Aujourd'hui : Normandie
Route des Etalons 2019
Doncaster - du 22/01/2019 au 23/01/2019
National Hunt Mares & Foals
Fairyhouse - du 29/01/2019 au 30/01/2019
February National Hunt Sale
Newmarket - du 31/01/2019 au 01/02/2019
February Sale

Alban Chevalier du Fau veut fédérer l'ouest pour la vente d'été

28/02/2018 - Focus divers
Installé en Anjou, débourreur, éleveur et consigner, Alban Chevalier du Fau a pour projet de fédérer un mouvement régional pour préparer la vente de juillet Arqana. Les explications.


Alban Chevalier du Fau avec Jamie Railton, les fondateurs de The Channel Consignment.


Installé depuis 10 ans sur le domaine familial près d'Angers, après avoir fait l'école de lIrish National et travaillé chez Luca Cumani, Nicky Henderson en Angleterre ainsi que Christophe Clément aux Etats-Unis, Alban Chevalier du Fau a pour habitude de travailler avec des collaborateurs extérieurs. Récemment, il a fusionné ses activités de débourreurs et pré-entraînement avec son voisin Jérôme Delaunay (Haras de la Courlais) pour fonder ACF Equine. Auparavant, il avait déjà créé une entreprise d'un nouveau genre puisque s'associant avec l'anglais Jamie Railton pour donner naissance à The Channel Consignment, un relais France Angleterre.

 

Aujourd'hui, en s'appuyant sur Pierre-Hugues Henry, son responsable d'élevage, il a un nouveau projet. " Notre idée est de fédérer un mouvement d'éleveurs du Grand Ouest dans la perspective de la vente de juillet Arqana. Depuis quelques années, j'ai monté un consignment spécifique pour cette vente avec des poulains qui avaient été pinhookés et nous avons obtenu de bons résultats. Il en a été de même avec des produits venant de la famille Devin. Mais aujourd'hui, plutôt que d'aller à ces ventes uniquement avec des chevaux que j'achète au préalable, je pense qu'on peut travailler en collaboration avec des éleveurs du grand ouest, dont la qualité pour produire de grands sauteurs est reconnue internationalement, afin de préparer cet événement. En effet, on constate que le coût d'une préparation aux ventes est très faible par rapport à la valorisation offerte par le fait de passer sur un ring public plutôt que de vendre à l'amiable à la maison.

Dans la région Centre, Jean-Marie Callier a réussi à fédérer plusieurs éleveurs et ils ont beaucoup de réussite. De leur côté, les normands ont conçu leur propre circuit. Et je pense que dans l'Ouest, nous pouvons donc faire aussi bien. J'invite donc tous les éleveurs de l'ouest à me contacter à ce sujet car nous pouvons démarrer dès cette année pour la vente d'été 2018."


On en parle dans l'article