Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Demain : Kill
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Ecurie des Mottes: les 21 yearlings en photos

18/12/2015 - Focus Ă©leveurs
Créateurs de l'Ecurie des Mottes en Anjou, Claudie et Joël Poirier proposent les photos des 21 yearlings qui ont été rassemblés récemment en Anjou après avoir passé la belle saison dans le Jura pour la plupart d'entre eux. Il s'agit d'un panel de PS et AQPS, de chevaux de plat et d'obstacle, de poulains élevés mais aussi acquis à l'amiable ou aux ventes.
 
 
 
Depuis 3 ans, l'Ecurie des Mottes a adopté un mode de transhumance avec ses chevaux. Installés dans la Vallée de la Loire, à Soucelles en Anjou, Claudie et Joël Poirier exploitent 80 hectares séparés en 2 parties distinctes : les terres "hautes", saines et sablonneuses pour l'hiver, et les terres basses, enrichies par les innondations annuelles du Loir qui déborde tous les ans sur plusieurs kilomètres de large. L'ensemble du terroir est donc très minéral, avec des hivers tempérés (la fameuse douceur angevine) et des printemps précoces. Mais parfois, l'été peut se révéler bien sec. Une 20aine de chevaux d'âge (au repos, poulinières non suitées, etc...) est alors lâchée en liberté dans "la grande prairie" un pré communal de 400 hectares d'un seul tenant, tandis que les foals passent leur 1ère année dans les meilleurs prés en bord de rivière.
 
A la suite d'un printemps particulièrement sec, voici 5 ans, Claudie et Joël Poirier avaient envoyé une dizaine de yearlings dans la Nièvre, plus favorisée cette année-là. Convaincus, ils ont continué et pris un abonnement depuis 3 ans dans le Jura, l'exact opposé de l'Anjou. Pour un changement, c'est un changement, l'idée étant de proposer aux yearlings un apport complémentaire de nourriture, de climat et d'éducation, dans un lieu éloigné de leur site de naissance.
 
 
 
 
Ainsi, sur les conseils de Frédérique et Raphaël Detouillon, du Haras de Longechaud près de Besançon dans le Haut-Doubs, et déjà habitués à accueillir des chevaux venant de l'ouest, les chevaux sont arrivés chez leur voisin Bernard Petitjean et sa famille. Ils sont alors mis en bande pour la 1ère fois, regroupés selon leur nombre, entre 10 et 15, et passent toute la belle saison, entre juin et novembre, entre deux prés de 30 hectares chacun. Autant dire qu'ils ont de la place.
 
Mâles et femelles devant se mélanger, tous les yearlings sont manipulés chez Anne-Marie Poirier au Haras du Chêne pendant le mois de mai, étant "enjambés" sans aller à la piste, et les mâles sont castrés avant de partir dans le camion d'André Quesny.
 
VOIR LA JUMENTERIE COMPLETE DE L'ECURIE DES MOTTES
 
En 2015, 14 yearlings ont fait cette transhumance. Mais par ailleurs, l'Ecurie des Mottes fait toujours quelques acquisitions à l'amiable ou sur les rings. Ainsi, ils ont acheté à Gaëtan Poutier, en partenariat avec François Nicolle, une soeur du bon 4 ans d'Auteuil Groove par Moss Vale nommée Lai Tika. Ils ont aussi acquis 3 filles de Maresca Sorrento, une souche "Hérodière" AQPS chez André Frémont, une PS pour son modèle chez un voisin Joël Poitou, et une autre AQPS à Alain Peltier, président du Lion d'Angers, qui est née aux Haras des Passions chez son fils et sa belle-fille Maxime et Mylène Peltier. Nommée Evidence Bleue, elle est le 1er produit de Tunique Bleue, gagnante, soeur des bons vainqueurs Apéro Bleu et Upsilon Bleu, et issue de la formidable souche des "Bleue, d'où Edredon Bleu et tant d'autres. En septembre à La Teste, l'Ecurie des Mottes a acheté sur le ring d'Osarus une femelle très bien née, présentée par le Haras de Montaigu, soeur de Star Valley et Kandidate (2 gagnants de Groupe) par No Risk At All.
 
 

Joël et Claudie Poirier avec Camaieu des Mottes après sa victoire dans le Prix Vidéo Rock à Moulins à l'automne 2015.
 
