Dalakhani

Père de 4 gagnants classiques : Reliable Man (Prix du Jockey-Club), Moonstone (Irish Oaks), Conduit (King George VI & Queen Elizabeth Stakes) et Duncan (Irish St-Leger), Dalakhani a été sacré meilleur cheval de l'année en 2003 après ses victoires dans le Prix du Jockey-Club et le Prix de l'Arc de Triomphe. Egalement vainqueur de Gr.1 dès l'âge de 2 ans, ce fils de Darshaan et de l'exceptionnelle Daltawa est le père de 8 laurétas individuels de Gr.1 dont Second Step (Grand-Prix de Berlin 2015) et Integral (Sun Chariot Stakes 2014).

Doctor Dino

Champion international, solide voyageur classique de 2 à 6 ans, Doctor Dino a remporté 5 courses de Groupe dont 3 Gr.1. Ses produits sont performants au plus haut niveau à Chantilly (Physiocrate, 2e Prix de Diane Gr.1), en Angleterre (La Bague Au Roi, Listed) et à Auteuil et Enghien grâce à Ardina (Prix Dominique Sartini Listed, 3e Prix Bournosienne Gr.3) et des placés de Listed en 2016 Docteur du Ballon, Dottore. Doctor Dino est également le père de Virimoon, lauréate du Prix Marcel Boussac espagnol en 2013.

Vincent Pré-entrainement

Après de nombreuses expériences en France et à l’étranger, Vincent Le Roy s’est installé débourreur pré-entraineur en 2011 dans le Finistère sur le « dernier caillou avant l’Angleterre » à Plougastel Daoulas avec déjà plusieurs succès à son actif tel Un Temps Pour Tout, lauréat de Gr.1 à Auteuil et de deux Gr.3 à Auteuil et à Cheltenham.

Une édition de l'Arc de Triomphe sans les classiques du printemps

Les deux palois, vainqueurs des deux classiques cantiliens, sont absents pour des raisons différentes mais le gagnant du Derby d’Epsom est bien présent. Le très habile Xavier Bougon vous décortique la 95ème édition du Prix de l'Arc de Triomphe.

Poliglote fera la monte de façon privée en 2017

Il est régulièrement en haut de l'affiche et domine souvent les classements, Poliglote, le père de Solemia, la gagnante du Prix de l'Arc de Triomphe 2012 ; de So French, le vainqueur du Grand Steeple Chase de Paris 2016 ; de Don Poli, Fleur d'Ainay ; Hinterland ; Saint du Chenet ; Berryville ; Prince Oui Oui ; Tanais du Chenet et tant d'autres... Bref Poliglote ne fera plus la monte de manière publique dès 2017. Cette décision a été prise car ce héros du parc français soufflera sa 25ème bougie l'an prochain. Cette année, il a sailli 56 juments mais seulement la moitié ont été testées pleines. Déjà très limité ces dernières années, son book de jument sera réduit davantage pour le préserver au maximum.

Zambezi Sun part en Irlande à Coolagown Stud

Pascal Noue du Haras de la Hetraie et manager de Zambezi Sun nous a appris que son étalon partira en Irlande à Coolagown Stud chez David Stack pour la saison de monte 2017. Cette année, ce haras irlandais créé en 1998par Bernie et David Stack accueillait un gagnant de d'Irish Derby et fils de Montjeu Frozen Fire; Solskjaer, le frère du champion Yeats par Danehill ainsi que les anciens français Carlotamix et le malheureux Apsis (mort en avril 2016).

Un futur Punch Nantais dans le catalogue de la Vente Mixte du Lion d'Angers Osarus 2016?

Le 4 Novembre 2016, en DIRECT sur France Sire TV, aura lieu la vente mixte Osarus du Lion d'Angers sur l'hippodrome de l'Isle Briand. Cette année, 124 produits ont été catalogués dont 57 yearlings, 16 stores, 6 chevaux à l'entrainement, 10 foals et 35 juments et poulinières. En 2013, un certain Punch Nantais avait été vendu par le Haras des Embruns à Daniel Allard. Sa 1/2 soeur par Dragon Dancer sera l'une des attractions de cette vacation. Découvrez ci-dessous le communiqué de presse d'Osarus.

