Protektorat, Monmiral et Clan des Obeaux: c'était le "FR"gie Time à Liverpool !

08/04/2021 - Actualités
Légende parmi les légendes chez les entraineurs de football, dont la grande majorité des titres ont été obtenus avec son club de Manchester United, Sir Alex Ferguson a marqué de son empreinte le premier jour du festival d'Aintree édition 2021, étant le co-propriétaire de trois chevaux "FR", Protektorat, Monmiral et Clan des Obeaux, sortis chacun vainqueur d'un Gr.1 en l'espace d'une heure seulement ! 

Sir Alex Ferguson, ancien coach de Manchester United, et co-propriétaire de trois "FR" gagnants de Gr.1 en ce premier jour de festival à Aintree (© Qlur.com) 

 

Étant un multimédia dont le contenu est produit et diffusé PAR de très grands sportifs et POUR des sportifs encore plus grands, il nous semblerait bien incongru de vous demander qui est Sir Alex Ferguson. Mais au cas où certaines et certains d'entre vous n'avaient pas encore la télévision par cable à cette époque, ou avaient certainement bien mieux à faire que de regarder vingt-deux bonshommes en short cavaler derrière un ballon, voici ce que nous pouvons vous dire de celui que l'on définit comme le plus grand entraîneur de football anglais de tous les temps, si ce n'est de toute la planète !

 

"Coach" Sir Alex Ferguson, donnant les consignes au joueur de football star Cristiano Ronaldo (© Eurosport)

 

Écossais pur souche, né en 1941 dans un quartier de Glasgow, Alexander Chapman Ferguson, de son vrai nom, a tout d'abord été un excellent attaquant dans les années 60-70, ayant scoré à près de 300 reprises, aussi bien lors de compétitions nationales qu'internationales. Les crampons raccrochés, il va alors arborer la casquette et le sifflet d'entraîneur pendant 39 années, dont 27 d'entre elles ont eu lieu sur le banc de Manchester United, au nord-ouest de l'Angleterre. Et quelles années ! Sous l'impulsion du tacticien écossais, le club d'Old Trafford a effectivement remporté beaucoup des trophées de ce qui se fait de mieux dans le monde du football, de 1986 à 2013. Vraiment beaucoup. Parmi ces plus beaux titres, deux Ligues des Champions (1998 et 2008), une Coupe d'Europe (1991), une Coupe du Monde des Clubs (2008), une Coupe intercontinentale (1999), une Super Coupe d'Europe (1991). Et pas moins de treize titres de champion d'Angleterre, qui en font d'ailleurs, et à ce jour, le club le plus titré de toute la Perfide Albion, devant son éternel rival, Liverpool, avec qui chaque rencontre connue sous les appellations anglaises "Derby of England" ou "North West Derby" en font les matches les plus suivis au monde, avec beaucoup plus de téléspecateurs qu'un Juventus de Turin - Milan AC en Italie, Real de Madrid - FC Barcelone en Espagne, ou Paris Saint-Germain - Olympique de Marseille en France.

 

Sir Alex Ferguson, et l'un de ses (très) nombreux trophées remportés avec son équipe de Manchester United (© sport.gentside.com)

 

C'est d'ailleurs dans cette même banlieue de Liverpool que se trouvait aujourd'hui Sir Alex Ferguson, anobli par la Reine Élizabeth II en 1999 pour tous les services rendus au football britannique, et entraîneur retraité depuis 2013, afin d'assister à la toute première journée du festival d'Aintree édition 2021. Une réunion dont les quatre Gr.1 de ce jeudi ont tous été remporté par un cheval né et élevé en France, trois d'entre eux étant aujourd'hui des représentants... de l'ancien coach de Manchester United ! En effet, outre son goût invétéré pour le ballon rond, Sir Alex Ferguson est également un grand passionné de courses et de chevaux, connu pour avoir été le co-propriétaire, avec Mme John Magnier, du septuple lauréat de Gr.1 et miler d'exception, Rock of Gibraltar, qui portait sa casaque. Associé avec ses amis Ged Mason, les époux Hales et Barber, le tacticien écossais a donc décroché trois Gr.1 grâce à des chevaux "FR", tous venus effacer les espoirs de leurs rivaux au saut de la dernière difficulté, en l'espace d'une heure seulement ! Ce qui n'est pas sans rappeler le "Fergie Time", sur lequel la légende de Sir Alex Ferguson s'est, en partie, construite, car nombre de matches qu'il a remportés au cours de sa carrière d'entraîneur ont basculé en faveur des "Red Devils" en toute fin de rencontre. À tel point que cela en est devenu une véritable malédiction pour les équipes adverses, qui finissaient par redouter l’arrivée du "money time" et des arrêts de jeu ! 

