French Fifteen enchaîne les gagnants

28/11/2017 - Zoom sur
Avec 4 vainqueurs individuels au mois de novembre et encore 2 chevaux black type en octobre, French Fifteen vise déjà la saison 2018 avec des espoirs et rêves plein la tête.
Teckwin, un nom prédestiné pour gagner, avec Aurélien Lemaitre ©APRH 
 
La dernière victoire d’un produit de French Fifteen a eu lieu pas plus tard qu’hier. Ce lundi 27 novembre à Deauville, Teckwin a en effet signé son premier succès dans une Classe 1 sur les 1300m de la PSF. Le représentant de Jean-Vincent Toux, son co-éleveur avec Florence Lecot, avait débuté sa carrière en avril dernier par une deuxième place à Chantilly dans le Prix des Nouveautés et est devenu hier le 7e vainqueur individuel de French Fifteen.
 
Deux jours plus tôt, Qatar Hope avait quant à elle remporté sa Classe 2 à Bordeaux en signant alors sa 2e victoire en 3 sorties sous l’entraînement d’Antoine de Watrigant et l’association Cheik Abdullah Bin Khalifa Al Thani - Olivier Carli, tous deux très impliqués dans la carrière de French Fifteen, le premier étant propriétaire de l’étalon, le second l’hôte du cheval au Haras du Logis Saint-Germain.
 
Père des black-type Sestilio Jet, gagnant de Listed et placé de Gr.3 et de Listed ainsi que de French Pegasus, 3e du Prix Eclipse (Gr.3) ainsi que du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2), French Fifteen est de plus en plus apprécié par les éleveurs qui lui confient de plus en plus de juments. En effet, le vainqueur de Gr.1 à 2 ans a sailli 65 juments pour sa première année de monte en 2014 puis 42 l’année suivante mais surtout 52 en 2016 et 74 cette année alors que ses premiers 2 ans n’avaient pas encore débuté. Notons également que quelques uns de ses yearlings sont d’ores et déjà déclarés à l’entraînement chez Joël Boisnard, Christophe Escuder, François Rohaut, Yvonne Vollmer, Alex Pantall et Romain Le Dren Doleuze.
 
French Fifteen devant le manoir du Haras du Logis Saint Germain

On en parle dans l'article


Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article


(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)