Dans les prés du Haras d'Ayguemorte en Gironde

Le Docteur vétérinaire Yves Fremiot et sa fille Virginie nous ont ouvert les portes de leur haras à Ayguemorte en plein coeur du vignoble des Graves, un haras étendu sur plus de 70 hectares le long de la Garonne au sud de Bordeaux. Les éleveurs de Vertigineux, Go Milord, Gat, Gemix, Du Pyla et tant d'autres nous font découvrir leurs foals de l'année. Voir les PHOTOS. Source WWW.ECSSO.FR

Dans les prés de Jean Biraben

C'est une personnalité incontournable dans le paysage des courses et de l'élevage et plus encore plus dans sa région, le sud-ouest où son haras est installé à Beuste, à quelques kilomètres de Pau. Jean Biraben possède plus de trente poulinières, souvent en association. L'éleveur de Double Car, Zamouncho, Martalin, Zaliapour, Mindza, Storm River, Bulkohv, Lord Of Gracie et tant d'autres nous a ouvert les barrières de ses prés pour vous faire découvrir sa production 2016. Voir les PHOTOS des foals. Source WWW.ECSSO.FR

Dans les prés de Rémi Sabatier dans l'Aveyron

Installé à Saint-Parthem dans l'Aveyron à la limite du Cantal et du Lot à deux pas de Conques, Rémi Sabatier a déjà élevé des classiques anglo-arabes à l'instar de Fougère Aigle, lauréate du Grand Prix des Anglo-Arabes dont il conserve une fille à l'élevage ainsi que des pur-sang arabes et des pur-sang anglais s'étant illustrés dès l'âge de 2 ans comme Yes Mate, gagnante d'une course B à Compiègne. Voir les PHOTOS des foals. Source WWW.ECSSO.FR

Tirwanako, un as des statistiques vers un 2e départ

En ayant décroché la 5e victoire de sa carrière dans le Prix Bulan à Enghien, le brave AQPS Vauban Laugil a non seulement ajouté 25.000 € à son compte en banque mais aussi mis à l'honneur son père Tirwanako. C'est un étalon totalement méconnu mais qui affiche des stats étonnnantes et qui sera d'ailleurs relancé en 2016, à l'âge de 14 ans.

Willie Mullins - Gigginstown, ils divorcent !

Le Racing Post nous apprenait ce matin que Gigginstown House Stud, l’écurie de Michael O’Leary, le grand patron de Ryanair, et de son frère Eddie, avait retiré une soixantaine de chevaux à l’entrainement chez le maître Willie Mullins dont les gagnants de Gr.1 Apple’s Jade et Don Poli. Le tout pour une histoire d’augmentation de pensions à l’entrainement ! Lire les réactions des parties concernées.

Dans les prés de Laure et Didier Giethlen

10 foals sont nés cette année au Haras du Val des Merles, le haras de Laure et Didier Giethlen installé dans le Lot à La Capelle Marival entre Rocamadour et Figeac, non loin de Gramat. Ce couple d'éleveur a élevé des classiques chez les pur-sang arabes et anglo-arabes mais élèvent également des pur-sang et chevaux AQPS. Souvent à l'honneur lors des concours de modèles et allures, cf le dernier titre de cochampion suprême de leur poulain Entrée de Jeu lors du dernier Show Anglo de La Teste, Laure et Didier Giethlen vous présente leurs futurs champions. Voir les PHOTOS. Source WWW.ECSSO.FR

Réalisez votre film : c'est la saison !

Alors que l'arrière-saison s'annonce encore radieuse, vous pouvez profiter des couleurs automnales pour filmer vos étalons ou vos établissements, notamment au drone. Octobre est en effet la période idéale pour mettre en valeur vos plus belles images.

Dans les prés de : Vincent Corp dont 2 foals par Walk In The Park

Eleveur dans l'Aveyron, Vincent Corp s'est installé récemment à son propre compte à Foissac à la limite du Lot. Ce jeune professionnel est aujourd'hui à la tête d'une jumenterie de 9 éléments dont la pur-sang La Riska et l'anglo-arabe Laureen, toutes deux suitées cette année d'un mâle de Walk In The Park si prisé par les acheteurs anglo-irlandais. Ces deux poulains sont bien entendu à vendre. Vincent Corp vous présente ses 8 foals de l'année. Voir les PHOTOS. Source WWW.ECSSO.FR

Pierric Rouxel élu Président de l'Asselco...et il a des choses à dire !

  " Nous avons 5 jeunes éleveurs qui sont élus nouveaux membres au comité, dont 2 à des postes clés. C'est pour moi très important de voir une nouvelle génération prête à reprendre le flambeau." Pierric Rouxel, le nouveau Président de l'Asselco (Association des Eleveurs de Chevaux de Courses dans l'Ouest, élu à Craon le 26 septembre, aborde son mandat avec enthousiasme.

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe : pour gagner, faut-il acheter ou élever ? (2/2)

En l’absence inattendue de La Cressonnière, le favori est un anglais Postponed (Dubawi). Il avait été acheté yearling 360.000 Guinées à Newmarket par John Warren et Charles Gordon-Watson. Notre tour de cour à la recherche des gagnants de l’Arc achetés et non élevés se poursuit par les éditions à partir de 1924. Une étude signée Xavier BOUGON.