L'essentiel : Edition du Mardi 16 février 2021

16/02/2021 - L'essentiel
Pierre-Charles Boudot et Romain Julliot étaient les hommes forts de ce mardi 16 février, les deux pilotes signant chacun un coup de deux dans leur discipline respective, l'un en plat à Chantilly, l'autre en obstacle à Maure-de-Bretagne. Voici l'Essentiel du Jour, en partenariat avec le Haras d'Annebault !

Chantilly : Buridan avec de la marge

Un an et demi après la date de son dernier succès outre-Manche, Buridan est parvenu à regoûter aux joies de la victoire ce mardi, en triomphant plaisamment du Prix de Lassy, à Chantilly, associé à Aurélien Lemaître. Tout de suite bien en jambes, évoluant en deuxième position, à l'extérieur de l'animateur The Right Choice (Choisir), le représentant de Melissa O'Neill est venu déborder ce dernier à 400 mètres du but, et a ensuite très bien poursuivi son effort jusqu'au bout, uniquement sollicité aux bras, pour l'emporter de deux franches longueurs devant le bon finisseur Troizilet (Wootton Bassett), deuxième devant un courageux The Right Choice, finalement troisième. Fils de Choisir élevé en France, au Haras de la Perrigne de la famille de Chevigny, et descendant de la même souche que le champion Mozart (July Cup, Gr.1 et Nunthorpe Stakes, Gr.1), Buridan a tout d'abord débuté sa carrière en Angleterre, chez Richard Hannon, après avoir été acheté 360.000€ par Al Shaqab Racing en 2017, lors de la Breeze Up Arqana. Fort de cinq victoires outre-Manche, ce dernier est ensuite revenu dans l'Hexagone afin d'intégrer l'effectif d'Eoghan O'Neill, pour qui il restait sur une bonne deuxième place à Deauville avant ce mardi, derrière le triple gagnant de Listed Marianafoot.

© APRH

PRIX DE LASSY - CHANTILLY
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 BURIDAN H6 E.O'NEILL (S) A.LEMAITRE
2 TROIZILET H7 V.LUKA M.VELON
3 THE RIGHT CHOICE H6 C.RECKE V-DR A.VAN DEN TROOST
4 ZOCK H7 C.FEY (S) E.HARDOUIN
5 TROILUS H4 S.WATTEL (S) C.GUITRAUD

 

Chantilly : The Laureate, le bien nommé

Après un très bon premier succès début janvier sur la fibrée de Pornichet, The Laureate a de nouveau laissé une belle impression sur celle de Chantilly ce mardi, s'imposant avec brio dans le Prix du Castel, une nouvelle fois sous la selle du très en forme Pierre-Charles Boudot. Repris en partant, évoluant en antépénultième position, le représentant de Mauricio Delcher Sanchez a suivi Lingering Dream (Oasis Dream) dans sa progression dans la phase finale, avant de venir la déborder à 200 mètres du but, puis de déployer de très belles foulées pour rallier le poteau d'arrivée, seul en tête. Quatre longueurs plus loin, Lingering Dream se comporte bien pour s'octroyer le premier accessit, juste devant Wilkie (New Approach), finalement troisième. Fils de Soldier Hollow élevé au Haras du Mezeray pour le compte de Rashit Shaykhutdinov, The Laureate a été acheté yearling 35.000€ par Marc-Antoine Berghgracht lors de la vente d'octobre d'Arqana et défend aujourd'hui les couleurs d'Isabelle Corbani, en association avec l'Écurie Pandora Racing. À créditer au mieux d'une deuxième place à 2 ans, déjà à Pornichet, ce cousin du double lauréat de Gr.1 Farhh préserve donc son invincibilité à 3 ans et sera intéressant à voir évoluer lors de ses prochaines sorties.

© APRH

PRIX DU CASTEL - CHANTILLY
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1THE LAUREATEM3M.DELCHER SANCHEZPC.BOUDOT
2LINGERING DREAMF3X.THOMAS-DEMEAULTE (S)C.DEMURO
3WILKIEH3A.FABRE (S)A.MADAMET
4LEPTI PRINSADIH3CE.ROSSIA.CRASTUS
5SABOORF3M.BARATTI (S)R.MANGIONE

 

