Hawai de Pompadour, la première victoire de l'Écurie Cerdeval chez les Anglo-Arabes

05/04/2021 - Anglo Actualités générales
Casaque ayant brillé de mille feux dans l'Ouest et par-delà ses frontières, notamment chez les AQPS, l'Écurie Cerdeval a eu la joie ce dimanche de Pâques de s'illustrer pour la première fois dans le registre des Anglo-Arabes grâce à Hawai de Pompadour, un pensionnaire d'Isabelle Gallorini et ancien diplômé du Grand SHow Anglo 2020 sorti triomphant à Tarbes du Prix Carabine, sous la selle de Guillaume Trolley de Prevaux.

Isabelle Gallorini, metteuse au point royannaise connaissant une belle réussite année après année, notamment avec les représentants de l'Écurie Cerdeval (© APRH)

 

On lui savait l'oeil déjà bien aiguisé... Isabelle Gallorini a montré également qu'elle avait du flair à l'occasion du dernier Grand Show Anglo de La Teste de septembre 2020. En effet, la fille du légendaire et néo-retraité Jean-Paul Gallorini, une fois sa fonction de juge parfaitement remplie, s'est ensuite rendue dans les écuries de l'hippodrome du Béquet afin de voir une nouvelle fois le lot n°69 présenté par l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Équitation), Hawai de Pompadour, et de s'en porter acquéreuse pour le compte de l'Écurie Cerdeval d'Hubert Cerruti.

 

Hubert Cerruti, animateur de l'Écurie Cerdeval, lors d'une vente Osarus, en 2014 (© APRH)

 

Ce même Hawai de Pompadour, troisième de la section des mâles et hongres de 12.5 à 25% de l'an dernier, qui s'est imposé très plaisamment pour ses débuts, hier, sur l'hippodrome de Tarbes-Laloubère, dans le Prix Carabine, a ainsi offert une première victoire dans le registre des Anglo-Arabes pour la célèbre casaque bleu ciel chevronnée de noir avec un losange rouge sur la toque bleue ciel également. Un habit de lumière bien connu dans l'Ouest, si ce n'est dans toute la France, depuis maintenant plus de dix ans, notamment grâce à d'excellents AQPS tels Canelie, lauréate à quatre reprises en plat sous la férule d'Alain Couétil avant d'être exportée outre-Manche, notamment des Prix Jacques de Vienne (Gr.1, AQPS), de l'Avenir (Gr.3, AQPS) et de l'Isle-Briand (Gr.3, AQPS). 

 

Hawai de Pompadour, à son passage lors du dernier Grand Show Anglo de La Teste, en 2020 

 

Malgré un mauvais numéro de corde l'ayant contraint à évoluer à l'arrière-garde une bonne partie du chemin, le partenaire de Guillaume Trolley de Prevaux a ensuite commencé à se rapprocher librement dans le tournant final, et a finalement très bien accéléré en pleine piste, dans la dernière ligne droite, pour rallier le poteau seul en tête détaché de quatre longueurs de ses adversaires. Deux autres entiers viennent compléter le podium, à savoir Palikao (Montmartre) et Socrate (Bathyrhon), le premier nommé réalisant lui aussi des débuts très intéressants, tandis que le second fait mieux que sa première sortie à Mont-de-Marsan, où il s'était classé cinquième de Santo Rini, Champion Suprême du Grand Show Anglo 2020, dans le Prix de Valmy.

 

Hawai de Pompadour et Guillaume Trolley de Prevaux, victorieux hier du Prix Carabine sur l'hippodrome de Tarbes-Laloubère

 

Comme son affixe l'indique, Hawai de Pompadour est né et a grandi en Corrèze, au Haras de National de Pompadour, résultant des oeuvres de feu Maresca Sorento, un double gagnant sur les haies d'Auteuil à 3 ans devenu ensuite le père d'excellents chevaux d'obstacles comme Felix Desjy (Top Novices' Hurdle, Gr.1), Farlow des Mottes (Prix Murat, Gr.2) et autre Pineau de Ré (Grand National de Liverpool, Gr.3), et d'Hestampe Japonaise, une fille de l'inénarrable Hase. Cette championne parmi les champions Anglo-Arabes à 50% n'a effectivement jamais terminé plus loin que quatrième en seize sorties publiques sur le plat de 3 à 5 ans... avec douze victoires à la clé ! Sous la férule de l'excellent entraîneur Robert Litt et paré de l'habit de lumière de Martial Bosseuil, cet autre produit élevé dans la cour du Château de la favorite du roi Louis XV est parvenu à faire sien bien des épreuves dites du circuit classique réservé aux Anglo-Arabes, comme par exemple le Grand Prix d'Aquitaine, le Grand Prix des Pouliches, l'Omnium et, bien entendu, la Coupe à 50% de Pompadour.