 

Sir Alex Ferguson, aux côtés de Rock Of Gibraltar et Mick Kinane, après leur victoire dans les St James's Palace Stakes (Gr.1) de Royal Ascot, en 2002 (© The Sun/Reuters)

 

Un après-midi débuté donc de la meilleure des manières grâce à la victoire de Protektorat tout d'abord dans le Manifesto Novices' Chase (Gr.1), avec Harry Skelton sur son dos. Au contact des animateurs, le protégé de Dan Skelton a commencé à faire mouvement à trois fences de l'arrivée, à l'extérieur, se montrant ensuite le plus fort sitôt l'ultime difficulté franchie pour s'en aller quérir un succès plein d'autorité, devant The Shunter (Stowaway) et un autre "FR", Hitman (Falco)... qui défend les intérêts du même entourage que le gagnant ! Frère par Saint des Saints du bon L'Estran (Gran Premio di Merano, Gr.1), Protektorat a été élevé dans la Manche par Isabelle Pacault et Guy Cherel, ce dernier ayant d'ailleurs été son tout premier entraîneur, pour qui il a conclu deuxième en débutant du convoité Finot des Poulains (L.) à Auteuil, en 2018. Exporté depuis outre-Manche, il décroche là le quatrième succès de sa carrière en Angleterre, après avoir notamment fait sien une Listed à Cheltenham début 2020, en plus de deux autres places acquises dans des Gr.2.

 

Protektorat (à gauche), vainqueur du Manifesto Novices' Chase (Gr.1) devant The Shunter et son compagnon de casaque, Hitman (© Alan Crowhurst)

 

Une demi-heure plus tard, ce fut au tour de Monmiral de passer le poteau en tête, dans le 4-Year-Old Juvenile Hurdle (Gr.1) cette fois, mais toujours à la plus grande joie de Sir Alex Ferguson et de tous ses propriétaires associés. À l'affût dans le sillage des animateurs, le protégé de Paul Nicholls est venu prendre l'avantage à deux obstacles du disque final, et a ensuite très bien répondu aux solliciations de son jockey, Harry Cobden, pour rallier le poteau d'arrivée en solitaire. Fautif à la dernière haie alors qu'il était à la hanche du lauréat, Adagio (Wiener Walzer) conserve néanmoins très facilement le premier accessit, Fiveandtwenty (Farrh) devant se contenter de la troisième place, encore plus en retrait. Élevé dans l'Allier par la Sarl Carion E.M.M., déjà sous les feux des projecteurs après la victoire de Le Listrac la veille, à Compiègne, Monmiral est lui aussi un autre rejeton du top sire d'osbtacles Saint des Saints, et le septième produit d'Achère, victorieuse en débutant sur les haies d'Auteuil, à 4 ans. Cette ancienne pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda est ensuite devenue la mère de deux autres gagnants, dont le quadruple lauréat en obstacle Soulongy, classé notamment deuxième d'un Prix Fondeur (L.) sur la Butte Mortemart derrière la grande championne Net Lovely. Impressionnant physiquement, ce poulain de 4 ans reste donc invaincu en cinq sorties à ce jour, lui qui compte aussi un autre succès dans un Gr.2 obtenu mi-décembre à Doncaster, et semble promis à un avenir des plus brillants sur les obstacles d'outre-Manche.

