Na Has débute étalon au Haras de Toury en 2023

12/11/2022 - Mercato des étalons
 Fils de Saint des Saints, vainqueur du Prix Roger de Minvielle (L) à 3 ans à Compiègne, Na Has, élevé à Hamel Stud par Carlos de Sousa, commence sa carrière d'étalon au Haras de Toury chez Bertrand de Soultrait dans la Nièvre.


Na Has (photo APRH

 

Digne représentant du label "Has" crée par l'entrepreneur portugais Carlos de Sousa dans l'Orne, Na Has a été l'un des meilleurs sauteurs de sa génération née en 2018. Ce grand cheval d'1,70 m a ainsi gagné le Prix Elseneur en steeple à Auteuil puis remporté le Prix Roger de Minvielle (Listed), le grand steeple-chase des 3 ans à Compiègne. Ce printemps 2022, à 4 ans, il a conclu 2e sur le même hippodrome du Prix Durtain (Listed), mais il a dû mettre un terme à sa carrière après 2 chutes dans les Prix Fleuret et Ferdinand Dufaure. 

Fils de Saint des Saints, Na Has a la particularité d'être né d'une jument qui fut aussi bonne en plat qu'en obstacle, et ce au plus haut niveau. Entrainée par Jean-Paul Gallorini, Chegei Has (Kahyasi) a ainsi conclu 2e du Prix Royaumont (Gr.3) à Chantilly, puis 2e du Prix Alain du Breil (Gr.1) à Auteuil. Avec une victoire de Listed et de nombreuses places de black-type pendant ses 38 tentatives, cette jument très dure a accumulé 422.000 € de gains ! Outre Na Has, elle a donné Chata Joana Has (2e Prix Général Saint-Didier, Gr.3) et Namour Has (Doctor Dino), lauréate du Prix Pelat (L) à 3 ans à Auteuil en 2022. Na Has va proposer ses services à 2500 €.

 


Chegei Has, la mère de Na Has.



François Nicolle, son entraineur, explique : " Na Has est un grand cheval avec beaucoup d’abattage. Il est un excellent sauteur avec une remarquable pointe de vitesse. " Jean-Paul Gallorini, qui entraînait sa mère, ajoute : " Na Has est issu de Cheigei Has, grande jument baie brune que j’ai eu un réel plaisir à entraîner, à l’arrivée de courses de Groupe en plat et en obstacle. Na Has a hérité de toutes les qualités de mère aussi bien dans son modèle que dans sa générosité et son aptitude. Na Has, seul produit mâle de Cheigei Has par Saint des Saints, est une valeur sûre." Carlos de Sousa, son propriétaire-éleveur, précise : " Na Has est issu d’une de mes très belles familles. Lui même nous a beaucoup fait vibrer lors de ses impressionnantes victoires à 3 ans sur le Steeple, aussi bien à Compiègne qu’à Auteuil. Sa mère nous a également apporté beaucoup de bonheur en plat et en obstacle au plus haut niveau. Sa jeune production se montre brillante avec déjà 3 black-types. Nous sommes contents de débuter une collaboration avec le jeune Haras de Toury qui se distingue par sa stratégie commerciale ainsi que son professionnalisme". Bertrand de Soultrait ne cache pas sa satisfaction : "Tout d’abord, nous tenons à remercier Hamel Stud pour la confiance qu’il nous accorde. Nous sommes fiers d’accueillir un jeune étalon d’un tel calibre et de pouvoir enfin proposer aux éleveurs du Centre Est un étalon du Label Has. "

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Sans Bruit, Triple Threat devient lui aussi père d'un gagnant de groupe

À l'instar de son illustre père Monsun, Triple Threat n'aura pas eu à attendre bien longtemps pour s'illustrer au niveau groupe en tant qu'étalon. En effet, celui qui officiera au Haras de Toury l'an prochain a été mis sur le devant de la scène ce samedi grâce à la victoire de Sans Bruit dans le Prix Robert Lejeune (Gr.3), à Auteuil, un protégé de David Cottin défendant la casaque et l'élevage de Louis Baudron, chez qui Triple Threat a fait la monte cette saison.