Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle
Saratoga Springs, New York - du 05/08/2019 au 06/08/2019
The Saratoga Sale

Sprinter Sacré Show 2019: Tous les résultats, photos, vidéos pour tout savoir sur l'évènement !

15/06/2019 - Focus divers
 Au lendemain du Chaser Day, c'est à Decize dans la Nièvre que l'on se retrouve pour le Sprinter Sacré Show. 4 catégories au programme, avec donc 4 champions suprêmes ! Jean-Christian Raymond a été sacré chez les 2 ans PS avec une fille de Lauro, tandis que Thierry Cyprès a remporté le titre chez les 2 ans AQPS avec une pouliche de Poliglote. Chez les foals PS, c'est encore Jean-Christian Raymond qui a flambé avec une fille de la dernière génération de Vision d'Etat, et chez les foals AQPS, c'est un fils de Cokoriko, élevée par la famille Delorme, qui a triomphé. Retour sur la journée en images et en émotions. 

 

Si vous cherchez tout ce qu'il faut savoir sur le Sprinter Sacré Show, pas besoin de regarder ailleurs comme cette jolie dame.

 

 Toujours très attendu, le Sprinter Sacré Show a encore une fois attiré les foules sur les halles de Decize. Au programme, des foals et des 2 ans, avec les pur-sangs et les AQPS séparés. Malgré tous les beau modèles présentés, il fallait faire son choix, avec des jurys variés et intergénérationnels ! Retour sur les sacres des champions suprêmes.

 

TOUS LES RESULTATS ET PASSAGE DE CHAQUE SECTION EN VIDEOS.

 

 

Quilaura, la championne des 2 ans PS.

Jean-Christian Raymond soulève le trophée du vainqueur !

 

 

La journée commençait avec la section des 2 ans PS, et il n'y avait que des pouliches ! A ce petit jeu, c'est Quilaura, la fille de Lauro et Qualité Contrôlée, qui a remporté le titre de championne. Elevée à quelques kilomètres de Decize chez Jean-Christian Raymond, c'est la soeur de 5 vainqueurs, dont Qualando ( Fred Winter Juvenile Hurdle Gr.3) et Quoi De Neuf (4e Ballymore Winter Novices Hurdle). Cette superbe femelle noire a mis tout le monde d'accord. Qualité Contrôlée, la mère de la lauréate, est une fille de Poliglote, issue d'une souche du Haras de Saint-Voir, puisque cousine de Drôle d'Idée (prix Calabrais listed), et nièce de Envie De Rire (Grand Handicap de Deauville listed). Curieusement, c'est aussi une lointaine cousine de Jimmy Two Times, excellent miler (prix du Muguet gr.2, prix Edmond Blanc Gr.3, 3e Maurice de Gheest Gr.1), et désormais étalon en Allemagne. Elle va être présentée par Hector de Lageneste.

 

Ha La Land, championne des 2 ans AQPS avec Marius Cyprès.

Ha La Land avec tout son entourage et les jurés de luxe.

 

 

Chez les 2 ans AQPS, c'est encore un local qui a triomphé, Thierry Cyprès. Présentée par ses 2 fils, Jules et Marius, Ha La Land a impressionné les jurés pour remporter le championnat femelles, puis être sacrée championne suprême. Fille du regretté Poliglote, dont elle est complètement signée, c'est le second produit de Avacapa, une fille de Fragrant Mix, étalon cher à Thierry, car il est le père de son crack Bipolaire. Outre ce détail important, c'est une fille de Lettiland (2e prix Chloris, 3e prix Rohan listed), et donc une soeur de Terre Neuve (prix Christian De Tredern listed). Une vraie souche d'Auteuil ! On y retrouve aussi Maurice, Vicente, Caiman Land ou encore Figuerro, qui s'est illustré sur la Butte Mortemart cette année pour la casaque Détré et l'entraînement Nicolle. En finale, Ha La Land était opposée à Histoire De, présenté par Nicolas et Pascaline De Lageneste du Haras de Saint-Voir. Très bien né, ce solide poulain gris est issu du croisement entre Montmartre et la gagnante de listed Sans Histoire. C'est une excellente souche, black-type sous chaque génération, où l'on retrouve Sous les Cieux, Ainsi Va La Vie ou encore le champion Sir Des Champs, gagnant de 3 gr.1 dont la Punchestown Gold Cup.

 

La championne des foals PS, encore signée par Jean-Christian Raymond ! ARQANA remet le prix.

La somptueuse fille de Vision d'Etat, championne toute désignée.

