Aujourd'hui : Cheltenham
Vente de décembre de Cheltenham

Breeze Up Osarus 2017 à La Teste : Richard Venn frappe fort

26/04/2017 - Evénements
Le courtier anglais Richard Venn a fini en tête des acheteurs de la vente Breeze Up Osarus 2017 après avoir signé 3 bons d’achats dont le top price, une fille de Wootton Bassett achetée 77.000€. Cette dernière passait déjà pour la 3e fois sur un ring malgré son jeune âge. Découvrez son histoire et voir les PHOTOS de la journée ainsi que le DIFFERE de la vente et les VIDEOS des canters.
 
Voir les DIFFERES, résultats complets, vidéos et photos des canters
 
Voici le top price de la vente, Teni City, une fille de Wootton Bassett vendue 77.000€
 
Osarus proposait en 2017 en catalogué plus resserré par rapport à la même vacation de 2016. Même si le prix moyen a augmenté cette année, passant de 18.204€ à 18.567€, les autres statistiques et chiffres ont connu un recul notamment le pourcentage de vendus passant ainsi de 69,66% en 2016 à 55% cette année.
 
Teni City sera entraînée par Richard Fahey, l'homme de Wootton Bassett
 
Si 7 lots ont dépassé le cap des 30.000€ en 2017, 13 2 ans avaient atteint ou dépassé ce palier en 2016. Le top price de cette année est revenu à Richard Venn. Le courtier anglais a signé le bon à 77.000€ pour le lot 46, une fille de Wootton Bassett, donc issue de la 3e génération du père d’Almanzor. Si Teni City, c’est le nom de la pouliche, a été élevée par Philip Mahler, sa mère Tenepia (Keltos), sa grand-mère Tenue d’Amour (Pursuit Of Love), etc… jusqu’à sa 5e mère Barbarossa (Cambremont) ont toutes été élevés au Haras d’Etreham. La 3e mère de notre sujet est la très bonne sprinteuse Tenue de Soirée, elle-même sœur de Baiser Volé, Neverneyev, bref une famille riche en gras…en caractère gras !
 
Richard Venn peut avoir le sourire, il est l'acheteur du top price et le meilleur acheteur de la vente avec 2 autres achats
 
Après avoir gagné à Montier-en-Der à 3 ans sous la casaque Etreham et l’entrainement de Carlos Laffon-Parias, Tenepia est rentré à l’élevage à Bayeux. Ses 3 produits ayant vu un champ de course ont tous gagné : Tianjin City (3 vict.), Tianshan City (2 vict.) et La Cumparsita (1 vict.). Mais toujours pas de black-type. C‘est sans doute la raison pour laquelle Etreham décide de vendre Tenepia. En décembre 2014, elle est achetée pleine de Wootton Bassett pour seulement 5.500€ par le Haras de Préaux pour le compte du précité Philip Mahler. Quelques mois plus tard naît Teni City, le 16 mars 2015 exactement. La même année, la pouliche foal passe en vente et est repérée par Alain Chopard qui signe un chèque de 6.500€. Elevée au Haras des Faunes et préparée pour la vente de yearlings de La Teste à Osarus en septembre 2016, Teni City y est achetée 45.000€ par le Haras de Saubouas, soit près de 7 fois son prix d’achat foal !
 
Voir la vidéo de Teni City
 
7 mois plus tard, Teni City revient à La Teste pour les ventes Breeze Up et change à nouveau de propriétaire. Middleham Park Racing débourse 77.000€ pour s’en porter acquéreur via le courtier Richard Venn. Rappelons que Middleham Park Racing, un puissant syndicat de copropriétaires anglais (cf. Clem Fandango, Toormore, G Force, Ventura Storm, Donjuan Triumphant, Kool Kompany et tutti quanti), s’était déjà montré très actif à Osarus en septembre dernier quand Federico Barberini avait acheté plusieurs yearlings en leur faveur.
  
