Birchwood et Castle du Berlais meilleurs étalons de première production avec leurs 3 ans en obstacle

13/09/2022 - Zoom Etalon
A la lecture du classement des meilleurs pères de 3 ans en obstacle, apparait le nom des traditionnels Saint des Saints ou Doctor Dino, mais également celui du surprenant Birchwood. A égalité avec Great Pretender, le fils de Dark Angel qui était attendu comme un étalon « vite et précoce », connait une belle réussite en obstacle. Le sire de la Huderie est talonné au classement par Castle du Berlais, mais aussi Elm Park et Zarak. 

Birchwood, actuel meilleur étalon de première production avec ses sauteurs de 3 ans


Si les statistiques des meilleurs pères de 2 ans en plat sont très usuelles, celles des meilleurs pères de sauteurs 3 ans sont moins fréquentes. Désormais, dans notre rubrique « Étalons » vous pouvez accéder à un nouveau classement : celui des meilleurs pères de 3 ans en obstacle, parmi les étalons actifs en France. Sans surprise, tout en haut du classement on retrouve le roi Saint des Saints, devant Doctor Dino et le très populaire Cokoriko. Lorsque l’on s’intéresse uniquement aux étalons de première production (ceux ayant un astérisque à côté de leur année d’entrée au haras ndlr), le premier nom qui apparait est celui de Birchwood. L’étalon du Haras de la Huderie est actuellement (classement arrêté au 12/09) a égalité avec Great Pretender à la 5e place et devant Kapgarde !

Classement OBSTACLE 3 ANS des étalons français du 01/01/2022 au 13/09/2022
(toutes victoires dans le monde entier + places de black type).
RangEtalon
Entrée au haras
Nombre
(hémi. sud)
Evol.
09/22
Produits
indiv.
Saillie
1erSaint Des Saints 200311+2815.000€
2èmeCokoriko 201410+178.000€
3èmeDoctor Dino 20109+3720.000€
4èmePastorius 20148+147.000€
5èmeGreat Pretender 20066-58.000€
 Birchwood 2018 *6+133.500€
7èmeKapgarde 20045+34-
8èmeCastle Du Berlais 2018 *4-43.800€
 Elm Park 2018 *4-32.500€
 No Risk At All 20134+1318.000€
 Morandi 20174+22-
 Zarak 2018 *4-260.000€
 Estejo 20134+112.800€
Afficher la suite

Gagnant de Groupe à 2 ans sur 1400 mètres, Birchwood ne semble pas à première vue correspondre au profil type de l’étalon d’obstacle. De plus il est un fils de Dark Angel, un sire parmi les tout meilleurs pères de 2 ans en Europe, essentiellement sur le créneau de la vitesse. Malgré tout, ce dernier a déjà donné de façon surprenante 3 gagnants de Gr.1 en obstacle, dont le gagnant du Prix Cambacérès 2021 Kyrov. Birchwood avait été très populaire dès ses débuts au haras en 2018, année durant laquelle il avait saillie 93 juments. En 2021, ses premiers 2 ans avaient remporté 11 succès, mais force est de constater que nombre d’entre eux se montrent capables d’être rallongés, et même de briller en obstacle. Ainsi Birchwood compte à ce jour 5 victoires avec ses sauteurs, ce à quoi il faut ajouter la 3e place dans les Prix des Platanes (L.) de Speed Way.
 
 
 
 Speed Way, le meilleur sauteur par Birchwood ©APRH
 
 
En embuscade, se trouve un cheval au profil radicalement différent, Castle du Berlais. Issu d’une superbe souche de sauteur, il est un fils de Saint des Saints et de la gagnante de Gr. 1 à Auteuil Royal Athenia. Comme Birchwood, Castle du Berlais était un cheval précoce, mais cette fois en obstacle. Et comme Birchwood, il compte une première génération conséquente. Si Birchwood compte plus de victoires, Castle du Berlais compte lui plus de vainqueurs individuels (4 contre 3). A égalité au nombre de victoires avec Castle du Berlais, on retrouve le nom d’Elm Park. L’étalon du Saz réalise une belle performance avec ses premiers 3 ans, lui qui compte un nombre assez réduit de poulains. Impressionnant en plat, Zarak prouve qu’il est un étalon hors-norme, en se classant très haut dans le classement, notamment grâce au prometteur Carlton du Berlais plusieurs fois sur le podium de Groupe et Listed. 
 
Castle du Berlais
 
Goliath du Rheu, un prometteur fils de Castle du Berlais ©APRH

On en parle dans l'article

Voir aussi...

L'Écurie du #Clos et l'Élevage des #Epeires : voisins, passionnés, et surtout aubois !

Qui dit qu'il n'y a point d'éleveurs de chevaux de courses dans l'Aube s'expose à mourir idiot ! Car en plein coeur de ce département du Grand Est, avec seulement 1 kilomètre de distance, se trouvent deux structures dédiées à cette noble et belle activité: l'Écurie du Clos et l'Élevage des Epeires, respectivement animés par Cécile Beckers & Christophe Omé et Marie-Françoise & Thierry Morenvillez, chez qui nous nous sommes rendus début juillet. Rencontre.