Trophée National du Cross - Haras du Lion : bis repetita pour Blason d'Or dans la 1ère étape paloise ?

15/01/2021 - Trophée National du Cross
Comme lors de son lancement en 2020, le Trophée National du Cross - Haras du Lion aura pour première étape Pau et son Prix John Henry Wright, disputé ce dimanche 17 janvier. Une épreuve remportée l'an dernier par Blason d'Or, un représentant de Gabriel Leenders qui va devoir croiser le fer avec quatre autres élements de grande qualité cette année, que nous vous proposons de découvrir sans plus attendre !

Le cross de Pau, théâtre de cette 1ère étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion édition 2021

 

Après une première édition qui a tenu toutes ses promesses, au terme de laquelle tous les participants, humains et équins, ainsi que la discipline du cross en elle-même, ont largement gagné en notoriété et en visibilité, malgré tous les problèmes attenants à cette crise sanitaire sans précédent - annulation des deux épreuves de Rostrenen et Strasbourg, plusieurs réunions disputées à huis clos - le Trophée National du Cross - Haras du Lion a été reconduit cette année, avec de nouveau un programme pour le moins alléchant, riche de quatorze épreuves disputées sur les plus beaux parcours de cross de l'Hexagone, entre les mois de janvier et d'octobre.

 

 

HIPPODROMES DATES
Pau dimanche 17 janvier
Mont-de-Marsan lundi 1er mars
Lignières-en-Berry dimanche 14 mars
Strasbourg dimanche 18 avril
Vichy vendredi 7 mai
Rostrenen dimanche 23 mai
Lyon jeudi 3 juin
Corlay dimanche 20 juin
Le Pertre dimanche 18 juillet
Vittel dimanche 1er août
Granville dimanche 15 août
Pompadour dimanche 15 août
Le Pin-au-Haras dimanche 10 octobre
Saumur dimanche 24 octobre

 

Une nouvelle édition dont la première étape aura pour cadre, comme l'an dernier, l'hippodrome de Pau et son Prix John Henry Wright, disputé ce dimanche 17 janvier, sur les coups de 11h35. Une belle réunion de sport au pied des Pyrénées, qui fera encore l'objet d'un huis clos (malheureusement), la situation sanitaire actuelle n'envisageant, pour le moment, aucun possible retour du public sur les champs de courses, mais que nous vous proposons de suivre en direct, sur notre compte Facebook, à partir de 11h05. Nos reporters "chic et choc" vous feront effectivement vivre les coulisses de l'événement, la course en elle-même ainsi que le retour du cheval gagnant, une nouvelle fois avec ce savant mélange de sérieux et d'humour, le tout parsemé d'anecdotes en tout genre, pour votre plus grand bonheur ! 

Une épreuve longue de 5.000 mètres, empruntant les plus grosses difficultés du tracé palois, dont était sorti vainqueur le petit mais ô combien talentueux Blason d'Or l'an dernie, run pensionnaire de Gabriel Leenders défendant les couleurs du Comte Éric de Saint-Pierre, qui avait ensuite tenté sa chance dans le Grand Cross de Pau (L.), terminant  deuxième du champion Easysland. Il remet donc son titre en jeu cette année, face à une opposition peut-être un peu plus relevée qu'en 2020, faisant face à une coalition faible en nombre - quatre rivaux seulement - mais à la qualité indéniable. Des chevaux de "Grand Cross", entraînés soit dans les Pays de la Loire soit dans l'Allier, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

 

1) Bomari (Propriétaire: William Menuet / Entraîneur: William Menuet / Jockey: Jean-Stéphane Lebrun)

