Vendangeur vendu en Irlande et désormais disponible à Anngrove Stud

10/02/2017 - Mercato
Le fils de Galileo Vendangeur, père du lauréat de Gr.1 Arzal a été vendu en Irlande par Serge Drevet, l'élevage de Kerser, qui l'avait lui-même acheté à la vente des Bréviaires (Haras Nationaux) en novembre 2013.

Vendangeur

 

Vendangeur est arrivé il y a une semaine à Anngrove Stud en Irlande chez Alastair Pim pour y faire la monte dès cette année. Son prix de saillie sera annoncé dans quelques jours et le cheval a déjà des réservations de la part d'éleveurs irlandais et anglais comme nous la confié Keneth Cullinane, le nouveau propriétaire du cheval. Ce fils de Galileo issu de la famille de Vallée Enchantée, Vespone et en obstacles Vaporetto, Vidéo Tape a été acheté par le propriétaire de Woodlands Stud situé dans le Comté de Galway où sont stationnés Virtual (un ancien représentant de Cheveley Park) et l'ancien français Irish Wells, confié en Irlande par son propriétaire Berend Van Dalfsen.

Etant donnée que Woodlands Stud est situé sur l'ouest de l'île, et donc légèrement éloigné de la zone d'élevage, Keneth Cullinane a décidé d'envoyer Vendangeur à Anngrove Stud dans le Comté de Laois, c'est-à-dire à 1h30 de route vers l'est. Vendangeur va ainsi rejoindre Aiken et Tobbougg et remplacer Robin des Prés, mort récemment, en janvier 2017.

Vendangeur, un vainqueur du Prix Chaudenay (Gr.2) pour la casaque et l'élevage Wildenstein avait commencé sa carrière d'étalon au Haras de Cercy sous l'ère des Haras Nationaux. Vendu en novembre 2013, il avait été repéré par Serge Drevet de l'élevage de Kerser tout comme un certain Ungaro. Ce dernier fait d'ailleurs toujours la monte chez lui. En avril 2016, Vendangeur était dévenu père de vainqueur de Gr.1 grâce à son fils Arzal à Aintree (relire l'article) mais ce dernier est malheureusement mort peu de temps après ce succès. Vendangeur peut aujourd'hui compter sur Château Conti, lauréat impressionnant d'un maiden sur les claies à Cork le mois dernier pour ses premiers pas chez Willie Mullns ou encore sur la jument Barra, élevée par Patrice Vagne, elle aussi gagnante de son "maiden hurdle" de 12 longueurs à Fairyhouse le 15 janvier dernier pour son nouvel entraineur Gordon Elliott. Parmis, les fils ou filles de Vendangeur il y a également la toute bonne Bise de Mer, élevée par Michèle Juhen aujourd'hui poulinière, ou encore Cirano de Sivola, élevé par André Quesny et Gilles Trapenard, impressionant gagnant de bumper le 26 janvier dernier à Warwick pour l'entrainement de Warren Greatrex.


On en parle dans l'article