Après avoir vendu le top price, le Haras de Saubouas de Paul Pasquin a vendu le 2e meilleur lot (lot 72) de la journée à 60.000€. Christophe Ferland (2e meilleur acheteur) a signé le bon pour la fille de Penny’s Picnic et Danoya, petite-fille de la lauréate du Prix Eclipse (Gr.3) Damoiselle. Cette pouliche a un destin comparable à celui du top price. Elle aussi a été vendue foal (8.000€ par le Haras d’Haspel à Stamina Turf) avant d’être achetée yearling à La Teste pour 20.000€ par Saubouas en provenance du Haras de l’Hôtellerie. Pour information, Danoya, une fille de Raven’s Pass avait été achetée pleine de Penny’s Picnic en décembre 2014 pour 13.000€ par MAB Agency.
 
Le lot 72, une fille de Penny's Picnic vendue 60.000€
 
La 3e meilleure vente de cette vacation s’est arrêtée à 40.000€ pour Bretteville, un fils de Rajsaman et Boliche portant le lot 64. Présenté par le Haras de Saint-Arnoult (2e meilleur vendeur), ce poulain a été acheté par le duo Mandore-Vidal. Yearling, il avait changé de mains pour 15.000€ lors de la vente d’automne Arqana.
 
Bretteville, un petit-cousin de Lauro, avait été acheté 15.000€ yearling par Rupert Pritchard-Gordon
 
Le matin de ce mercredi 26 avril avait lieu les "breeze" ou canters de chaque lots. Les poulains et pouliches s’étaient montrés très professionnels et le lot 29 avait réalisé un bon galop devant l’assemblée. Il a été acheté 35.000€ par la FBA. Ce fils de Kendargent et de la bonne Ponte Vespucci (Anabaa et Porlezza) était présenté par les irlandais de Star Bloodstock (3e meilleur vendeur) qui étaient présents pour la première fois à Osarus. En octobre 2016, ce poulain avait été acheté 12.000€ par Michael Cleere.
 
Note : Godolphin vient d'acheter à l'amiable Jimmy Two Times, le fils de Kendargent récent vainqueur du Prix Edmond Blanc (Gr.3). Il y a quelques semaines, la casaque bleue roi avait également acheté un autre fils de Kendargent à l'amiable avant son succès dans le Prix Noailles (Gr.3) Soleil Marin.
 
Le fils de Kendargent et Ponte Vespucci (lot 29) acheté 35.000€ 
 
Benjamin Chauvel de l'Ecurie du Petit Enjoie, un jeune débourreur pré-entraineur dans le Gers présentait pour la première fois 7 pensionnaires à ces ventes Breeze Up d’Osarus. Dans ce lot, une fille de Montmartre nommée Martina (lot 68) appartenant et élevée par Jean Biraben, a été achetée 28.000€ par Mandore International Agency.
 
 
La fille de Montmartre était beaucoup sortie le matin après les canters. Quelques acheteurs anglais et irlandais l’ont visitée mais elle restera en France. Hervé Bunel (Agence FIPS) est le sous-enchérisseur à 26.000€
 
Nicolas de Watrigant et Benjamin Chauvel, acheteur et vendeur de la fille de Montmartre, lot 68
 
Et les chevaux à l’entrainement ?
Une 2e vente suivait celle de la Breeze Up. Elle proposait sur le marché des chevaux à l’entrainement. Seuls 46,15% des lots ont changé de mains pour un prix moyen de 3.545€ (contre 70% et 5.286€ en 2016). Une jument de 4 ans Maiandra (Evasive, lot 123) a réalisé le top price à 10.000€. Celle-ci, gagnante à Marseille en novembre dernier pour la casaque de l’Ecurie Lafeu, a été achetée par Imperial Bloodstock. Elle était présentée par Thierry Lemer, un homme de La Teste. Pour l’anecdote, Maiandra provient de la même famille que celle de Smoky Oakey, un gagnant des Brigadier Gerard (Gr.3) en 2008 sous la casaque de l’actrice Judi Dench.
 
 Ecoutez le bilan à chaud d'Emmanuel Viaud, directeur général d'Osarus, après les ventes breeze up et de chevaux à l'entrainement 2017 à La Teste

 
GALERIE PHOTOS
 
Bertrand Le Metayer et Amanda Zetterholm
 
Cécile Adonias du FRBC
 
Charles Gourdain
 
Christophe Ferland
 
 
Etre photographe, c'est d'abord savoir être patient. N'est-ce pas Robert Polin?
 
Sylvain Bosson
 
Thierry Abadie du Haras des Fontaines
 
Thierry Lemer et Jean-Paul Challet du Haras de Précolette

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)