Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Fairyhouse - le 30/06/2017
Derby Sale Part 2
Bécon-les-Granits - le 03/07/2017
Show Lumet à l'obstacle
Deauville - du 05/07/2017 au 06/07/2017
Vente d'Eté
Newmarket - du 11/07/2017 au 14/07/2017
July Sale

Melbourne Cup 2015 : 1ère victoire d'une femme jockey, Michelle Payne

03/11/2015 - Focus divers
Pour la 1ère fois en 155 ans, la mythique Melbourne Cup 2015 en Australie a été remportée par une femme jockey, Michelle Payne, en selle sur l'outsider Prince of Penzance, petit-fils de la championne anglaise Only Royale. C'est la plus grande course plate jamais gagnée par une femme en selle. Elle devance de peu le "Fr" Max Dynamite, avec Frankie Dettori pour l'entraineur d'obstacle irlandais Willie Mullins.

A 30 ans, Michelle Payne devient la 1ère femme jockey à remporter la Melbourne Cup, en selle sur Prince of Penzance alors qu'elle n'est que la 4ème à y participer.
 
La Melbourne Cup 2015 était annoncée du plus haut niveau sportif jamais atteint en 155 ans d'existence, avec la présence de 10 concurrents étrangers. Un outsider a gagné, mais cette édition restera éternellement dans les mémoires surtout grâce au 1er succès d'une femme jockey, Michelle Payne. Celle-ci s'est imposée en selle sur Prince of Penzance, qui n'avait jamais brillé à un tel niveau à l'âge de 6 ans mais qui venait de conclure bon 2ème d'un Gr.2 préparatoire.
 
Elle a devancé de peu le très bon finisseur Max Dynamite, contraint de changer de ligne à mi-ligne droite sous la selle de Frankie Dettori. Et oui vous ne rêvez pas. On parle bien de Max Dynamite, fils de Great Journey élevé par le Haras de Quetieville, 3ème de Listed et 4ème du Prix Noailles chez John Vanhandenove, puis tout de même vendu pour 200.000 € à Willie Mullins à la vente de l'Arc 2013. Le magicien de l'obstacle irlandais, qui aime aussi beaucoup le plat, a connu plus ou moins de réussite avec Max Dynamite et après un échec complet le 1er mai à Punchestown, il a décidé de ramener le cheval en plat sur les longues distances. Et la magicien a encore réussi son tour.
 
 
 
 
Mais la plus belle histoire reste celle de Michelle Payne. Son cheval Prince of Penzance est né en Nouvelle-Zélande et nous rappelle le souvenir de son père Pentire, un super cheval anglais du milieu des années 90 (Champion Stakes, King Georges), qu'on croyait disparu mais qui avait donc atterri aux Antipodes. Pour s'y retrouver elle aussi, la souche maternelle a fait le tour du monde. La grand-mère Only Royale fut une championne en Angleterre, double gagnante des Yorkshire Oaks (Gr.1). Elle a eu droit de rencontrer Mr Prospector aux Etats-Unis. Le produit né, Royal Successor, même mauvaise à 2 ans, a été vendue au Japon. Mais faute d'y bien produire, elle s'est retrouvée en Nouvelle-Zélande.
 
 
 
 
Michelle Payne restera dans l'histoire comme la femme jockey ayant remporté la plus grande course de l'histoire de son sexe, en tout cas la plus célèbre, car il faut tout de même reconnaitre les plus grands titres sportifs à Julie Krone, la star américaine, qui a remporté dans son pays une épreuve de la Triple Couronne avec Colonial Affair dans les Belmont Stakes 1993, puis à l'âge de 40 ans, quelques semaines avant une terrible chute qui a précipité sa retraite, la Breeders'Cup Juvenile Filles 2003 avec Halfbridled pour la casaque Wertheimer.
 
 
 
 
Mais avant même cet extraordinaire succès dans la Melbourne Cup, Michelle Payne représentait un symbole en Australie. Elle est née d'une des plus fameuses famille des courses du pays-continent. Agée de 30 ans, elle est la dernière d'une famille de 11 enfants, qui ont pratiquement tous monté en course, certains au plus haut niveau. Sa vie n'a pas pour autant été facile, ayant commencé par le décès accidentel de sa mère alors qu'elle n'avait que 6 mois. Mais elle a pu profiter ce mardi 2 novembre de l'accomplissement exceptionnel d'une vie tant professionnelle que personnelle, puisque partagée avec son frère Stevie, trisomique, qui est le lad du cheval et que toute l'Australie a fêté à l'arrivée de la course qui stoppe une nation.

On en parle dans l'article


Commentaires

décidemment, ce n'est pas la semaine des australiens battus par un cheval né aux pays des all blacks
xb - 03-11-2015 10:12

(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)