Parmi les trois vétérans de la course âgé de 10 ans, et après un gros travail effectué par sa cavalière attitrée du matin, Cassandra Menuet (l'une des filles de William Menuet, ndlr), Bomari n'a cessé dès lors de s'affirmer comme un très bon élément de la discipline du cross, s'imposant plaisamment sur "la terre" saumuroise à la mi-juillet 2020, mais surtout dans le Grand Cross de Craon (L.), que cet élève de Christian & Mickaël Hamelin a remporté de la tête et des épaules début septembre. Ce fils de Nidor, également lauréat du Grand Steeple-Chase du Lion d'Angers (L.) en 2017, alors sous la férule de Nicolas Paysan, avait chuté sur la banquette irlandaise en tout début de meeting, dans le Prix Hubert de Navailles, juste avant de terminer deuxième du Prix Mortimer de Lassence, derrière Uniketat, qui fera partie des chauds prétendants au titre du prochain Grand Cross de Pau (L.), le 7 février prochain. Un candidat à ne surtout pas négliger ce dimanche, au pied des Pyrénées !

 

Bomari

 

2) Blason d'Or (Comte Éric de Saint-Pierre / Gabriel Leenders / Clément Lefebvre)

Autre fils de Nidor à être âgé de 10 ans au départ de cette première étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, Blason d'Or remet son titre en jeu en 2021, lui qui avait brillamment remporté ce Prix John Henry Wright l'an dernier, sous la selle de Clément Lefebvre. Cet élève de Joël Leray, aujourd'hui entraîné par Gabriel Leenders et défendant les intérêts de toute une belle bande d'amis, Blason d'Or semble particulièrement se plaire au Pont-Long, s'étant également imposé à deux autres reprises sur la terre paloise au cours de sa carrière, en 2017 et 2019. Deuxième du Grand Cross de la capitale du Béarn l'an dernier avant d'éjecter son jockey dans celui de Mont-de-Marsan, ce petit cheval d'1m58 au coeur immense a effectué une rentrée des plus convaincantes au mois de décembre, terminant de très plaisante façon pour s'octroyer la deuxième place du Prix Hubert de Navailles, également remporté par Uniketat, en tout début de meeting. Probablement monté sur cette course de rentrée, et arrivant avec de la fraîcheur au départ de cette épreuve, Blason d'Or fait logiquement partie des chauds prétendants au titre de cette première étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion.

 

Blason d'Or

 

3) Lucky Net Love (Écurie Patrick Joubert & Écurie CoudercEmmanuel Clayeux James Reveley)

Premier représentant du metteur au point de Vaumas et grand fan de cross, Emmanuel Clayeux, Lucky Net Love n'est pas non plus en reste dans cette discipline, comptant deux victoires, dont une dans le Grand Cross de Moulins en 2020, et sept accessits, en l'espace de onze sorties sur "la terre". Ce propre frère par Network de la championne d'Auteuil Net Lovely, défendant lui aussi les intérêts de ses propriétaires-éleveurs Patrick Joubert & Paul Couderc, n'a encore jamais triomphé sur le cross palois, mais y compte plusieurs performances de choix, ayant terminé sur la deuxième marche du podium à deux reprises et s'étant classé troisième de sa cousine, Netcam, dans le Prix Joseph d'Ariste le jour de Noël, bien qu'ayant trébuché dans le tournant final. À l'issue d'un parcours sans encombre, ce hongre de 8 ans n'est pas incapbale de venir jouer les trouble-fête et tenir la dragée haute au principaux favoris de cette épreuve.

 

Lucky Net Love (© cfcross.eklablog.com)

 

4) Branle Bas (Haras de Saint-Voir / Nicolas de Lageneste / Olivier Jouin)

Troisième et dernier concurrent à fêter ses dix printemps cette année, Branle Bas compte lui aussi plusieurs références en cross sur son CV, s'étant imposé sur les tracés de Lignières, Compiègne mais aussi de Pau, à deux reprises, notamment dans le Prix Mortimer de Lassence l'an dernier. Une performance de choix pour ce fils de Saint des Saints, pur produit du Haras de Saint-Voir de Nicolas de Lageneste, qui est également son metteur au point, lui ayant valu de participer au sommet du meeting d'hiver béarnais, le Grand Cross de Pau (L.), dans lequel il a malheureusement éjecté son jockey au franchissement du redoutable et redouté gros passage de route. Sixième pour sa réapparition fin octobre sur le cross de Compiègne, Branle Bas a ensuite envoyé son cavalier au tapis il y a une semaine, pour son retour au pied des Pyrénées. Il lui faudra sortir le grand jeu ce dimanche pour espérer obtenir la palme. Mais dans les courses d'obstacle, qui plus est de cross, rien n'est jamais joué d'avance...

