14/11/2011 - Focus divers

Grand d'Auteuil pour les "petits" qui rêvent en grand

14/11/2011
On peut toujours rêver. Et oui, on peut toujours rêver des sommets de la Butte Mortemart. La preuve, le pensionnaire de Bernard Beaunez Grand d'Auteuil a remporté ce dimanche 12 novembre le Prix Renaud du Vivier (Gr.1). Il a été élevé par Nathalie et Jean-Raymond Breton à Pré-en-Pail à la frontière de l'Orne et de la Sarthe. Histoire et galerie de photos.

Après avoir passé toute leur vie à Maisons-Laffitte, Nathalie et Jean-Raymond Breton ont quitté l'agitation parisienne pour s'installer dans le calme d'un fermette au bout d'un chemin, à Pré-en-Pail. C'était en 2001. L'idée était de devenir éleveur. Tout juste 10 ans plus tard, avec leurs moyens et surtout leurs bras, les voilà éleveur d'un gagnant de Gr.1 : Grand d'Auteuil.

 

Le gris Grand d'Auteuil domine le favori Sleeping Mat (PHOTO APRH)



Alors qu'il avait déjà montré un peu de talent en plat, Grand d'Auteuil a gagné d'emblée sur les haies de Cagnes l'hiver dernier. Vainqueur d'un quinté/listed mi-septembre, voilà le gris entrainé par Bernard Beaunez et monté par Jonathan Nattiez qui atteint le fin du fin dans le Prix Renaud du Vivier. Il offre son 1e Gr.1 à tout son entourage, lié depuis des dizaines d'années, vivant tant que possible de ce métier des courses qui permet parfois à des "petits" de se retrouver soudainement plus forts que les poids lourds.

 

Grand d'Auteuil lorsqu'il était foal en 2007, dans les prairies de Jean-Raymond Breton sur les hauteurs de Pré-en-Pail en Mayenne.


Jean-Raymond Breton a excercé toutes les professions possibles à Maisons-Laffitte à l'époque (sauf agent de jockeys, métier alors inconnu). Tout d'abord jockey, puis 1e garçon et enfin entraineur public. Il y a 10 ans, il se lance dans l'élevage, quitte donc Paris avec femme et enfants. On imagine aisément sa fierté aujourd'hui, accompagné de son fils de 14 ans Jean-Baptiste, qui monte des courses de poneys, lorsqu'il revient à Auteuil non plus en tant que petit entraineur mais comme éleveur de champion...

 

Jean-Raymond Breton en selle sur Grand d'Auteuil durant l'été 2011 quand il est rentré "à la maison", ici accompagné par son fils Jean-Baptiste, qui monte le shetland de course Ultim



Jean-Raymond monte toujours à cheval. En effet, il s'est confectionné une piste et effectue lui-même les débourrages et le pré-entrainement des produits de ses 5 poulinières. Il n'a plus Fontange, la mère de Grand d'Auteuil, puisqu'elle est partie à la retraite. Il l'avait récupérée en cours de carrière auprès de Catherine Ternynck (co-éleveur du poulain) en 2006. Toute la famille s'est illustrée à petit niveau en plat dans le sud-est, sous l'entrainement de Christian Scandella. Fontange elle-même a gagné une modeste épreuve à Nîmes. Grand d'Auteuil est le 1e produit qu'il a eu avec Fontange, après qu'il ait choisi son étalon, Great Pretender, qui n'avait pas encore de chevaux en âge de courir à l'époque et faisait la monte au Haras de la Hétraie chez Pascal Noue, à l'époque situé non loin de Pré en Pail, au Merlerault. Jean-Raymond a conservé une propre soeur de Grand d'Auteuil, nommée Dame de Pail, âgée de 3 ans et entrainée par Bernard Beaunez. Fontange a été reprise après la naissance de Dame de Pail par Catherine Ternynck qui lui offre sa retraite par le biais du partenariat entre France Galop et La Ligue pour la Protection du Cheval.


 

Nathalie et Jean-Raymond Breton s'occupent activement de l'organisation de courses de poneys dans l'ouest, comme ici la réunion d'Alençon en juillet.

Dans le couple Breton, Monsieur fait tous les métiers du cheval, et madame, qui travaille dans un cabinet comptable à Alençon, vit l'affaire avec la plus grande passion en compagnie de son fils Jean-Baptiste. Ensemble, ils participent d'ailleurs à des courses de poneys, et s'occupent activement de la Fédération des Poneys de l'Ouest. Nathalie a ainsi mis sur pied une réunion entière de courses de poneys à Alençon en juillet. Rappelons que les courses de poneys sont un insondable réservoir de futurs grands jockeys, ainsi Olivier Peslier, David Cottin, Maxime Guyon et bien d'autres.

Voir la réunion de courses de poneys d'Alençon sur France Sire TV

Voir le reportage de découverte des courses de poneys sur France Sire TV
Voir le championnat final des courses de poneys à Cossé-le-Vivien sur France Sire TV (avec 2 cross !)
 


On en parle dans l'article


Commentaires

Respect Frérot
Véronique - 31-03-2013 12:42