 

 

Avant le grand déjeuner, sans oublier le détour obligé au stand de Pouilly Fumé, se tenait le concours des foals PS. Pour ne pas changer la dynamique, c'est une pouliche qui obtenu la 1ere place et le titre de championne suprême. Encore une fois aussi, c'est l'élevage de Jean-Christian Raymond qui a brillé, avec sa plus belle souche. Journée D'état fait partie de la dernière production de Vision d'Etat, malheureusement mort l'an dernier au sommet de son art. Il a laissé pour héritage cette pouliche, née le 24 février, dont la mère, Junta Des Champs, est la propre soeur de Juntico (prix Juigné Gr.3), fleuron de l'élevage Raymond. Outre Juntico, Junta des Champs est aussi la soeur de Azulejo (3 vict. de listed,4e prix Maurice Gillois gr.1), et de 2 autres black-types. C'est une cousine de Lou Buck's (prix de Marsan listed, 4e prix Alain du breil Gr.1), et de Yanworth (Liverpool Hurdle Gr.1, Christmas Hurdle Gr.1), et issue de la souche de Laterano et Land Baron. Dôté d'un physique hors du commun, Journée d'Etat a été achetée plus tôt dans la matinée par Grégory Vayre, et sera entraînée à l'avenir à Pau, par Hector De Lageneste.

 

Le champion suprême des foals, fils de Cokoriko.

 

La famille Delorme, avec tous les juges, reçoit sa juste récompense.

 

 

 Après s'être restaurés, et aussi abreuvés, les jurés se retrouvaient pour désigner le champion des foals AQPS, après le passage de nombreux beaux spécimens ! Saluons tout d'abord le beau travail de nos experts qui jugeaient les passages, avec des groupes emmenés par des hommes de chevaux aguerris tel Pierric Rouxel, complété par la nouvelle génération assoiffée de savoir, à l'image d'Hugo Merienne ou encore de la petite dernière, Justine De Lageneste ! Sous les yeux de tout ce beau monde, c'est un fils de Cokoriko, nommé Joyeux Mans et présenté par la famille Delorme, de l'élevage Mans, qui a été sacré champion suprême des foals AQPS. Quelle émotion chez les Delorme, qui ont tous eu une pensée forte pour Hubert Delorme, le frère de Gérard, qui avait lancé l'élevage, et qui malheureusement nous a quitté en 2017. Léa Delorme, sa nièce, était en pleurs, et cette victoire va au-delà d'un simple concours, c'est aussi ça qui a ensoleillé la journée ! Côté purement sportif, le poulain se présentait vraiment bien, avec du cadre, de beaux points de force, et surtout une locomotion quasi-irréprochable. C'est un cousin de Coquin Mans, gagnant de Gr.2 en Irlande, mais aussi de French Made, 3e cette année du prix Alain Du Breil (Gr.1). Il a battu en finale la fille de Joshua Tree et Noisillette, présentée par Esmaralda De Tracy, et soeur de Elevée Pour Gagner, un des premiers produits gagnant de Tirwanako.

Hubert Delorme, de là où il nous regarde, peut être fier de son héritage. Nous lui dédions cette victoire familiale.


Les larmes de Léa Delorme, très émue par cette victoire symbolique.

 

Un des points importants a aussi été la tombola, avec la demi-saillie de Cokoriko gagnée par Louis Plevron, l'associé de Patrice Rabineau, le buraliste de Cercy la Tour. Antoine Bazot a gagné la saillie de Tunis, et François Thomas celle de Gris de Gris. Nicolas Cyprès a gagné la demi-saillie de Jeu St-Eloi, tout comme Michèle Sayet qui a choisi pami 3 demie-saillie.

Le bilan de la journée est très bon, avec un public nombreux, intéressé, et une organisation menée de main de maître par toutes les générations nivernaises, du petit Jean Magnien jusqu'aux très actifs Fanny et Nicolas Cyprès, et bien sûr leur toujours pétillante mère Andrée ! Le syndicat AQPS de la Nièvre, emmené par son jeune président Charles Magnien peut se féliciter de cette nouvelle édition, qui aura tenu toutes ses promesses ! Félicitations à tous, et longue vie aux chevaux !

 

L'équipe des jeunes, et des moins jeunes, tous unis pour organiser ce bel évènement !

 

GALERIE PHOTOS:


Jacques Cyprès en pleine surveillance.

Arnault Leraître d'Osarus.

Hector De Lageneste, jury avec Aliette Forien et Paul Couderc.

Jean-Christian Raymond, double vainqueur aujourd'hui !

Marius Cyprès.

David Lumet.

Jules Cyprès.

David Lumet, Benoit Gicquel et Nick Williams.

Etienne Leenders au milieu du public.

 

Nelly De La Guillonnière.

Les frères Cyprès avec leur père Thierry, et toute l'équipe de l'élevage.

Isabelle Pacault et Aliette Forien.

Hélène Coutaudier.

Hugo Merienne

Guillaume De Brondeau.

Benoit Gicquel, David Cottin, Patrice Detré et Amanda Zetterholm.

Grégory Vayre.

Léa Delorme sous le coup de l'émotion.

Charles Magnien, qui de mieux que le jeune président pour terminer en beauté !

 

 

 


On en parle dans l'article