41e classique anglais et record pour Aidan O'Brien avec Tuesday dans les Oaks d'Epsom

03/06/2022 - Actualités
Aidan O’Brien, l’homme de tous les records, a encore frappé ce vendredi à Epsom. A 52 ans, il vient de remporter son 41e classique anglais et devient ainsi l’entraîneur le plus titré. D’un nez, sa pouliche nommée Tuesday est venue à bout de la favorite de John et Thady Gosden Emily Upjohn. A noter que Minding et Empress Josephine avaient elles aussi remporté un classique.

Tuesday (en bleu) tient tête à Emily Upjohn ©Irish Times Sport


Fait rare, en 2022 que ce soit dans les Oaks ou dans le Derby, aucun des chevaux présents au départ n’était un gagnant de Gr.1. Malgré tout, dans cette édition 2022 des Oaks, l’équivalent de notre Prix de Diane, une candidate se détachait nettement. Il s’agissait d’Emily Upjohn, une immense pouliche entraînée par les Gosden père et fils et montée par Frankie Dettori, qui se présentait invaincue au départ. Dans cette course disputée à 11 pouliches, le rythme n’a pas été excessivement élevé, obligeant Dettori à décaler sa pouliche tôt dans la ligne droite. Alors qu’on la croyait partie pour un « royal canter », surgissait coté corde la casaque gros bleu de Tuesday. A l’issue d’une vive lutte, et après examen de la photo finish c’est Tuesday qui avait mis son nez devant sa rivale.
 
 
 
 
Après avoir été battue pour ses débuts à 2 ans au Curragh, Tuesday ne sera revue en piste que 9 mois plus tard à Naas. Après avoir gagné son maiden elle laissera une belle impression dans les 1000 Guinées de Newmarket (Gr.1), avant de conclure 2e dans sa version irlandaise. Pour l’anecdote, Tuesday est née très tard, car en ce 3 juin, elle gagne ces Oaks pile le jour de son 3e anniversaire. A noter également qu’avec ce 10e sacre dans les Oaks, Aidan O’Brien rentre encore un peu plus dans la légende des courses mondiales. A 52 ans seulement, le génial entraîneur irlandais vient de remporter son 41e classique anglais, et dépasse ainsi l’anglais John Scott qui en avait remporté 40 entre 1827 et 1863. Entraîneur attitré de Coolmore, l’une des plus grandes entités de course du monde, Aidan O’Brien est bien parti pour encore marquer l’histoire des courses, et de rendre ses records quasiment imbattables.
 
 
 
Aidan O'Brian, le génie irlandais ©Racing Post
 

Parmi ses 10 victoires dans l’épreuve, l’une d’entre elles a été réalisée par Minding, la propre sœur de Tuesday, c’était en 2016. Son autre propre sœur Empress Josephine avait elle aussi remporté un classique, c’était à l’occasion des 1000 Guinées irlandaises en 2021. Leur mère Lillie Lantry devient alors l’une des très rares poulinières dans l’histoire à avoir donné 3 vainqueurs de classiques. Acquise yearling 230 000 Gns par Coolmore, cette dernière était elle-même déjà lauréate au plus haut niveau, puisqu’elle avait remporté les Coronation Stakes et les Matron Stakes. 
 
 
Minding, la soeur de Tuesday ©ThoroughbredDailyNews

Voir aussi...

Prix du Jockey Club 2022 : jamais deux sans trois pour les anglo-irlandais ?

Ils seront 15 poulains de 3 ans à prendre le départ du Qatar Prix du Jockey Club 2022 ce dimanche à Chantilly. Les 10 français tenteront de reprendre aux anglo-irlandais une couronne qui leur échappe depuis deux saisons maintenant. Cependant la tâche s’annonce ardue, notamment avec la présence de Modern Games, impressionnant vainqueur de la Poule d’Essai. Les français pourront notamment compter sur Jean-Claude Rouget et ses 4 Fantastiques. Avec France Galop

Quand Coolmore utilise Dubawi : 4 ans après, ça peut faire fort !

En 2018, après plus de 10 ans de "guerre froide" entre Coolmore et Godolphin, les deux superpuissances se sont réconciliées et ont recommencé à travailler ensemble. Ainsi, Coolmore a envoyé cette année là son premier wagon de juments à Dubawi. 4 ans plus tard, ça peut faire fort, puisqu' Aidan O'Brien trouve la possibilté de gagner ses 10e Oaks d'Epsom avec Concert Hall, une fille de Dubawi, ou rêve encore d'un nouveau crack avec Alfred Munnings, le frère de Snowfall par la star de Darley. 

1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.  

Gleneagles le sire de Coolmore sur la montante, sacré meilleur étalon de 3e génération européen

Champion en piste à 2 et 3 ans, Gleneagles a réussi le difficile doublé guinées anglaises et irlandaise pour l’entraînement d’Aidan O’Brien. Remarquablement bien né, ce fils de Galileo et neveu du crack Giant’s Causeway était rentré étalon chez Coolmore en grande pompe à l’âge de 4 ans. Gleneagles est aujourd’hui le leader chez les étalons de 3e génération au nombre de gagnant, et compte pas moins de 29 chevaux black type.