 

Maresca Sorrento, le père d'Hawai Pompadour

 

Hestampe Japonaise est donc le sixième produit de cette propre soeur de la non moins douée Heliantheme Mauve, lauréate elle aussi de l'Omnium à 50% de La Teste, en 1996. Si son unique sortie en compétition ne s'est soldée que par une quatrième place sur le bucolique hippodrome de la Bécade, à Lesparre, dans le Médoc, cette fille du "pur" Kadalko s'est pleinement rattrapée au haras, donnant naissance à pas moins de quatre autres vainqueurs en plus d'Hawai de Pompadour, parmi lesquels figurent Heliange, gagnante à deux reprises en plat en plus d'une troisième place dans le Prix Roger Crouzillac sur l'hippodrome du Bequet, à La Teste, ainsi qu'Horus de Pompadour, victorieux à trois reprises en obstacle, dont deux fois au Pont-Long: en haies dans le Prix Émile Lestorte puis en steeple dans le Prix de Buros.

 

Horus de Pompadour, frère d'Hawai Pompadour par Le Balafré, dans ses oeuvres sur le steeple de Pau (© Robert Polin)

 

Poulain estimé par son entourage, qui devrait assurément afficher des progrès sur cette première sortie victorieuse, Hawai de Pompadour vient mettre à nouveau en avant la belle réussite des protégés de l'Écurie Cerdeval entraînés à Royan par la très efficace Isabelle Gallorini. Un tandem déjà mis à l'honneur ces dernières années grâce notamment aux AQPS Fun Work, Fence des Bruyères, vainqueur en 2020 de la Grande Course de Haies de La Teste et autre Gaillard du Mesnil, deuxième des Prix de l'Avenir (Gr.2, AQPS) et du Bourbonnais (Gr.2, AQPS) en 2019 avant de rejoindre les boxes irlandais du génie Willie Mullins, pour qui il a remporté un Gr.1 sur les claies de Leopardstown au début de l'année avant de terminer deuxième de Bob Olinger dans le Ballymore Novices' Hurdle (Gr.1) du dernier festival de Cheltenham.

 

Gaillard du Mesnil, un ancien élève et représentant de la casaque de l'Écurie Cerdeval entraîné en début de carrière par Isabelle Gallorini, aujourd'hui gagnant de Gr.1 sur les claies irlandaises (© Racing Post)

 

Directeur Général du Comptoir Guerchais de Matériaux, société spécialisée dans la fabrication d'éléments en béton pour la construction du côté de La Guerche-de-Bretagne, en Ille-et-Vilaine, Hubert Cerruti est avant tout un propriétaire et éleveur passionné, arrivé dans le monde des galopeurs en 2009 grâce à un copain de chasse, François Guiheneuc, et dont la récente arrivée ainsi que toute première victoire dans l'Anglo-Arabie française n'ont pas manqué d'être saluée par le Président de la Fédération Anglo Course France, Paul Couderc: "En tant que président de la Fédération Anglo Course, je suis très satisfait de voir une grande casaque classique de l’Ouest, celle de l'Écurie Cerdeval, gagner une course maiden à Tarbes, en ce dimanche de Pâques. Hawai Pompadour, mâle de 3 ans élevé au Haras National de Pompadour, a été repéré par Isabelle Gallorini au dernier Grand Show Anglo de La Teste, en septembre 2020. Cette performance permet à notre manifestation d’asseoir encore plus sa réputation, bien au-delà de ses zones traditionnelles d’influence. En 2021 le Grand Show aura lieu le jeudi 23 septembre, à nouveau sur l’hippodrome testerin, et devrait encore rassembler l’élite de nos deux ans Anglo-Arabes, mâles et femelles".

 


 


Voir aussi...

Focus Elevage

Plan de monte 2021 : les dames du Pécos font les yeux doux aux sires de Gelos et de Cercy

Véritable référence dans le paysage de l’Anglo-Arabie française, mis sur le devant de la scène pas plus tard que dimanche dernier grâce à la belle victoire de Foxxy du Pécos, sur l’hippodrome d’Ajaccio, le Haras du Pécos de Sophie de Courval et Patrick Davezac vous présente son plan de monte pour cette saison, faisant notamment la part belle aux étalons des Haras de Gelos et de Cercy.

Anglo Actualités générales

Découvrez sans plus attendre le Guide AngloCourse France 2021 !

Performances et Grand Show Anglo 2020, étalons Anglo-Arabes ou pur-sangs proposés cette année en croisement, et présentation des élevages et de leurs poulinières (pour la toute première fois plus de 200 !) : découvrez sans plus attendre cette nouvelle édition du Guide AngloCourse France, préparée avec soin et minutie par François Maillot et Philippe Giraud, et avec en première de couverture la reine Genmoss.  

Focus Elevage

Plan de monte 2021 : l'Élevage de la Palisse, à cheval entre l'Anjou et le Sud-Ouest

Mis sur le devant de la scène ces derniers jours grâce aux succès en plat et en steeple des Anglo-Arabes Le Touareg et Aurpair, l'Élevage de la Palisse de Nadine & Marc Minvielle, là où est née la grande championne Couleur Fauve, est fier de partager avec vous son plan de monte pour cette année 2021, où figure notamment le nouvel étalon du Haras du Lion, Gary du Chênet, qui fera la rencontre de la belle et bonne L'Auriebatoise.