Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers
Deauville - le 11/05/2019
Breeze-Up

Arqana 2017 - Octobre J2 : du positif partout

19/10/2017 - Ventes élevages
La deuxième journée de la vente de yearlings d’octobre Arqana s’est achevée sur un résultat positif avec un top price à 140.000€ pour un fils de Siyouni acheté par un pinhookeur. Retour sur le résumé des tops de la journée, les résultats complets, vidéos, photos et différés du jour 2.
 
 
 VOIR LES RESULTATS COMPLETS DU JOUR 2 ET LES DIFFERES
 
 
Après une première journée concluante, le rythme élevé, soutenu et surtout positif s’est enchainé ce mercredi 18 octobre à Deauville. Les résultats chiffrés n’ont aucunement souffert en comparaison avec le 2e jour de 2016. Le pourcentage de vendus est en hausse (78,07% à 79,65%) de même que le prix moyen (32.034€ à 35.128€), le chiffre d’affaires (2.851.000€ à 3.161.500€). Seul point plus négatif, le prix médian mais tout de même : alors que l’élevage français se porte bien, le paradoxe veut que toute l’industrie des courses est dans le rouge. Un vaste sujet de conversation. Une table ronde à propos de ces sujets d’actualités avait d’ailleurs été organisée sur le stand France Sire au Salon Galop Expo ce mardi avec entre autre les invités Marine Henry, Nicolas Caullery, Steve Burggraf, Jérôme, Cabre, Christophe Escuder. Revoir le débat.
 
90 yearlings ont changé de mains ce mercredi dont le top price, le lot 342, soit 4 lots avant la fin. Ce fils de Siyouni a été l’objet d’une lutte acharnée entre Paul Basquin du Haras de Saubouas qui se trouvait au pied du ring et un Roger Marley extrêmement enthousiaste au restaurant. Les deux pinhookeurs ont fait monté les enchères jusqu’à 140.000€ et le marteau est finalement tombé en faveur de l’acheteur anglais de Church Farm Stables même si le bon d’achat a été signé sous le nom de Margaret O’Toole. Mais c’est bien sous le Church Farm & Horse Park Stud nom que le poulain devrait repasser en vente à Arqana l’an prochain lors de la vacation Breeze Up.
 
Ce fils de Siyouni, top price vendu 140.000€, sera revu l'an prochain à 2 ans aux ventes Breeze Up
 
Le Haras du Quesnay, éleveur et présentateur du poulain, connait sur le bout des doigts cette famille maternelle qui remonte à Silvermine, la 4e mère, gagnante en 1985 de la Poule d’Essai des Pouliches, elle-même mère de Sillery (entre autre), lauréat du Prix Jean Prat 1991 et 2e d’un Grand Prix de Paris, celui de Subotica, alors sponsorisé par Louis Vuitton. Plus récemment, Sea Trial (placé de Listed et de groupe), frère de ce yearling, Lucky Moment, un fils de Youmzain, Savoie et Fire Fighting, tous vainqueurs de Listeds figurent très proches dans le papier maternel du top price.
 
Une fille d'Evasive élevée par Jean-Pierre Dubois a fait tomber le marteau à 115.000€
 
Fabrice Petit, l’homme heureux au jeu, avait signé 4 bons d’achats le premier jour dont celui à 250.000€ pour le seul fils de Frankel (par Pearly Shells) du catalogue. Le propriétaire est revenu en force ce mercredi avec deux nouveaux achats, l’un pour une fille de Waldpark à 36.000€, issue de la première génération de l’étalon et le second à 115.000€ soit le 2e top de la journée. Cette somme a été déboursée pour une fille d’Evasive et Red Love.
 
La fille d'Evasive sera entrainée par Marc Pimbonnet ©APRH
 
La pouliche pourtant le lot 321 a été élevée par Jean-Pierre Dubois qui travaille depuis de très nombreuses années avec le Haras des Capucines quand il s’agit de présenter yearlings ou poulinières sur un ring. D’ailleurs, les deux entités d’élevage avaient vendu ors du Book 1 à Tattersalls au début du mois une fille de Sea The Stars et Peinture Rose 725.000gns (à SackvilleDonald). Si Jean-Pierre Dubois a décidé de vendre cette pouliche, il a néanmoins conservé sa sœur de 2 ans à l’entrainement chez Antoine de Watrigant. Red Line, fille de Sageburg, compte déjà 3 victoires et deux 2es places en 5 sorties dont la 2e du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (Listed).
 
Le duo vendeur-acheteur le plus célèbre Anna Sundstrom et Sylvain Vidal. La première a terminé top vendeuse du jour, le second top acheteur ©APRH 
 
Sylvain Vidal, qui a finit tête de liste des acheteurs de la deuxième journée avec 5 lots s’est notamment signalé en achetant le lot 235, un fils de Rajsaman et cousin de la double lauréate classique Avenir Certain. Présenté par La Motteraye Consignment, le poulain nommé Avenir Classique a fait tomber le marteau à 90.000€. Il s’agissait du premier produit de sa mère. Quant à 4e top de la journée, une fille de Charm Spirit dont les premiers produits sont yearlings, il s’agissait là d’un 2e produit, celui de Morning Bridge, sœur du gagnant de Gr.2 Probably de la famille de Moonlight Cloud. La pouliche yearling portant le lot 297 a été adjugée 82.000€ à la SEP Ecurie Carlito And Co, une écurie de groupe réunit autour de Yohann Gourraud.
 
Yohann Gourraud et les associés de l'Ecurie Carlito And Co ©APRH
 
Si deux produits de Le Havre se sont vendus pour 80.000€ ou encore 75.000€ de même qu’une fille de Wootton Bassett pour 77.000€, signalons la belle vente du lot 244. Ce poulain nommé Royal Appointment est un pur produit du Haras du Mesnil où son père Doctor Dino à la forme insolente y fait la monte. Ce mâle présenté par la sarthoise d’adoption Elise Drouet du Domaine de l’Etang est le premier produit de Kings Speech (King’s Best), une sœur de la gagnante de Gr.1 Terre A Terre et de l’excellent Kachgai. Le poulain a été vendu 75.000€ à Mat Coleman de Stroud Coleman Bloodstock Limited.
 
Enfin, signalons des achats venus de Scandinavie, Kazakhstan ou encore d’Allemagne. Eckhard Sauren, l’un des propriétaires majeurs en Allemagne, présent lors de la première journée avec son entraineur germanique Mario Hofer, s’est notamment offert ce 2 e jour le lot 265, un fils d’Oasis Dream et Louve Nationale du consignment d’Anna Sundstrom pour l’élevage de Diane Wildenstein. Le bon de 75.000€ a été signé par Carina Fey, entraineur en France d’Eckhard Sauren et la metteuse au point d’Izzo, qui lui a apporté il y a un mois son premier groupe, le Prix de Maisons-Laffite à Auteuil pour la casaque du propriétaire allemand.
 
Carina Fey possède actuellemen 4 chevaux d'Eckhard Sauren dans ses boxes ©APRH

On en parle dans l'article