Cercy la Tour 2010 : Un fils de Béring au top du concours AQPS

03/06/2010 - Ventes & Shows
C'est une rareté. Un fils de Bering a été l'attraction du concours de modèles et allures de Cercy la Tour, ce mercredi 2 juin dans la Nièvre. En effet, on n'avait jamais vu jusque là un produit du patriarche français jouer dans cette cour.


Thierry Cyprès est un homme de challenge. Depuis sa ferme sur les hauteurs de la petite bourgade rurale de Montigny-sur-Canne dans la Nièvre, il a eu une drôle d'idée voici 3 ans, un projet complètement inédit: envoyer des juments AQPS à Bering. Le champion de la famille Head n'avait jamais sailli une jument AQPS jusque là, car il y a avait un monde entre les sphères de Bering, niché dans l'écrin du pur-sang international au Haras du Quesnay, et celle de l'AQPS traditionnel, plus rustre et surtout beaucoup moins cher. Par ailleurs, l'AQPS de base n'aime le jaune et le blanc que quand il se boit, et fuit généralement les chevaux alezans avec de grandes balzanes comme Béring. Mais l'animal vieillissant, les tarifs s'accommodant, l'AQPS se décomplexant, la rencontre du 3e type a pu se faire en fin de saison de monte 2007, avec 3 juments envoyées alors sur les collines de Deauville par Thierry Cyprès.

 

Jacques Lauriot, président de l'Union du Centre Est qui prépare Decize, s'entretient avec Michel Bourgneuf;
Président du Syndicat de la Nièvre qui organise le concours de Cercy



Résultat: il a eu 2 poulains mâles, les 1e et derniers de cette race, issus des 2 soeurs Nouvelle Zélande et Lettiland, elle-même gagnante du Prix Glorieuse  et double lauréate à Auteuil. Le fils de cette dernière était présenté au concours des AQPS de Cercy la Tour dans le Nièvre ce mercredi 2 juin. Immense alezan dont on dirait qu'il fait un 5 ans puissant, cet Urès né le 14 mai a remporté sa section de mâles haut la main.

 

Les caméras de France Sire étaient présente pour réaliser un reportage sur tout le concours.
A DECOUVRIR SUR FRANCE SIRE TV



Les 40 chevaux présentés par les éleveurs locaux ou venant de loin comme le lorrain Michel Contignon, ont été séparés en 4 sections, par sexe et par date de naissance (avant ou après le 15 avril). Cet événement qui sert en même temps de sélection pour le grand concours interrégional de Decize le dernier vendredi d'août, est une vitrine pour les éleveurs de la région. Le but de l'opération est de montrer les meilleurs éléments aux clients potentiels qui font le déplacement, comme Philippe Peltier, François Belmont, Emmanuel Clayeux, François Cottin et son père Remi, et en profitent pour visiter les élevages principaux qui s'étendent tous autour de la bourgade. Pour les jugement des modèles et allures, puisque cet événement est finalement un concours de beauté, les organisateurs font venir des juges extérieurs: en l'occurrence les hommes du pur-sang normand Franck Champion, du Haras d'Etreham, et Hervé Bunel, patron de l'Agence FIPS, le propriétaire éleveur du Cantal Paul Couderc, et Yann Poirier (Haras du Chêne), président de l'Association France Débourrage.

 

Paul Couderc, Hervé Bunel, Franck Champion et Yann Poirier: les juges extérieurs invités par le syndicat de la Nièvre.



LES VAINQUEURS DES 4 SECTIONS:

Pouliches AQPS 2 ans (1e section)

Présentée par Jacques Cyprès, qui fait d’ailleurs le jumelé, c'est Une Vague qui s'est imposée devant Urbaine. Issue de Voix du Nord, Une Vague est très précieuse pour Jacques Cyprès. En effet, c'est la 1e fille de Nouvelle Vague, qui est la seule et unique soeur du crack El Paso III qu'il possède, et qui a enfin pu reproduire alors qu'elle avait été attaquée par des chiens de chasse dans sa jeunesse. Une Vague représente donc le redémarrage d'une souche qui a failli s'éteindre.

 

Une Vague: nièce d'El Paso III par Voix du Nord



Pouliches AQPS 2 ans (2e section)

Fille de l'étalon normand Discover d'Auteuil, Urraca du Mou remporté sa section de femelles. Elle a été élevée par Michel Blond dans la Nièvre. Sa mère Infante du Mou (Silver Rainbow) est une soeur de Gamin du Mou, mais aussi la soeur de la mère du bon sauteur d'Auteuil Olazuro du Mou.

 

Urraca du Mou, cousine d'Olazuro du Mou par Discover d'Auteuil

 


Poulains AQPS 2 ans (1e section)

Installé tout près de Cercy la Tour, Jean Brest a fait le jumelé dans cette section avec Ugo Tennise (Special Kaldoun) et Uranus des Boulats (Secret Singer). Il a acheté la mère du vainqueur, Darling Tennise, à Mme Boudot qui a fait le déplacement à Cercy la Tour puisqu'elle continue à exploiter la famille avec son entraîneur Christophe Provot. Elle-même bonne en course, titulaire de 5 victoires jusqu'à 10 ans, Darling Tennise a déjà donné 2 vainqueurs, Quo Vadis Tennise (Network) et Rafale Tennise (Shaanmer) avec ses 2 premiers produits.

 

Ugo Tennise, fils de Darling Tennise par Special Kaldoun

 


Poulains AQPS 2 ans (2e section)

C'est Urès, le fameux fils de Bering présenté par Thierry Cyprès, associé à Edward Walsh et Jacques Detré, qui a remporté cette dernière manche du concours. Thierry Cyprès a par ailleurs classé en 2e position son autre élève Ullongo, un cousin d'Urès. Ce dernier est issu de la grande souche de base de son éleveur, qui lui a donné Cumberland, Embiez, Maurice, Porto Rico mais aussi Lettiland, mère d'Urès, et elle-même très bonne en compétition puisqu'elle a gagné 2 courses à Auteuil après avoir remporté le Prix Glorieuse à Maisons-Laffitte.

 

Ures, fils de Lettiland par Bering
 


Voir aussi...