 

Branle Bas (© APRH)

 

5) Netcam (Dominique Clayeux / Emmanuel Clayeux Felix de Giles)

Second atout d'Emmanuel Clayeux au départ de ce Prix John Henry Right, Netcam reste sur un très plaisant succès le 25 décembre dernier, s'imposant avec désinvolture dans le Prix Joseph d'Ariste, une nouvelle fois associée à son fidèle partenaire, Felix de Giles. Fille de Network défendant la casaque et l'élevage de Dominique Clayeux, Netcam compte donc sept victoires en cross à ce jour, acquises sur les exigeants tracés de Lignières, Moulins (à deux reprises), Lyon-Parilly et Pau (trois fois) et va donc tenter de poursuivre le cours de ses bonnes sorties avec le pilote anglais Felix de Giles, actuel co-leader au classement des jockeys d'obstacle de ce meeting d'hiver palois, qu'elle retrouve ce dimanche et avec qui elle n'a jamais terminé plus loin que deuxième... depuis le 20 décembre 2017 !

 

Netcam (© Robert Polin)

 

Que le meilleur gagne !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Anglo Actualités générales

Gareth de Larachi, la revanche d'un frère dans le Grand Cross des Anglo-Arabes

Son grand frère avait échoué du plus petit des "nez" dans ce Prix Jean Granel en 2019. Gareth de Larachi a fait plus que le "venger" cette année, s'imposant avec brio, à Pau, dans ce Grand Cross des Anglo-Arabes, à la plus grande joie de ses éleveurs berrichons de la Scea de l'Arachi, la famille Liut, et de son entraîneur de Dragey, Éric Lecoiffier, toujours aussi redoutable pour dresser les chevaux sur l'obstacle, notamment en cross.

Anglo Actualités générales

Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes : à la fin, c'est le plus Hardi qui gagne !

Déjà vainqueur à Pau de l'important Prix du Tursan l'an dernier, Hardi Blue Trois a ajouté un deuxième trophée à sa collection, en s'imposant brillamment dans le Grand Steeple-Chase des 5 ans Anglo-Arabes. Ce fils d'Anabaa Blue, descendant de la grande championne Hase, a de nouveau mis à l'honneur au Pont-Long l'élevage haut-pyrénéen de Stéphanie et Jean-Henri Juteau.

Actualités

Découvrez le catalogue du Haras du Lion 2021

Créé en 2014, le Haras du Lion se lance dans sa 8ème saison de monte en poursuivant sa politique de qualité renouvelée mais toujours à des tarifs raisonnés. Père de la nouvelle star d'Auteuil Le Berry, Gemix est un nouveau porte-drapeau qui rejoint le patrirache Balko au panthéon de l'obstacle. Deux nouvelles recrues, le confirmé et polyvalent It's Gino ainsi que le débutant Gary du Chênet proposent leurs services aux côtés de Clovis du Berlais, Voiladenuo et Castle du Berlais. Consulter et télécharger le catalogue ci-dessous.

Anglo Actualités générales

Aragorn d'Alalia, des Aiguilles de Bavella au sommet des Pyrénées

Du haut de ses dix printemps, Aragorn d'Alalia prouve qu'il en a encore sous la pédale, le pensionnaire de François Nicolle se montrant souverain cet après-midi, sur l'hippodrome de Pau, pour remporter le Prix Charles de Ginestet - Grand Steeple-Chase des Anglo-Arabes. Un succès de plus pour cet Anglo à 27% aux origines 100% corses, faisant vivre à son propriétaire, Christophe André, un véritable conte de fées.