Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Alhadab, un fils de Camelot arrive au Haras de Vains en 2020 !

15/10/2019 - Mercato
Adrien Delaroque du Haras de Vains tient sa nouvelle recrue pour 2020 ! En effet, le jeune étalonnier enregistre l'arrivée de Alhadab. Ce fils de Camelot, issu d'une top famille en plat et en obstacle, et black-type à 2 et 3 ans sur les distances intermédiaires débutera ainsi sa carrière de reproducteur dans la Manche, avec des ambitions dans les deux disciplines ! 

 

Le beau Alhadab, la nouvelle recrue de Adrien Delaroque pour 2020 ! (© Studio Delaroque)

 

Au sortir d'une saison 2019 qui a vu Racinger briller de milles feux, le Haras de Vains peut se satisfaire, mais prépare déjà l'avenir !  Toujours en recherche de nouvelles recrues, Adrien Delaroque a trouvé sa pépite avec un cheval au profil mixte, mais qui sera bien évidemment recherché dans la discipline de l'obstacle. Sans plus attendre, faisons les présentations avec le nouveau venu, Alhadab

Alhadab, c'est avant tout un pedigree de grande qualité, et qui surtout ramène directement à l'obstacle. Elevé par Jean Philippe Dubois, il est issu de la première génération du crack Camelot, gagnant des 2000 Guinées, du Derby d'Epsom et de l'Irish Derby, avant de devenir un étalon de tout premier plan. Au haras, dans l'environnement très compétitif de Coolmore Stud, il est déjà père d'une vingtaine de gagnants de stakes alors que ses premiers produits n'ont que 4 ans. Parmi eux, les gagnants de Gr.1 en plat Latrobe (Irish Derby), Athena (Belmont Oaks) et Wonderment (Critérium de Saint-Cloud), mais aussi Sir Erec, gagnant de Gr.1 sur les haies en Irlande ! Camelot est de plus un fils de Montjeu, un étalon très recherché pour l'obstacle.

 

Camelot, le père de Alhadab, est un étalon polyvalent, et déjà une star !

 

Alhadab, qui a coûté 180 000 euros yearling, est né dans la pourpre. Sa mère, Grace Lady, elle aussi élevée par la famille Dubois, fut une super jument de course, gagnant à 4 ans le prix Jacques Laffitte (listed), mais surtout l'important prix Corrida (Gr.2), en battant les gagnantes de stakes Fate, Romantica, Sediciosa et Yellow And Green. Grace Lady, fille de Muhtathir, reconnu comme père de père, est pourtant née pour l'obstacle, puisque sa mère Parcelle de Sou fut placée du prix Sagan (listed) à Auteuil, et a donné naissance à Darwin's Fox, gagnant et multiple placé de Groupes sur les obstacles Outre-Manche. C'est aussi la très proche famille de Geluroni (2 victoires de Gr.3 à Auteuil), et Horabora Has et Hotmale Has.

 

 

Grace Lady, la mère d'Alhadab, lors de son succès de Gr.2 à Saint-Cloud ! (APRH)

 

En course, Alhadab n'a pas été en reste, puisque il a gagné sa classe 1 à 2 ans, juste après avoir débuté 2ème dans l'important prix de Crèvecoeur, derrière le futur gagnant de Gr.1 Olmedo. Il finira également 2ème du Critérium de Lyon (listed) à 2 ans, avant de réattaquer le programme classique à 3 ans. La meilleure performance d'Alhadab restera sûrement sa 2ème place dans le prix Noailles (Gr.3), battu d'une tête par Pharrell pour la gagne, tout en devançant Flag Of Honour, futur gagnant de L'Irish St Leger (Gr.1) et Gyllen, qui allait lui enlever le prix Eugène Adam. Il allait poursuivre avec une 3ème place dans le Greffulhe derrière Study Of Man, futur gagnant du Jockey-Club, et Alounak, gagnant de Gr.3 et placé de Gr.1.

Alhadab toise 1m63, et sera disponible au prix très attractif de 1500 € HT/PV la saillie ! 

 

Paré de la casaque Al Shaqab Racing, Alhadab a croisé le fer avec les meilleurs de sa génération ! (APRH)


On en parle dans l'article