entier vous saluent bien ! 


On en parle dans l'article

Voir aussi...