 

Monmiral et Harry Cobden, lauréats ensemble du 4-Year6old Juvenile Hurdle (Gr.1) d'Aintree (© Jonathan Grossick)

 

Et last but not least, Clan des Obeaux est venu lui aussi apporter sa pierre à l'édifice en faisant grosse impression dans le Bowl Chase (Gr.1), pour le même tonitruant tandem constitué de l'entraîneur Paul Nicholls et de son jockey, Harry Cobden, qui offrent par la même un troisième Gr.1 au légendaire coach de Manchester United, ainsi qu'à tous ses amis associés. Rapidement à la pointe du combat, Clan des Obeaux est venu très facilement prendre la tête au franchissement du douzième obstacle, et n'a eu ensuite de cesse d'accroître son avance avec le reste du peloton, s'imposant à la finale vingt-six longueurs devant Clondaw Castle (Oscar), lui-même détaché de dix-huit longueurs de Native River (Indian River), vainqueur de la Gold Cup de Cheltenham en 2018, qui vient compléter le podium de cette épreuve. Comme son affixe l'indique, Clan des Obeaux nous provient de l'Anjou et de l'élevage de Nicolas Devilder, étant issu du croisement entre Kapgarde et Nausicaa des Obeaux, une placée à trois reprises en obstacle qui a également donné les consistantes Varda des Obeaux et Bahia des Obeaux, cette dernière s'étant imposée et placée à de multiples reprises sur les balais de la Butte Mortemart, à Auteuil. Vainqueur d'un "bumper" à La Roche-sur-Yon pour la casaque et l'entraînement de son éleveur, Nicolas Devilder, Clan des Obeaux a ensuite rejoint les boxes du grand entraîneur d'obstacle anglais, Paul Nicholls, pour qui il compte désormais huit victoires, la troisième au niveau Gr.1 après avoir épinglé à son palmarès le King George VI Chase (Gr.1) de Kempton à deux reprises.

 

Nouveau succès pour Harry Cobden en ce premier jour de festival d'Aintree, avec Clan des Obeaux dans le Bowl Chase (Gr.1), et troisième victoire pour Sir Alex Ferguson ! (© Edward Whitaker)

 

Seul entraîneur de football à être parvenu à remporter la même année le championnat national, la coupe d'Angleterre et la Ligue des Champions avec son club de Manchester United en 1998, Sir Alex Ferguson a réalisé un nouveau coup d'éclat en qualité de propriétaire ce jeudi 8 avril, sur ses terres conquises de Liverpool, en remportant les trois premiers Gr.1 du festival d'Aintree dès la première journée, avec des chevaux nés et élevés en France, et en à peine 60 minutes ! À ce train-là, le "FR"gie Time semble pouvoir jouer les prolongations...

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Zoom Etalon

Dink a rejoint le haras de Dan Skelton, entraîneur de son fils Nube Negra !

Dink était l'unique fils de Poliglote à faire la monte en France, au Haras de la Barelière. On dit bien "était" car il a été acquis par la famille Skelton et a rejoint leur haras en Angleterre. Pour rappel, Dan Skelton est l'entraîneur de Nube Negra, l'un des rares fils de Dink et son fer de lance, puisqu'il a battu Altior dans le Desert Orchid Chase (Gr.2) et se dirige vers le Champion Chase à Cheltenham. 

Trophée National du Cross

2e étape du Trophée National du Cross : Tequila Sun et Marc Nicolau, reine et roi de Mont-de-Marsan

Tenante du titre 2020 de ce Grand Cross de Mont-de-Marsan, Tequila Sun a réussi l’exploit de remporter cette deuxième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion pour la 2e année consécutive, pour le plus grand bonheur de son propriétaire-entraîneur, Marc Nicolau, qui inscrit son nom pour la 5e fois au palmarès de cette épreuve. Le direct, la GoPro et la grande galerie photos, à découvrir ci-dessous. 

Trophée National du Cross

2e étape du Trophée National du Cross : la Tequila, le Picador et les conquistadors, réunis à Mont-de-Marsan

Remporté l'an dernier par Tequila Sun, prête à défendre son titre, le Prix Raymond de de Bouglon servira de nouveau de support à la 2e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, disputée ce lundi 1er mars sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan. Mais la jument du "Picador" Marc Nicolau aura fort à faire face à 11 autres compétiteurs aux dents longues, que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.