02/06/2009 - Infos générales

Grand Prix de Chantilly: le trou de mémoire de Danseuse du Soir

02/06/2009
La victoire de Scintillo dans le Grand Prix de Chantilly rappelle le talent de sa championne de mère Danseuse du Soir, une gagnante de la Poule d'Essai qui jusque là avait oublié son destin pendant 15 ans. Un sacré trou de mémoire.  


Scintillo est la 11e produit de Danseuse du Soir. Il est le meilleur fils de sa mère, devançant le 10e nommé Jumbajika. Danseuse du Soir va à l'encontre des études très sérieuses qui démontrent en moyenne que les meilleurs produits des poulinières sont parmi les premiers nés, entre le 2e et le 4e. Bien sûr, les exceptions sont nombreuses, mais là c'est à n'y rien comprendre et la famille Wildenstein doit s'arracher les cheveux.

 

Scintillo

 


Rien, rien, rien, et puis tout d'un coup!


En effet, Danseuse du Soir fait autant plaisir à ses récents propriétaires, Woodcote Stud, qu'elle avait frustré les Wildenstein. Championne à 2 et 3 ans, gagnante du Robert Papin (Gr.2) à 2 ans puis de la Poule d'Essai mais aussi du Prix de la Forêt, elle a aligné les catastrophes au haras pour la casaque bleue qui ne mégotait pourtant pas sur les saillies de Nureyev, Kingmambo, Riverman, etc...Ils l'ont vendu par dépit en 2000, pleine de Loup Sauvage. Woodcote Stud s'en est porté acquéreur. Le fils du Loup Sauvage, nommé Loup du Soir, n'a pas été bon. Depuis, Danseuse du Soir a eu 2 produits en 4 ans, alors qu'elle avait donné 9 foals en 9 ans. Mais la qualité s'est révélée inverse à la productivité, car juste avant Scintillo, déjà vainqueur de Gr.1 dans le Gran Critérium de San Siro à 2 ans, Woodcote a eu la joie de gagner 4 Groupes de 1200 à 1600 m avec Jumbajibaka.


Danseuse du Soir

 


Le père de ce dernier, Barathea, vient de mourir en Irlande. L'auteur de Scintillo, Fantastic Light, formidable coursier pour Godolphin qui défit Galileo dans un duel historique à l'occasion des Irish Champion Stakes de Leopardstown, est aujourd'hui étalon au Japon pour le compte de Darley.

 

 

Fantastic Light

 


Les danseuses de Woodcote Stud


Le fait que Woodcote Stud ait acheté Danseuse du Soir n'est pas un heureux hasard ou un coup de folie. Ce haras britannique détenait déjà sa jeune soeur Danseuse du Nord. 3e des Prix de Malleret (Gr.2) et Royaumont (Gr.2) sous leurs couleurs en l'entraînement d'Elie Lellouche, elle n'a guère réussi directement au haras, mais sa 1e fille Zappeuse (Kingmambo) a donné la semi-classique Danzon (Royal Academy), gagnante du Prix Vanteaux pour Jean-Claude Rouget. Danseuse du Nord (Kahyasi) et Danseuse du Soir (Thatching) font partie d'une sacré fratrie, avec Circus Dance, 3e du Jockey-Club (Gr.1), Dan Springs, gagnante du feu-Piaget d'Or (Gr.1) et Don Corleone, vainqueur de listed.
Bref, une souche riche, mais pas facile à suivre



Commentaires

Soyez le premier à commenter cet article