Chantilly : rentrée réussie pour Ecrivain

Cheval de classe du lot car vainqueur du Prix des Chênes (Gr.3) à 2 ans, Ecrivain a effectué une rentrée pleine de promesses ce mardi, à Chantilly, en remportant le Prix de la Première Route Ronde à la manière des forts, associé pour la première fois à Pierre-Charles Boudot. Très prompt au départ, le représentant de Carlos Laffon-Parias a imposé son rythme à ses rivaux, repartant bien dans la ligne droite pour contenir jusqu'au bout la bonne attaque d'Anobar (Anodin) et Kiaz Apapa (Dabirsim), respectivement deuxième et troisième de cette épreuve. Né et élevé au Haras de Saint-Léonard des frères Wertheimer, dont il défend également la casaque, ce fils de Lope de Vega, issu d'une très bonne souche américaine à laquelle appartient également Thewayyouare (Critérium International, Gr.1), remporte ainsi le troisième succès de sa carrière, en plus de plusieurs bons accessits, terminant notamment deuxième des Prix de Fontainebleau (Gr.3) et Le Fabuleux (L.) à 3 ans, un an après sa quatrième place dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.1). Une très bonne reprise de contact avec la compétition donc pour cet ancien participant à la Poule d'Essai des Poulains (Gr.1) et Prix du Jockey-Club (Gr.1), tombé malade l'an dernier, et dont le prochain objectif devrait être le Prix Exbury (Gr.3), à Saint-Cloud, le mois prochain.

© APRH

PRIX DE LA PREMIERE ROUTE RONDE - CHANTILLY
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 ECRIVAIN M4 C.LAFFON-PARIAS PC.BOUDOT
2 ANOBAR F4 A&G.BOTTI (S) A.MADAMET
3 KIAZ APAPA H4 MF.WEISSMEIER C.DEMURO
4 PASSEFONTAINE F4 BOLLACK-BADEL S.PASQUIER
5 MAT LA FRISTOUILLE H4 ROD.COLLET (S) G.MEURY

 

Chantilly : Intellogent comme à ses plus beaux jours

N'ayant plus passé le poteau en tête depuis juillet 2018 et sa victoire dans le Prix Jean Prat (Gr.1), Intellogent a enfin renoué avec le succès ce mardi, en remportant, au prix d'un très bel effort final, le Prix de Chauvry avec l'aide du toujours ingambe Stéphane Pasquier. Moyennement sorti des stalles de départ, se retrouvant à l'arrière-garde, le protégé de Fabrice Chappet a été décalé par son partenaire à 300 mètres du but, avant de magnifiquement accélérer pour venir prendre l'avantage dans les 150 derniers mètres et ainsi s'imposer avec autorité. Deux longueurs et demie plus loin, les bons finisseurs Harmless (Anodin) et Replenish (Le Havre) ont bataillé ferme pour s'octroyer respectivement les premier et second accessits de cette épreuve. Fils d'Intello élevé par l'Écurie des Monceaux et issu de la même souche que les excellents Nightflower (Preis von Europa, Gr.1), Next Gina (Preis der Diana, Gr.1), Nymphea (GP von Berlin, Gr.1), Nutan et autre Next Desert (Deutsches Derby, Gr.1), Intellogent a été acheté yearling 320.000€ par Amanda Skiffington, à la vente d'août d'Arqana, et compte, depuis ce mardi, quatre succès en compétition, un autre ayant eu lieu dans le Prix de Guiche (Gr.3), en plus de nombreuses autres places "black-type", au plus grand bonheur de sa propriétaire, Fiona Jean Carmichael.

© APRH

PRIX DE CHAUVRY - CHANTILLY
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 INTELLOGENT H6 F.CHAPPET S.PASQUIER
2 HARMLESS H5 L.ROVISSE PC.BOUDOT
3 REPLENISH H8 S.CERULIS C.GUITRAUD
4 GREEN SPIRIT H4 BOLLACK-BADEL F.VALLE SKAR
5 GARLINGARI H10 MME C.BARANDE BARBE M.PESLIER

 

Maure-de-Bretagne : Hipster Paradise brille d'emblée en steeple

Après de bons débuts en plat à 3 ans et une huitième place pour ses premiers pas en obstacle, sur les haies paloises, fin janvier, l'AQPS Hipster Paradise n'a pas fait de détails pour sa première apparition en steeple ce mardi, remportant de la tête et des épaules le Prix du Bois Basset, à Maure-de-Bretagne, associé à Olivier Jouin. Assumant rapidement ses responsabilités, menant détaché de ses rivaux dès les premiers mètres de course, le protégé de Pascal Journiac s'est montré très sérieux dans ses sauts et n'a laissé aucune chance à Havanea (Saddler Maker) dans la phase finale, cette dernière devant se contenter de la deuxième place, huit longueurs et demie plus loin. Beaucoup plus en retrait, Hitador (Kandidate) vient compléter le trio gagnant de cette épreuve. Neveu des excellents Elixir de Nutz (Tolworth Novices' Hurdle, Gr.1) et Calnutz (Grand Steeple-Chase de Loire-Atlantique, L.), Hipster Paradise est un fils d'American Devil défendant l'élevage et la casaque de la SCEA des Sens, et décroche ainsi le premier succès de sa carrière, qui, plus est, sur les gros obstacles, après deux premiers accessits dans des "bumpers" à Saumur et Craon.

