Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Kill
Autumn Yearling Sale
Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Aujourd'hui : Kill
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale

L'Hotellerie chez Jean-Pierre et Guillaume Garçon, l'oeuvre commune d'un père et de son fils

30/11/2018 - Découvertes
En l'espace de seulement 6 ans, Jean-Pierre Garçon, ancien responsable du Haras de Montaigu, a construit avec son fils Guillaume Garçon, de retour de longs voyages à travers le monde, un vaste haras moderne de 200 hectares à partir d'une vieille ferme laitière en ruine de 60 hectares. Ils vous guide à travers leurs trois domaines du Pays d'Auge dans l'Orne et vous explique leurs activités d'élevage et de consignment. 

En 2012, Jean-Pierre Garçon se lance dans un pari un peu fou. Alors qu'il était bien installé en tant que responsable du Haras de la Reboursière et de Montaigu, il décide de tout plaquer pour partir à son compte. En fait, il n'est pas seul, non seulement parce que sa femme le suit mais aussi parce que son associé n'est autre que son fils Guillaume, de retour de voyages formateurs aux Etats-Unis, en Australie et en Irlande. La famille s'installe dans une vieille ferme laitière de 60 hectares sur la petite commune des Champeaux, dans la partie la plus vallonnée de l'Orne, un coin de nature totalement carte postale. Sauf que les bâtiments agricoles font peur à voir. Il faut tout faire et les Garçon font tout. En l'espace de 6 ans, les bâtiments d'élevage et de poulinage ont été entièrement refaits à l'Hotellerie, de même que les clôtures. Dans le domaine d'origine, un espace a été également été aménagé pour le consignement, qui est plus aux mains de Guillaume pendant tout le 2ème semestre, avec environ 80 chevaux présentés par an. Un rond de long et un marcheur tous neufs sont encadrés de 2 grands barns, sachant qu'un 3ème barn est en cours de construction.

Devant l'affluence de la clientèle, les Garçon ont dû pousser les murs. Par chance, ils ont pu acheter rapidement et dans la voisinage immédiat le Haras de Corday, sur des terres plus sableuses donc très pratique pour l'hiver, qui était jusque là consacré aux trotteurs, un peu laissé à l'abandon et où il a fallu également tout refaire. Enfin, une 3ème ferme est venue s'ajouter dernièrement, avec une quarantaine d'hectares juste à côté. Entre les 2, Jean-Pierre et Guillaume Garçon ont construit une grande stabulation ouvrable et sous lumière à partir de début décembre, avec un espace sécurisé pour le souffleur, de façon que les juments puissent aller se faire souffler toutes seules. Les résultats de cette 1ère expérience ont été probants au printemps 2018, avec 73 juments pleines sur 75 saillies. En effet, le Haras de l'Hotellerie travaille pour une clientèle extérieure d'éleveurs sans sols, pour une grande partie des étrangers. Le but à atteindre est de présenter aux ventes la production née et élevée sur place, sans qu'il ne soit question pour l'instant de prendre des étalons. Mais si l'activité de l'Hotellerie est focalisée sur les chevaux de plat, la famille Garçon, grâce à une souche venant de la mère de Guillaume, Isabelle Garçon, Royale Majesty (Nikos), qui leur a donné entre autre Roi Mage et son frère My Way, des vedettes d'Auteuil.

 


Jean-Pierre Garçon


Guillaume Garçon

 


On en parle dans l'article