Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle
Saratoga Springs, New York - du 05/08/2019 au 06/08/2019
The Saratoga Sale

Grand Steeple 2018 d'On The Go : Royan, ton univers impitoyable

20/05/2018 - Evénements
L’édition 2018 du Grand Steeple-Chase de Paris s’annonçait grandiose de par la qualité des 14 participants. Parmi eux, 9 des concurrents venaient de Royan dont la favorite Perfect Impulse, la seule représentante d’Arnaud Chaillé-Chaillé face aux escadrons de Guillaume Macaire et François Nicolle. Mais les courses réservent toujours des surprises et certains favoris ont mordu la poussière. Voir le reportage et les différés avec notre partenaire Dynavena. 
 

C'est Dallas à Auteuil, pour l'édition 2018 du Grand Steeple ! 
 
Le neveu et la tante, On The Go et Perfect Impulse les duettistes ©APRH
 
Guillaume Macaire est un homme et entraineur hors du commun. Adulé mais également décrié, il est en tout cas chez France Sire un Dieu Vivant. Avec le succès d’On The Go dans l’édition 2018 du Grand Steeple, Guillaume Macaire égalise le nombre de succès de l’entraineur Bernard Secly, recordman de la course avec 6 victoires. Il se permet le luxe de signer un troisième succès consécutif dans la course avec deux chevaux différents. Rappelons que le premier succès de Grand Steeple de Guillaume Macaire datait de 1996 avec l’AQPS Arenice qui battait alors Al Capone II. Puis vinrent les sacres de Bel Le Vie (2013), Storm Of Saintly (2014) et le doublé de So French ces deux dernières années. Ce dernier était d’ailleurs au départ cette année malgré un parcours de rentrée chahuté. Ses espoirs se sont vite évanouis puisque le champion a été victime d’une chute dès le premier obstacle.
 
C’est sur le saut de la première haie que tout a basculé pour trois des concurrents les plus en vue qui plus est. En effet, Bipolaire et Thomas Gueguen ont fauté au saut de la première haie, celle qui allait être la dernière près de 5000 mètres plus tard. Le dernier gagnant du Prix La Haye Jousselin a entrainé dans sa chute So French et Roi Mage. Les entourages respectifs étaient effondrés. Imaginez-vous le travail réalisé pendant des mois voire des années partis en fumée en l’espace de quelques secondes. La dure loi de ce sport. Thomas Gueguen a été transporté tout de suite après la course à l’hôpital Ambroise Paré pour des examens complémentaires mais les chevaux tombés se sont tous relevés. Notons également que Sainte Turgeon et Punch Nantais ont également chuté plus tard dans le parcours mais le vieux Djakadam est rentré boiteux.
 
Après avoir cité Federico Tesio lors de victoire plus tôt dans la journée avec Whetstone « le pur-sang existe car sa sélection dépend non pas d’experts, de techniciens et statistiques mais d’un seul bout de bois, celui du poteau d’arrivée du Derby d’Epsom. Moi ce n’est pas Epsom mais Auteuil » Guillaume Macaire était soulagé après le passage du poteau car On The Go a du batailler ferme face à sa tante Perfect Impulse. James Reveley, son partenaire signe quant à lui sa troisième victoire dans l’épreuve reine sur les trois dernières années.
 
 
 
 
 
  
Avant 3 vient le chiffre 2 synonyme de deuxième victoire dans le Grand Steeple pour la casaque de la famille Papot. Après 3 arrive 4 comme la quatrième victoire de l’éleveur Benoit Gabeur dans l’épreuve phare. Bel La Vie, déjà sous la casaque Papot a avait apporté un premier sacre au vétérinaire de Meslay-du-Maine avant le doublé de So French. Numéro un des éleveurs d’obstacle ces dernières années, Benoit Gabeur avait utilisé les services de Kamsin alors que ce dernier faisait la monte à Gestüt Ohlerweiherhof dans la région de la Saar au sud-est de l’Allemagne. Depuis 2016, le fils de Samum fait la monte à Etreham, un haras incontournable au palmarès du Grand Steeple ces dernières années.
 
Après avoir été le meilleur steeple-chaser de 4 ans en 2017 en remportant le Prix Maurice Gillois, On The Go, débourré par Eric Aubrée au Haras de la Placière en Anjout, avait fait sa rentrée sur l’hippodrome de Strasbourg en haies avril il y a plus d’un mois puis avait fait sa réapparition sur la Bute Mortemart avec une deuxième place derrière Edward d’Argent dans le Prix Ingré. Ce dernier a d’ailleurs fini excellent 3e du Grand Steeple et a, une fois de plus, ravi ses éleveurs les époux Geissenhoffer venus encourager leur cheval.
 
 
Côté pédigrée, On The Go est le neveu de Perfect Impulse. Sa mère Sacral Nirvana (Mansonnien) a été vendue en Irlande par Benoit Gabeur mais ses deux produits nés en 2016 et 2017 sont revenus en France. Sa fille de 2 ans par Fame And Glory avait été achetée par Hervé Bunel 30.000€ pour Benoit Gabeur et ses associés irlandais foal à Tattersalls Ireland. Un an plus tard, en novembre 2017, à cette même vente d’élevage, la fille de Soldier Of Fortune et Sacral Nirvana avait fait tomber le marteau à 70.000€ en faveur de Thierry Cypres. Hervé Bunel était d’ailleurs le sous-enchérisseur.
 
 
 
 
 
GALERIE APRH
 
 
 
 
 

On en parle dans l'article