Aujourd'hui : Ascot
Ascot July Sale
Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

La belle série de Motivator

09/04/2019 - Zoom sur
 C'est la forme pour Motivator ! En l'espace de 6 jours, ses produits ont gagné 5 courses, dont un Gr.1 en obstacle. Toujours au top du haut de ses 17 ans, le champion du Quesnay dévoile peu à peu une polyvalence incroyable, à l'image de sa carrière. 

 

Motivator, le regard tourné vers l'avenir.

 

Il sait tout faire ! Père de l'immense championne Trêve, Motivator n'a plus grand chose à prouver avec tous ses succès. Père d'autres excellents chevaux de plat comme Ridasiyna (prix de l'Opéra Gr.1), Pallasator (Doncaster Cup Gr.2), Vue Fantastique (prix de Psyche Gr.3, 2e prix Saint-Alary) et bien d'autres, le fils de Montjeu est une star du haras du Quesnay. Depuis le début de l'année, Motivator s'affirme enfin dans l'autre discipline du galop, l'obstacle. Si il avait déjà produit des gagnants black-types dans la discipline, il n'avait pas atteint le graal du Gr.1, et bien c'est maintenant chose faite, et de belle manière !

 

Pentland Hills, la nouvelle star de Motivator !

 

En effet, en l'espace de 3 semaines, Pentland Hills a remporté deux Gr.1 aux plus gros meetings anglais, Cheltenham et Aintree. Il a tout d'abord surpris son monde dans le Triumph Hurdle à la mi-mars, avant de confirmer la semaine dernière dans le Doom Bar Juvenile Hurdle, restant invaincu et donnant plein de promesses pour la suite. Outre Pentland Hills, Motivator est le père de Stormy Ireland, 2ème de Gr.1 à Cheltenham, de Photo Choc, gagnant du prix Rohan (listed) pour ses débuts en obstacle, mais aussi du 3 ans For Fun. Ce dernier vient d'ouvrir son palmarès de belle manière à Compiègne. Il défend la casaque Gabeur et est entraîné par Guillaume Macaire qui l'estime beaucoup. Très bien né, puisque frère des étalons Fuissé et Full Of Gold, For Fun est encore entier, et pourrait bien devenir lui-même reproducteur dans le futur. Ce serait le premier fils de Motivator au haras, lui qui s'est quand même plus illustré avec ses filles.

 

Le magnifique For Fun, peut-être un fils de Motivator qui a un futur au haras. (APRH)

 

D'où vient cette polyvalence ? Au niveau origine, Motivator est un fils du regretté Montjeu, vainqueur de l'Arc et très bon père de pères. En terme de performances, Motivator sait apporter de la vitesse, car il fut gagnant de Gr.1 à 2 ans dans le Racing Post Trophy, sur 1600m. Il a ensuite attaqué les plus longues distances en rentrant directement dans les Dante Stakes (Gr.2) sur 2100m. Il battait à cette occasion un futur étalon d'obstacle, Kandidate. Il rallonge ensuite le tir sur les 2400m du Derby D'Epsom, où il s'impose devant un autre cheval qui est devenu un bon reproducteur en obstacle: Walk In The Park. Le 3ème était Dubawi. IL sera ensuite deux fois 2ème de Gr.1 sur 2000m, battu a chaque fois par Oratorio. Pour finir sa saison, il se classera 5ème de l'Arc d'Hurricane Run, derrière deux chevaux qui seront de supers stayers, Westerner et Shirocco. La vraie distance de Motivator est donc la distance classique, et il le transmet à ses produits. Son modèle est aussi un gage d'avoir des produits solides, capable de tenir encore plus long. Rien d'étonnant donc à ce que Motivator s'ilustre en obstacle.

  

Motivator gagne le Derby d'Epsom 2003 pour les couleurs d'Highclere Racing. 


Le plat, il ne l'oublie pas quand même ! Avec son coup de 5 en 6 jours, il y a eu quand même trois gagnants en plat, sur des distances entre 2100 et 2400m. Il est aussi capable de sortir une gagnante de quinté sur 1600m PSF à Cagnes: Thalya, et un espoir pour le printemps classique chez Jean-Claude Rouget, Marylin, qui a gagné sur 2000m. Motivator est donc capable de tout, et ce n'est pas près de s'arrêter ! A "seulement" 17 ans, le guerrier à de beaux jours devant lui. Il a d'ailleurs sailli une certaine Trevise en 2018, ce qui donnerait un frère ou une soeur de Trêve...Peut-être un futur crack !

 

Motivator n'a pas fini de briller en obstacle.

 


On en parle dans l'article