Les Granges engrangent avec un nouvel étalon de choc: Diamond Green

01/12/2010 - Mercato des étalons

 

Les temps changent. Lorsque Diamond Green a quitté la France au terme de sa carrière chez André Fabre, et sauf s'il avait été gardé au Haras d'Ouilly par son propriétaire-éleveur Jean-Luc Lagardère, il eut été inconcevable qu’il s'installe dans le Gers au Haras des Granges, et même en France en général. Mais l'ancien aspirateur à bons chevaux qu'était l'Irlande traverse une crise terrible. Les éleveurs se débarrassent de leurs poulinières, qui ne se font plus saillir et du coup, il y a un surplus d'étalon dans le pays. C'est à ce moment qu'il faut être assez malin pour rechercher les bons coups. Organisée par le courtier anglais Richard Venn, très au point sur le marché des étalons (il a importé Deportivo, Martillo, Zafeen, Milk It Mick, Croco Rouge), l'affaire s'est donc conclue entre Ballyhane Stud, haras irlandais où était stationné Diamond Green (à 5000 €), et Mathieu Daguzan-Garros.

 

Diamond Green part d'Irlande et rejoint le Gers au Haras des Granges

 

L'honneur de la Gascogne

" Il me chauffe, ce cheval ! " Mathieu partait motivé en Angleterre. " C'est le dernier champion de Lagardère, un gascon ! Je suivais déjà Diamond Green de très près quand il courait. Il est resté invaincu à 2 ans et André Fabre en faisait grand cas. Pour parler clairement, il a été victime de son jockey Gary Stevens à 3 ans: trois fois 2e de Gr.1 de suite ! En plus, dans la Poule d'Essai des Poulains, il se fait écraser par Antonius Pius alors qu'il venait pour gagner."

 

Sous casaque grise toque rose, Diamond Green vient chercher la 2e place du Prix du Moulin de Longchamp remporté par Grey Lilas, à Antonius Pius, Denebola, Whipper, Paolini, Lucky Story et Le Vie Dei Colori.


Monté par Gary Stevens...

Lauréat du Prix de la Rochette (Gr.3) à 2 ans, Diamond Green, très beau cheval bai brun, a donc conclu 2e d'American Post dans la Poule d'Essai, puis encore 2e des St James's Palace Stakes à Royal Ascot, battu d'une encolure par Azamour, puis encore 2e de Grey Lilas dans le Prix du Moulin de Longchamp. Encore...2e de La Coupe à 4 ans, il a fait un essai infructueux aux Etats-Unis avant de s'installer étalon en Irlande en 2007. Diamond Green a eu sa 1e génération de 2 ans en 2010. Selon les statistiques d'Hyperion au 8 novembre, Diamond Green comptait pas moins de 20 gagnants individuels de 24 courses différentes. Il a obtenu un nouveau succès à Wolverhampton fin novembre.

 

Mathieu Daguzan-Garros: un fier gascon


 

La souche maternelle des "D" de Lagardère

Cet étalon est très bien connu en France pas seulement par sa carrière mais aussi sa souche maternelle extrêment prolixe, la souche des "D" de Lagardère. C'est notamment le demi-frère de Diamilina et Diamonixa, 2 filles de Linamix qui ont gagné Groupe. Sa soeur Diyaraka (Clodovil), gagnante cette année à Longchamp et Saint-Cloud, passe d'ailleurs aux n°64. Ajoutons qu'une autre soeur par Linamix, nommée Dali's Grey, a produit en Australie un certain Bauer, 2e de la Melbourne Cup.

 

Le Haras des Granges va accueillir Diamond Green en 2011

 

Green Desert, un père de pères


Enfin, Diamond Green est un des rares Lagardères sans Linamix. C'est en effet un fils du grand étalon Green Desert, un père de pères archi confirmé puisqu'il a donné Oasis Dream, Cape Cross et Invicible Spirit. Il fera la monte à 3000 € au Haras des Granges au côté de Chineur, qui est actuellement 20e étalon européen pour les chevaux en 2e production. Rashbag est quant à lui monté dans l'ouest, au Haras du Grand Chesnaie.


Voir aussi...