- MAURE DE BRETAGNE
PlaceChevalSexe / AgeEntraineurJockey
1HIPSTER PARADISEH4P.JOURNIACO.JOUIN
2HAVANEAF4P.QUINTON (S)L.BRECHET
3HITADORH4E.LERAY (S)R.MAYEUR
4HARMONIE DE L'ARIEF4T.JOUINA.NAIL
5HENDAYEF4T.BOIVINK.GUIGNON

 

Maure-de-Bretagne : doublé de Romain Julliot

Sur les quatre courses d'obstacles disputées ce mardi sur l'hippodrome de Maure-de-Bretagne, le jockey Romain Julliot en a remporté la moitié, s'imposant à deux reprises en l'espace d'une heure. La première a été acquise avec le "pur" Galileo de Viette, un fils de Gemix élevé par Domingo Querol San Martin et défendant la casaque et l'entraînement de Gérard Lecomte, qui a réussi à garder une encolure au passage du poteau, après avoir pratiqué la course d'attente dans un premier temps. La seconde a été obtenue avec l'AQPS Fun de Rots, issu quant à lui de Satri et venu mettre à l'honneur son entraîneur-propriétaire, Xavier-Louis Stang, et ses éleveurs, Gyslaine Huet et Rémy Buchot après avoir mené tête et corde d'un bout à l'autre du parcours. Originaire de Château-Gontier, ce sympathique jockey remporte ainsi ses deux et troisième succès de la saison, après une victoire acquise sur le cross de Pau mi-janvier avec Denalie Bellevue, et après une année 2020 marquée par sa victoire dans le Grand Cross de Craon (L.) avec Bomari et sa troisième place dans le Velka Pardubicka - Grand Steeple-Chase de Pardubice en selle sur Vandual.

 

Maure-de-Bretagne : la revanche d'Edredon Bleu

Troisième de cette épreuve l'an dernier, Edredon Bleu a fait mieux qu'améliorer ce classement ce mardi en parvenant à s'imposer dans le Prix Colonel Baron du Talhouet, à Maure-de-Bretagne, sous la selle du jeune Dylan Salmon. Rapidement au contact des animateurs, en trois-quatrième position, le protégé d'Armel Le Clerc a été lancé par son partenaire à la sortie du tournant final, et s'est très bien allongé sur le plat pour venir arracher la victoire à Cuzco de Pinguily (Turgeon) dans les derniers mètres du parcours. Plus en retrait, Douryar (Lord du Sud) termine bien pour venir compléter le podium de cette épreuve. Élevé par Michel Peltier, ce fils de Puit d'Or, également gagnant en plat, à Josselin, permet à son entraîneur-propriétaire de Dragey, dans la Manche, Armel Le Clerc, également débourreur/pré-entraîneur, de goûter à nouveau aux joies du succès un an après la date de sa dernière victoire, obtenue sur le steeple de Maure-de-Bretagne... et avec Edredon Bleu !

- MAURE DE BRETAGNE
Place Cheval Sexe / Age Entraineur Jockey
1 EDREDON BLEU H7 A.LE CLERC (S) D.SALMON
2 CUZCO DE PINGUILY H9 J.PLANQUE (S) S.PAILLARD
3 DOURYAR F8 N.PAYSAN A.COUPU
4 COMETE BAIE F9 PJ.FERTILLET C.COUILLAUD
5 MONSIEUR OLIVER H10 S.GOUYETTE (S) E.BURELLER

 

Easysland, top-weight du prochain Grand National de Liverpool

Les poids attribués aux engagés du prochain Grand National de Liverpool (Gr.3), dont la 173ème édition se déroulera le 10 avril sur l'hippodrome d'Aintree, en Angleterre, viennent de tomber. Et c'est à un "FR" qu'il incomberait de porter la plus lourde charge du peloton (74.5 kilos) en l'espèce d'Easysland, vainqueur l'an dernier du Grand Cross de Pau (L.) ainsi que du Glenfarclas Chase lors du festival de Cheltenham. Même si nous ne sommes plus à une exception près depuis le vote du Brexit, ce choix semble pour le moins... "surprising" venant des handicapeurs anglais, sachant que le fils de Gentlewave n'est âgé que de 7 ans et n'a encore jamais foulé du sabot l'hippodrome d'Aintree et les fences si particuliers du Grand National. À l'inverse de l'ogre Tiger Roll, lauréat des deux dernières éditions et en quête d'un triplé historique, qui lui devra porter 73.5 kilos, tandis qu'Ajas, second représentant de David Cottin à être engagé dans cette mythique épreuve avec Easysland, s'est vu accordé la charge pondérale de 69.5 kilos. Alors: courra ou courra pas Easysland ? That is the question...

 


Voir aussi...