22/07/2011 - Focus divers

Une poulinière revient aux courses après 3 poulains et 6 ans d'absence

22/07/2011
Cette année 2011, le meeting d'été de Pompadour en Corrèze comprend une particularité sans doute jamais vue dans la France des temps modernes : le retour en courses d'une jument d'obstacle âgée de 10 ans et toujours maiden, Bahia Green, après 6 ans d'absence et 3 poulains ! Elle a conclu 5e pour sa rentrée et court le dimanche 24 juillet en steeple-chase.

 

Cela se faisait souvent "dans le temps" quand on n’arrivait pas à caser une femelle à l'entrainement, ou surtout quand celle-ci revenait des courses avec un tendon par terre et qu'il valait mieux rentabiliser le temps de convalescence ! Parfois donc, des juments revenaient sur les hippodromes après avoir fait un poulain. Il est même survenu que des mamans affrontent leurs enfants ! Ainsi Gérisandre, qui au début des années 80 guerroyait dans les bons cross face à son 1e produit Kirisandre, qu'elle avait fait à l'âge de 4 ans. Pour l'anecdote, Gérisandre avait ensuite attendu l'âge de 13 ans pour faire un 2e produit, en 1985. Celui-ci, Teri, deviendra un sorte de héros, vainqueur de 26 courses de 5 à 15 ans, et encore titulaire d'une place à l'âge de 17 ans !

 

Bahia Green, âgée de 10 ans, revient aux courses après 6 ans d'absence et 3 poulains


Bahia Green n'en sera jamais là, car elle n'a pas encore gagné la moindre course à 10 ans. Mais tout de même, son défi n'est pas une sinécure. Jument bien née, fille de Green Tune, Bahia Green a été entrainée par Bernard Barbier dans sa jeunesse. Elle a accumulé pas mal d'échecs bien qu'ayant été classée 3e d'une bonne course de haies à Enghien, le Prix Marise. Aujourd'hui, elle se retrouve à l'entrainement chez Anne-Laure Guildoux, installée depuis 3 ans à Pompadour en Corrèze après avoir quitté Nancy.

 

Anne-laure Guildoux: " je suis venue de Nancy en meeting d'été avec 4 chevaux à Pompadour en 2008 pour rejoindre mon mari Mickaël qui montait pour Guillaume Macaire, et nous sommes restés là."



" Son propriétaire, Guy Barsi, avait acheté cette jument pour faitre poulinière. Mais elle a ainsi chassé tout l'hiver, tout comme Oriental Tramp, et comme il la trouvait bien, il m'a demandé de la réessayer à l'entrainement..." Propriétaire par ailleurs de la classique d'Auteuil Nikoline, Guy Barsi, avocat au barreau de Paris, est natif de la régionde la Corrèze et possède le Haras du Puy. Son frère Bernard, également avocat travaillant en Belgique, est l'heureux propriétaire de Lily of the Valley, fille de Galileo gagnante de Gr.1, dont la valeur est inestimable.

Entre sa dernière course en 2005 et sa rentrée en 2011, Bahia Green est donc devenu poulinière. Elle est passée sur le ring de Saint-Cloud en février 2007, c'est à dire avant la crise financière mondiale, et s'est vendue pour la belle somme de 15.000 €, pleine pour la 1e fois de Goldneyev (voir le pédigrée Arqana). Le produit né, âgé de 4 ans, n'a pas débuté, tout comme son frère de 3 ans par Laveron. Bahia Green a ensuite eu une femelle de Balko en 2009, toujours élevée par le Haras du Puy.

 

Mickaël Guildoux au Haras de Chignac: "c'est du solide"


Avant d'arriver à Pompadour, Anne-Laure Guildoux s'était faite un nom en tant qu'entraineur depuis sa base de Nancy dans l'Est. Puis elle a déménagé en 2008. " Je suis venue avec 4 chevaux rejoindre Mickaël (NDLR : son mari, jockey d'obstacle) qui faisait le meeting de Pompadour pour Guillaume Macaire. Ca m'a plu. Nous ne sommes pas repartis d'ici." De fait, Anne-Laure et Mickaël Guildoux, qui travaillent désormais ensemble, se sont installés à quelques kilomètres de l'hippodrome dans les magnifiques écuries à l'ancienne du Haras de Chignac, un établissement de 90 hectares et 40 boxes qui appartient aux Haras Nationaux et qui est à vendre. les Guildoux ont 15 chevaux, dont la star de l'écurie Black Law, qui vient d'enlever une 5e succès sur la piste de Pompadour (voir les courses de Pompadour sur RACECOURSE.PRO)

 


 



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article