Saga des Pelat (3/5) : René et ses vedettes, Nikellora, Bagheera, Soltikoff

La Saga des Pelat racontée par Xavier Bougon se poursuit avec son 3e épisode. Après Georges, c’est René Pelat, son frère cadet, qui s’exile au nord des frontières du Sud-Ouest dans le Grand Nord, le département de Seine et Oise. Le second pilier de la famille sera le plus prolifique en matière hippique puisqu’il est à l’origine de trois générations d’entraîneurs, son fils Pierre, son petit-fils, Jean-Pierre et son arrière petit-fils, Nicolas Douïeb.

Maroc : au coeur de Jalobey Stud, le nouveau grand haras du pays

Crée en 2007 sur d’anciennes exploitations collines à 20 kilomètres de Rabat au Maroc, Jalobey Stud se présente comme un haras leader dans le pays mais aussi avec des ambitions internatrionales, sous l’impulsion de Sharif El Alami. Etendu sur plus de 100 hectares, déjà doté de 40 boxes avec une nouvelle tranche de 40 boxes et une piste d’entrainement en construction, Jalobey Stud emploie sur place 80 personnes. Responsable du haras, François Césaire nous offre une visite guidée de l’élevage de Jalobey Stud, composé de 40 poulinières à majorité pur-sang anglais, plus les étalons, et qui possède tous les équipements les plus modernes, notamment une développeuse numérique de radiographie.

Saga des Pelat (2/5): Monsieur Georges, franc-parler, accent bien trempé, petits-déjeuners.

Poursuite de la série sur la Saga des Pelat : nous sommes en 1920 et un jeune landais débarque à Maisons-Laffitte, avec une valise en bois et 50 francs en poche. Dix ans plus tard, Monsieur Georges s’installe dans le Parc muni d’une autorisation d’entraîner. Près de 50 ans plus tard, le doyen des entraîneurs en activité à Maisons-Laffitte quitte définitivement la profession. PALMARES COMPLET.

Maroc : visite de Rabat, où part s'installer Jean de Roualle

Entraineur classique en France, Jean de Roualle part s’installer au Maroc début mai. Il prend en charge l’écurie de course de Jalobey Stud, qui ambitionne de devenir de propriétaire-éleveur n°1 du pays, mais aussi de se développer jusqu’à participer aux grandes épreuves internationales avec ses pur-sang. Les chevaux de Jalobey sont entrainés sur l’hippodrome de Rabat. Manager de Jalobey Racing, Thami Cherkaoui est pour l’instant responsable de l’entrainement, jusqu’à l’arrivée de Jean de Roualle. Il propose une visite guidée lors d’une matinée avec ses chevaux sur les pistes.

Découverte de la SOREC, le France Galop du Maroc

L'entraineur classique français Jean de Roualle s'installe au Maroc à partir du 2 mai 2011. Il prend en main l'écurie de courses de Jalobey Stud, qui veut devenir n°1 au pays, pour commencer. L'occasion d'en savoir plus sur les courses au Maroc, sous l'égide de la Société Royale d'Encouragement du Cheval (SOREC), le France Galop marocain, qui organise sa grande journée internationale le 6 mai à Casablanca. EN PLUS, VOIR 3 FILMS SUR LE MAROC