Fairyhouse - du 27/06/2018 au 28/06/2018
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 01/07/2018
Vente de stores présentés à l'obstacle
Deauville - du 02/07/2018 au 04/07/2018
Vente d'Eté
Hippodrome de Corlay - le 05/07/2018
Vente à l'amiable

Route des Etalons 2016 : Haras du Quesnay avec Intello et Anodin

30/01/2016 - Evénements
Christiane Head-Maarek possède une sourire communicatif et ne le perd pas sous les larges gouttes d'eau dont la chute ne cesse en ce samedi 30 janvier au Haras du Quesnay. Il faut dire que la période lui est faste : non seulement elle a Motivator, le père de Trêve, Youmzain produit bien, Anodin a fait un carton pour ses débuts en 2015 mais elle accueille une nouvelle star en 2016 : Intello.

Au terme de sa carrière de course, couronnée par un succès dans le Prix du Jockey-Club (Gr.1) et des places dans la Poule d'Essai des Poulains, le Prix Jacques le Marois et le Prix de l'Arc de Triomphe, ayant alors montré qu'il faisait aussi bien de 1600 m à 2400 m, Intello a été l'objet d'un accord entre l'Angleterre et la France. Ainsi, l'élève des Wertheimer, petit fils d'Occupandiste (double gagnante de Gr.1) par Galileo, a fait ses 2 premières saisons de monte à Cheveley Park Stud à Newmarket en 2014 et 2015, puis a traversé la Manche dans l'autre sens pour s'installer au Haras du Quesnay.

Proposé à 25.000 € la saillie, Intello qui en digne fils de Galileo possède un tempérament d'une placidité à toute épreuve, suscite logiquement beaucoup d'intérêt. Autant dire que sa liste est pleine, ou presque, sachant qu'elle est limitée à 140 juments. Ce fut aussi le cas d'Anodin lors de sa 1ère saison en 2015. Autre élève des Wertheimer, propre frère de Goldikova et multiple placé de Gr.1, Anodin, proposé à 7500 € la saillie, a fait liste pleine lui aussi à 140 juments. Il a pourtant suscité plus de 200 demandes de la part des éleveurs, ceux qui n'avaient pas été servis en 2015 ont été prioritaires en 2016.
 


La patronne, Christiane Head-Maarek, toujours aussi souriante en accueillant ses clients au Haras du Quesnay


Intello sort de son boxe. Il est très demandé...




Les ventes des saillies d'Anodin continuent à bon rythme...


Anodin, lui aussi, a tout pour plaire


Vincent Rimaud, le directeur du Haras du Quesnay, avec Antoine Lepeudry, du Haras de Tourgeville


Dunkerque

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)