 
Enfin, depuis 3 ans, certaines juments de l'effectif sont déléguées chez Sébastien Constant dans le Cantal, lui aussi placé en altitude à plus de 700 m ! Quatre yearlings sont ainsi rentrés en 2 fois, dont un frère d'Okiel des Mottes et une femelle anglo-arabe issue d'un croisement "à l'envers", celui de Fairplay du Pécos et la PS Arrow des Mottes. Enfin, une pouliche élevée en collaboration avec Nicolas et Jacques Cyprès, nommée Lilly Flower, est arrivée de la Nièvre à l'automne.
 
Eleveurs, acheteurs, mais aussi vendeurs, les Poirier ont donc vendu quelques éléments de la génération 2014, qui ne figurent donc pas dans la série de photos : 
 
  • Mâle de Maresca Sorrento et Ouhétu des Mottes (6 victoires). Vendu à Seamus Murphy. Exporté en Irlande.
  • Femelle de Network et Qasino des Mottes (mère de Banco et Camaïeu des Mottes). Vendu à Seamus Murphy. Exporté en Irlande.
  • Femelle de Maresca Sorrento et Ewing des Mottes (soeur de Farlow des Mottes). Vendue à François Nicolle.
  • Mâle de Sunday Break et Puszta des Mottes (Prix des Guilledines, Prix Glorieuse).
 
LES 21 YEARLINGS EN PHOTOS
 
 
Epsom des Mottes (AQPS) : hongre par Maresca Sorrento et Nellyssa Bleu (Epervier Bleu), mère de Babylone des Mottes)
 

Eclat des Mottes (AQPS) : hongre par Poliglote et Sun des Mottes (Adnaan) : gagnante du Prix de Craon
 

Eterna des Mottes (AQPS) : femelle de Smadoun et Tataouin (Dom Alco) : gagnante, soeur de Rameur, grande souche d'Armaillé.
 

Evidence Bleue (AQPS) : femelle de Maresca Sorrento et Tunique Bleue (Panoramic) : gagnante, soeur d'Apero Bleu et Upsilon Bleu, souche des "Bleu" d'Alain Peltier.
 
 

Kaligoussa (PS) : femelle par No Risk At All et Vallée des Fleurs (Royal Academy) : mère de Star Valley et Kandidate
 
 

Lai Tika (PS) : femelle de Moss Vale et Dallas des Mottes (Maresca Sorrento) : mère de Groove, soeur de Farlow des Mottes



Okmoss des Mottes (PS) : hongre par Moss Vale et Oktodez (Java Gold ) : Prix de l'Elevage, mère d'Okiel des Mottes.
 

Elisa des Mottes (AQPS) : femelle de Maresca Sorrento et Saoma (Laveron) : gagnante, souche Couétil
 

Lilly Flower (PS) : femelle de Coastal Path et Lilly Lando (Lando) : soeur de Danaw et Commingeois.


 
 Alinea des Mottes (PS) : hongre par Naaqoos et Star of Gracie (Samum) : soeur de 4 black type, mère de 2 gagnants.

 
 
Elue des Mottes (AQPS) : femelle par No Risk At All et Omance (Video Rock) : mère d'Alto des Mottes, souche Bruno Vagne).
 
 
Elza d'Hérodière (AQPS) : femelle par Maresca Sorrento et Myrtille d'Hérodière (Rifapour), gagnante, mère de gagnant.
 

Email des Mottes (AA): femelle de Fairplay du Pecos et Arrow des Mottes (Denham Red), soeur de Veni des Mottes.
 
 
 Epeo des Mottes (AQPS) : femelle de Full of Gold et Lasix des Mottes (Rifapour ) : (Prix de Guillédines, GP Nantes, mère de Brio des Mottes.
 
 

Go On des Mottes (PS) : mâle par Never On Sunday et En Route (Kaldounévées ) : 3 victoires, soeur de 2 black-type.

 
 Okman des Mottes (PS) : hongre par Rajsaman et Oktavia des Mottes (Lando), gagnante, soeur d'Okiel des Mottes)
 
Pelmoss des Mottes (PS) : hongre de Moss Vale et Pelegrina (fille de Carla, soeur de Zain Al Boldan et Svedov), mère de Kimbra et Caramaal.
 

Rokchief des Mottes (PS) : hongre par Moss Vale et Rockfield Rose (Kyllachy) : gagnante, soeur de 4 black type, cousine de Hoof It.
 
 

Youyou du Breteau (PS) : femelle par Maresca Sorrento et Loup du Breteau (Loup Solitaire) : nièce de Radjah River et Fairly d'Ohara.

 
Valera des Mottes (PS) : hongre par Moss Vale et Golden Era (Three Valleys) : gagnante, soeur de 3 black type)

On en parle dans l'article