Aujourd'hui : Lexington, Kentucky
The October Sale
Aujourd'hui : Kill
Autumn Yearling Sale
Demain : Deauville
Vente de Yearlings d'Octobre
Demain : Kill
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle
Lexington, Kentucky - le 05/11/2019
The November Sale

Myboycharlie repart en Australie après 142 juments saillies au Mézeray en 2017

28/06/2017 - Zoom sur
 Revenu en France en 2017 après avoir été absent en 2016, Myboyharlie a été accueilli très chaleureusement cette année, à la faveur des résultats de sa production dont Sistercharlie, récente dauphine du Prix de Diane Longines. Il vient de repartir du Mézeray vers l'Australie avoir sailli sa 142e jument.

 
Myboycharlie au Haras du Mézeray avec son étalonnier Samuel Maupile.

Lui qui avait atteint le score de 103 puis 176 juments couvertes en 2012 et 2013 au Haras du Mézeray, MyBoycharlie n'était pas revenu d'Australie à la fin de l'année 2015. En revanche, à la faveur des résultats de sa production sur les pistes françaises en 2016, notamment grâce à Cheikeljack, vainqueur du Prix Djebel (Gr.3) et Camprock, gagnante du Prix Pénélope (Gr.3), il a fait son retour au Haras du Mézeray pour la saison de monte 2017. Cet ancien lauréat du Prix Morny est reparti sur un rythme élevé puisqu'il a couvert 142 juments ce printemps. Fin juin, il vient de reprendre l'avion pour les Antipodes afin d'enchaîner une 2e saison  Vinery Stud dans la Hunter Valley, dans la région de Sydney. A l'autre bout du monde, son actualité a été enrichi par le nouveau succès de Gr.1 de la jument Jameka, déjà gagnante de la Caulfield Cup (Gr.1) en octobre 2016 face aux meilleurs mâles de la distance classique. Nous l'avons pris en photo le 14 juin, juste après qu'il eut sailli sa 142e et dernière jument au Haras du Mézeray. Myboycharlie est déjà attendu l'année prochaine, lui qui vient de voir sa fille Sistercharlie conclure 2e du Prix de Diane Longines (Gr.1) après avoir remporté le Prix Pénélope (Gr.3) à Saint-Cloud le 23 avril. La pensionnaire d'Alex Pantall, acquise pour moitié par White Birch Farm, c'est à dire l'américain Peter Brant, a été confiée désormais à Alain de Royer-Dupré.